Archives de Tag: Vieux-Port

Ma cabane au Canada

Une Cabane à sucre à Montréal? Oui, dans le Vieux-Port!

C’est avec grande joie que j’ai été invité à essayer La Cabane ce weekend. Le concept se veut d’être une version modernisée mais surtout urbanisée de la cabane à sucre traditionnelle.

À mon arrivée sur les lieux, j’ai observé le décor et j’ai trouvé qu’on avait bien réussi à intégrer les clichés de la cabane à sucre sans que ça soit TROP. On est résolument dans une place moderne et urbaine et pas du tout dans une cabane parachutée sur le quai.

J’ai adoré les tables en bois qui sont superbes, faites de troncs d’arbres coupés en longueur encore rough un peu et avec l’écorce sur les côtés. L’ambiance est feutrée et la vue est magnifique, le Vieux-Port de nuit… les lumières qui scintillent sur l’eau, j’adore.

=.=

J’adore les cabanes à sucre mais je ne suis pas une habituée des cabanes commerciales. J’ai eu la chance de grandir avec un grand-père qui faisait son propre sirop, le meilleur sans contredit, dans sa cabane « Au toit Normand ».

Que de souvenirs j’ai à manger de la tire sur la neige et des rides de ski-doo où on avait le droit de CONDUIRE (wou!)

Ma grand-mère, une cook extraordinaire, nous servait des grands bols de soupe-repas qui est, encore aujourd’hui, notre meilleur r’montant aux blues d’hiver.

=.=

Mais on vraiment pas chez mes grands-parents ici! L’ambiance est sympathique, il y a un DJ et des violoneux, on partage les longues tables avec des inconnus… mais ce n’est pas friendly et grande famille comme dans le bois. Est-ce le décor moderne qui amène une certaine froideur, ou si nos voisins étaient moins sympa? Nul ne le saura jamais!

Le menu a été pensé par le très original Danny St-Pierre, inventeur de la poutine inversée et chef du restaurant Auguste, à Sherbrooke. C’est ce qui m’a vraiment convaincue d’aller essayer cette Cabane moderne, j’avais hâte de voir comment il avait interprété les classiques québécois!

Avant de vous présenter mon expérience, voici un petit vidéo du chef décrivant son menu, sa vision.

Tout d’abord on a tous levé notre verre à la soirée, un shooter vodka-sirop d’érable!

=.=

Puis on a poursuivi avec une assiette de bouchées à partager: croustilles de lard salé, tartelette de boudin noir et ketchup aux fruits et cretons de canard au foie gras. Cette assiette est disparue en moins de deux, ça annonçait bien pour le reste!

Prochain service: crème de pois concassés au vieux cheddar

Ce service est de loin mon PRÉFÉRÉ. C’était tellement beau, bon, original et miam x 1000. Ce que j’ai trouvé l’fun c’est qu’ils servent assez de soupe pour pouvoir remplir notre bol deux fois… et tout le monde l’a fait! Le jambon fumé, seul, parce que j’en ai grignoté un peu avant que le bouillon arrive, était tellement bon que j’avais peine à m’arrêter.

=.=

Next up: la cassolée La Cabane (pilons de poulet confits, saucisses, flanc de porc fondant et croustillant)

Ici malheureusement, déception totale. Je n’ai pas détesté au point de ne pas en manger, mais c’était vraiment ordinaire… Pour être juste, je dois dire que les pilons de poulet et les toulouses étaient très bonnes sauf que l’espèce de lit de fèves/carottes n’était pas très goûteux et la texture très moyenne, on aurait dit une purée. Un peu décevant pour le plat qui se nomme La Cabane! Si vous avez regardé le vidéo du chef qui décrit son menu, je crois que le traiteur a eu du mal à reproduire ce qui était prévu. Par exemple nous avons reçu le flanc de port à part.. un peu sec et froid, comme si on avait oublié de l’inclure à la cassolée.

Heureusement en même temps que la cassolée, il y avait le maquereau à l’érable qui lui semble avoir été très apprécié… mais comme je ne mange pas de maquereau, je ne saurais dire ;) (mais ça c’est mon problème!)

Après le maquereau qu’est-ce qui arrive ENFIN?? LE DESSERT! WOUHOU!

Côté dessert c’est franchement réussi, sauf qu’on en aurait voulu PLUS! (mon problème aussi hehe!)

J’ai vraiment, vraiment trippé sur la barbe à papa à l’érable, c’est d.é.l.i.c.i.e.u.x. j’en veux encore, où est-ce que je peux en acheter!?! Ensuite tire sur la neige dans un verre, la neige était aussi à manger… elle avait un goût de jus de pommes!

Et la petite boule dans le milieu? Un grand-père  au sirop d’érable, encore tout chaud… un classique de la cabane! Encore une fois si vous regardez le vidéo et ma photo, on voit qu’ils ont peut-être oublié le sirop sur les grands-pères, ou est-ce moi qui devait en mettre? Mais peu importe c’était super bon quand même!

J’ai bien aimé mon expérience mais il manquait un p’tit je ne sais quoi pour être vraiment dans une ambiance de cabane à sucre. Côté bouffe ce fût excellent mais j’augmenterais peut-être la présence de l’érable un peu. Par exemple, j’hésitais à y aller car je vais bientôt dans une autre cabane à sucre. J’aime BEAUCOUP le sucre mais je ne voulais pas arriver à ma 2e cabane déjà écoeurée de cette nourriture lourde et souvent grasse… et bien je ne peux pas dire que je suis sortie de là en overdose de sucre, au contraire.

Devant nous se trouvait un pot de sirop d’érable qui n’a jamais servi pour personne, sauf à sucrer nos cafés à la fin. Bien qu’on sentait l’influence de l’érable et de la tradition dans nos plats, ce n’était peut-être pas suffisant pour nous donner vraiment le feelign de temps des sucres. Quelqu’un qui n’aime pas vraiment la nourriture de cabane, comme le Capricieux, aurait vraiment apprécié celle-ci car le goût sucré, dans les plats salés, était subtile. Il faut juste se rendre à La Cabane du Vieux-Port avec l’esprit qu’on veut quelque chose de vraiment différent et qui n’est vraiment pas comparable à ailleurs. (pour ne pas nommer la fameuse cabane du Pied de Cochon) C’est différent, c’est tout.

Une chose que j’ai apprécié par exemple, c’est justement le fait que ce ne soit pas trop lourd, trop sucré, trop salé, trop trop trop…

Je dois spécifié que c’était la première soirée de la Cabane du Vieux-Port et que nous étions invités précisément pour tester, roder la place, le menu et le service. Nos commentaires ont été recueillis et des ajustements seront fait.

Je n’en ai pas parlé encore, mais je trouve important de mentionner: le service était rapide et courtois. Même si nous étions beaucoup de convives, nous n’avons pas senti d’attente entre les services.

Bref, j’ai trouvé le concept super et je pense sincèrement que les promoteurs sauront s’améliorer et s’adapter rapidement. La nourriture de Danny St-Pierre m’a beaucoup plue et j’aimerais le découvrir d’avantage à son restaurant de Sherbrooke.

—————————–
La Cabane
Du 13 mars au 11 avril 2010
Pavillon Jacques-Cartier
Vieux-Port de Montréal

514 914-9661

Blanc-manger

Ce soir se tenait pour la première fois à Montréal, un événement extraordinaire.

Ce fût le premier « Dîner en blanc » tenu en Amérique du nord et nous, les 2Capricieux, n’avions pas de place à table (bouhou!) mais notre curiosité nous a quand même poussée à nous déplacer pour aller voir l’événement, et être les heureux témoins de ce moment unique. Quel bonheur pour les yeux!

Si vous n’avez pas encore entendu parler du Diner blanc, je vous copie directement de leur site, www.dinerenblanc.info, les informations concernant la soirée:

Il s’agit pour plusieurs milliers d’amis, habillés en blanc, d’occuper une place particulièrement remarquable de la ville, et d’y souper.  Elégance, convivialité, et savoir vivre sont les prémisses de ce « Chic Pique Nique ». Le temps d’un souper, les invités se réapproprient une part de leur patrimoine en le mettant en valeur par leur seule présence.

Cette année, le premier « Dîner en Blanc » de Montréal aura lieu le jeudi 20 août 2009 entre 19 h 30 et 23 h, sur unsite prestigieux tenu secret jusqu’à la dernière minute. Cette soirée non payante nécessite une grande rigueur d’organisation et ne rassemble que des convives très fiables, prêts à initier chez nous une nouvelle tradition.

Une tenue vestimentaire ÉLÉGANTE et entièrement blanche est obligatoire. Le chapeau n’est pas obligatoire mais suggéré (notamment pour les dames). Certains accessoires blancs tels que masques, gants, fleurs blanches… sont également bienvenus.

Chaque tablée apporte, dans un panier à pique-nique (blanc de préférence), tout le nécessaire pour souper élégamment: vaisselle blanche en dur, verres à pied, entrée, plat, dessert, vin ou champagne, bougies (Vous recevrez la liste précise dans la prochaine note).  Les tables, chaises et nappes seront fournies sur place.

Nous n’avons pas pu nous empêcher de prendre quelques clichés de la soirée et nous avions envie de vous les partager. Elles sont un peu abstraites et floues car il faisait noir et les gens bougeaient beaucoup mais le résultat, un peu poétique (oui?), est à l’image de la soirée. De plus nous avons choisi de prendre les photos…en noir et blanc pour aller avec la thématique!

L’année prochaine, si l’événement revient, vous pouvez être sur que nous serons dans les premiers à s’inscrire pour avoir notre place aussi!

==.

==.

Comme vous pouvez voir nous avons particulièrement apprécié la partie où tout le monde s’amusait avec des feux de bengale car ça rendait le lieux vraiment magique avec tout ce blanc, ces chapeaux, cette musique et ces exclamations de joie. De la vraie poésie en image!

MAJ:

Finalement les photos sont vraiment moins intéressantes en petit format comme ci-haut, mais j’espère que vous avez quand même eu un petit apperçu de l’ambiance de la soirée!