Archives de Tag: Restaurant

À la soupe!

y a de ces endroits où l’on va une fois, six fois

… vingt fois même! De ces endroits dont on ne parlera jamais sur ce blogue. Du petit boui-boui que l’on juge trop « ordinaire » pour en faire un billet mais qui nous dépanne les soirs de semaines, au café que l’on adore et fréquente tous les jours mais qui finit toujours par tomber dans les limbes des billets non achevés.

Des endroits comme ça, j’en ai des tonnes!

.=

Pour moi Soupesoup, c’est un peu comme un repère où je peux me terrer un dimanche après-midi avec un bouquin, un petit combo et… la paix. Le genre d’endroit où je laisse mon blogue à la maison, et ça me plaît.

Avant, j’aimais m’installer à la succursale de St-Viateur, partager ma table avec des inconnus qui murmurent leurs histoires de la veille pendant que je respire un grand bol de solitude allégée.

.=

=.

Lorsque j’ai changé de quartier, une des premières choses que j’ai remarquées, est le SoupeSoup au coin de la rue. Ça m’a réconfortée. Beaucoup.

Depuis peu, Caroline Dumas, la charmante dame à qui l’on doit ces petits restos, nous permet de ramener une partie de ce réconfort à la maison. 65 soupes, 40 salades et 40 sandwichs… il  ne vous manquera que la table commune et les amoureux qui se dévorent des yeux!

Il existe plusieurs succursales pour déguster les bonnes soupes et sandwichs du SoupeSoup mais voici celle où les photos de ce billet ont été prises:

SoupeSoup
2800, rue Masson
Montréal  H1Y 1W7

514 315-5501

Bistro Lustucru et… L’épicerie!

EAVB_ICYZUUZJTD

Première fois que nous sommes invités officiellement à l’ouverture d’un restaurant…

…ou peut-être la première fois qu’on accepte d’y aller?

Ça peut avoir l’air comme si nous sommes des habitués de ce genre d’activité… mais non! Je dois avouer que ce n’est pas vraiment notre moment préféré pour découvrir un resto. Mais pas du tout.

Et pour dire vrai, ce soir-là j’ai eu l’impression de suffoquer un peu dans cette marée noire de monde sans parler que j’ai eu l’impression de n’avoir vu que la pointe de l’iceberg de ce nouveau bistro: Lustucru.

==

Par contre la foule ne me fait pas peur alors j’ai pris le temps de regarder un peu les airs de l’endroit, je m’y suis plue.

Le local est simple, tout en long, avec au fond une mezzanine pour accueillir des groupes. La devanture du bistro est faite de grandes portes coulissantes, ce qui permet d’ouvrir pleine grandeur.

=.=

=.=

Le gros élément de décoration aux murs, c’est l’utilisation d’immenses tableaux verts… même si ça semble déjà vu, je les ai trouvé originaux et bien utilisés.

Contrairement à certains restaurants où l’ardoise est souvent difficile à lire, ici l’espace dégagé rend le menu très facile à décrypter. De plus, on n’hésite pas à l’écrire deux fois plutôt qu’une, parfait pour les gens à l’arrière.

J’ai beaucoup aimé les petites touches industrielles dans le décor.

=.=

Le menu du Lustucru est élaboré selon le principe de la cuisine du marché, c’est à dire en fonction de la disponibilité des produits de saison.

J’aime ce genre de menu car il varie souvent… mais pas trop non plus! On veut que nos futurs favoris restent à l’affiche!

=.=

La spécialité du restaurant est le bar à cru… on peut donc penser qu’il deviendra un incontournable pour un bon tartare, yé!

J’aurais eu envie d’échantillonner le tartare de cerf dès ce soir-là mais l’achalandage était tel qu’il était impossible (ou presque) de trouver et une place assise, et un serveur.

Étant donné que c’était l’ouverture, nous avons eu droit à quelques bouchées mais pas assez pour avoir une vraie idée de l’étendu du savoir-faire des chefs Iannick Lessard et Guillaume Vignola. Nous reviendrons!

Et puis dans le resto où l’on peut normalement accueillir 86 personnes, la foule était très dense. Trop dense. (oui, je me répète)

On se rassure par exemple, la foule ne sera pas toujours aussi intense! Je pense vraiment que Lustucru sera un p’tit resto de quartier vraiment agréable à découvrir et petit plus: il y a un spécial après 22h, super pour ceux qui aiment manger tard!

———
Bistro Lustucru
5159, Avenue du Parc
Montréal
H2V 4G3

514 439-6701

L’épicerie

Si nous étions invités à l’ouverture du Lustucru, c’est aussi qu’on nous avait demandé d’accorder une entrevue à l’émission L’épicerie!

le Capricieux ne pouvait se libérer,  j’ai dû y aller seule… ouf!

=.=

Je croyais avoir le temps de développer un p’tit stress avant l’entrevue… mais à peine 2 minutes après mon arrivée sur place, j’étais déjà assise au bar avec l’animatrice Johane Despins! Les choses bougent vite et c’est mieux comme ça.

Nous avons jasé de l’influence des blogueurs et des médias sociaux dans le monde de la gastronomie et tout de suite après notre entretien, nous nous sommes assises à table avec deux autres blogueurs, dont Christelle. Avec eux, nous avons poursuivi la conversation autour de twitter et de la passion de bloguer.

Une chose est sure, nous aurions pu continuer des heures et des heures à jaser mais, comme nous sommes avant tout des épicuriens… il fallait bien aller goûter à ces petites bouchées là!

P.s. L’émission devrait passer en octobre!


Big in Japan

Pour célébrer le retour du Japon de Valérie, le restaurant Big in Japan était approprié!

La brasserie -slash- restaurant -slash- izakaya japonaise située sur St-Laurent, m’intriguait depuis un petit bout de temps alors j’étais plus que contente d’aller y rejoindre les copines.

Le serveur nous explique le concept en comparant le menu à des tapas japonais. Il nous propose donc de commander plusieurs plats à partager… clairement, il ne savait pas qu’il faisait affaire avec des gourmandes!

Après lecture du menu, nous décidons de commander chacune 3 plats que nous avons l’intention de NE PAS partager :)

> À la manière des Izakaya, les bannières affichent le menu… pour ceux qui peuvent le décrypter!

Ici pas de sushis mais de la fritures, des brochettes, des sandwichs et du riz. On propose aussi une bière en fût maison et du sake.

Côté prix ça devient très intéressant, j’ai payé 20$ pour 2 plats et 2 bières!

=.=

> Christelle était flabbergastée par ses ailes de poulet!

=.=

> Charlotte de son côté a bien apprécié son plat de ribs servis avec un gros morceaux de choux (si je me rappelle bien)

> Sandwich au porc croustillant

Malgré toutes les assiettes disposées pêle-mêle sur la table, c’est définitivement le sandwich au porc croustillant qui a volé la vedette!

Il faut dire que Gabrielle et moi étions particulièrement convaincantes avec nos « wow! » « malade! » « trop bon! » Assez pour que Valérie décide d’y retourner juste pour y goûter! ;)

=.=

> Gyoza = toujours un classique!

5/5 personnes présentes lors de ce souper ont pris une assiette de gyoza! Même s’ils étaient bons, je trouve qu’il manquait un peu de sauce pour les tremper… je préfère de loin ceux du Capricieux!

Overall j’ai bien apprécié le restaurant Big in Japan. Bien qu’il ne deviendra pas un classique pour moi, j’y retournerai surement un beau jour.

Si vous sortez dans les bars au alentour il est une excellente alternative à la poutine de fin de soirée puisque le resto est ouvert jusqu’à 3h du matin!

p.s. bien que ce soit indiqué sur le menu, le fait qu’on fasse qu’une seule facture pour toute la table m’a un peu agacé.

—————-
Big in Japan
3723, boulevard Saint-Laurent
Montréal
H2X 2V8

514 847-2222

Aloo!

Allo Aloo!

Rien de plus plaisant que de partager la bonne bouffe de chez Malhi, sans contredit le MEIIILLLEUR restaurant indien du monde et cela adonne bien, il est à deux coins de chez nous!

Je me permets de modifier et d’enrichir ce billet que nous avions écrit l’année dernière. À cette époque nous débutions notre blogue et nous n’avions qu’écrit deux lignes pour vous parler de cet établissement. C’est clairement pas assez!

Et puisque nous allons chez Malhi régulièrement (lire en moyenne une fois par semaine!) nous sommes bien placés pour en parler en long et en large.

Chez Malhi c’est non seulement bon, c’est aussi peu dispendieux et la formule est très conviviale, basée sur le partage des plats. Bien sur, nous sommes coupables de prendre le tout en take-out la plus part du temps. (on est vraiment des adeptes du take-out hahaha!)

On vous conseille nos plats préférés:

Aloo Tiki: Purée pommes de terre, oignons, corriande fraiche, servi avec une sauce a la menthe et yogourt. Un délice à ne pas manquer!

Aloo Gobi: Le plat préféré de la Capricieuse, des choux-fleurs avec pommes de terre, tomates fraîches,  gingembre, épices indiennes. Ce plat est peut-être plus épicé pour les non-initiés.

Poulet Tikka ou Tikka Masala: Le poulet Tikka c’est en fait du poulet tandoori désossés, il est servi comme une brochette grillée. Le tikka masala c’est le même poulet mais servi dans un curry très goûteux avec des oignons, du piments de la crème 35% et des épices indiennes. Excellent!

Poulet Au Beurre: Le nom le dit: Poulet et beurre, m’enfin pas vraiment, c’est plus de la crème et de la tomate avec des feuilles de methi.. et c’est bon!

On aime aussi les curry au boeuf ou à l’agneau et le saag paneer.

Il vous faut penser aussi à intégrer du riz (biryani végé=yum!), et les classiques: samosas aux légumes et, bien sur, le pain naan! Un petit à côté sympa: Les pakoras aux légumes, de petites boules de légumes frits vraiment délicieuses.

Il va bien sur en rester, surtout si vous êtes juste deux, mais ça fait des lunchs à rendre jaloux tous vos collègues de travail le lendemain. Si vous mangez sur place, demander un doggy bag, ils se feront un plaisir de vous remettre des contenants pour emporter.

Ah oui! Si comme nous, vous décidez de prendre pour emporter, surveillez bien votre commande car ils se trompent souvent!

————————
Malhi Sweets
880, Jarry West
Montréal
H3N 1G9
514 273-0407

En direct de: Québec !

La ville du maire Labeaume, reine de la poutine Ashton, où s’érige le château de Bonhomme et sa troupe: C’est Québec.

Heureusement, Québec, c’est bien plus que ça!

C’est aussi une ville en ébullition, la ville natale de la Capricieuse, où il se trouve des endroits superbes que nous affectionnons. Vous êtes-vous baladé sur la MAGNIFIQUE promenade Samuel-De Champlain? C’est extraordinaire, à voir absolument.

Côté restos c’est possible de bien manger, oui! il s’y trouve bien quelques restaurants intéressants! (désolée pour le « quelques » ;)) Pour être honnête avec vous,  une chose que l’on déplore à ces restos, tant qu’à être dans le vif du sujet, c’est que vers 11h-minuit tout est fermé! Coït interrompu.

Lorsqu’on réfléchi aux sujets dont on aimerait parler sur ce blogue, on a plus d’endroits que de temps pour tout faire! Par conséquent, nous avons éliminé toutes les expériences gastronomiques vécues pré-2Capricieux et nous nous sommes promis d’y retourner un jour armé de notre caméra.

Ce qui veut aussi dire que Québec a été un peu exclu de nos pages.

Parce que lorsqu’on va à Québec, on fini par passer plus de temps en famille et avec des amis, que dans les restos… parce que le temps nous manque pour tout couvrir et rapporter, parce qu’on avait envie de s’amuser un peu…

Nous avons demandé à des amis de se prêter au jeu des 2Capricieux!

That’s right! Au cours des mois de février-mars, vous aller découvrir 4 lieux de la capitale, choisi par nos charmants collaborateurs! Y en aura-t-il plus un jour? On verra!

Tout ce que nous leur avons demandé c’est de choisir l’endroit de leur choix, d’aller y manger et de nous faire parvenir leur opinion! Et bien sur, tant qu’à jouer le jeu, ils devaient y amener leur caméra pour croquer tout leur repas. Tut! tut! qui a dit que c’était simple tenir un blogue bouffe, hein?

Vraiment, un GROS merci à nos amis, que vous nous présenterons au fur et à mesure, d’avoir accepté le défi avec autant d’enthousiasme et de générosité!

Ont-ils aimés leur expérience? À voir les textes que nous avons reçus, on peut dire qu’ils ont prit leur mission au sérieux et l’ont  relevée avec brio! Les 2Capricieux n’ont qu’à bien se tenir… il y a de la compétition dans l’air!

> Surveillez le premier guest blog [à vie!] de la série En direct de: Québec dès jeudi!

Gourmands à l’assaut du Vieux-Montréal!

Bien beau aimer manger au resto, et dans de bons restos mais parfois ça serre un peu son budget!

Comme on abuse de ce genre de sorties (doh!), nous sommes toujours à l’affût des petits rabais offerts ici et là, des concours ou des offres de certificats-cadeaux ou… des événements gastronomiques!

Et justement il se passe présentement dans le Vieux-Montréal, un événement parfait pour les gens comme vous et moi avec budgets-serrés-aimant-manger-au-restaurant-malgré-tout!

Cet événement est le Happening Gourmand!

Du 11 au 31 janvier 2010, 8 restaurants offriront une table d’hôte, 3 services à prix fixe et ce, tous les soirs!

S’inspirant de la semaine des restaurants de New York, le Vieux-Montréal vous propose 21 jours de découverte de restaurants à prix minimes pour la troisième année consécutive.

Tous les soirs, 8 restaurants vous attendent avec un menu à prix-fixe qui vous propose 2 choix d’entrées, 3 choix de plats et 2 choix de desserts. Faites votre programme de sorties restaurants!

Vous pourriez manger par exemple, un croustillant de saumon au chèvre frais chez Verses pour 27$ au lieu de 44$ ou une estouffade de joue de veau aux lardons chez Suite 701, pour 22$! Salivant? [Edit:  Clarah nous dit qu’Aix et Modavie sont les meilleures options!]

Voilà! Vous  trouverez tous les restaurants participants et leurs menus spécial sur le site du Happening Gourmand! : )

Le dernier coup fumant du plateau!

Lors de ma 3e participation aux Marmitons de Mtl, nous avions eu l’honneur de cuisiner avec le chef Maksim Morin.

Le chef, anciennement du Joe Beef, nous avait mentionné qu’il était sur le point d’ouvrir son propre restaurant, Le Chien Fumant.

Et bien l’ouverture a finalement eu lieu le 19 décembre! Les Capricieux, toujours anxieux d’essayer un nouvel endroit, se sont rendu le 20 décembre et ont vécu la 2e soirée de l’existence de ce tout nouveau resto du plateau.

Commençons par le début… Tout d’abord on aperçoit au loin le resto qui fait le coin des rues de Lanaudière et Gilford (ancien emplacement du resto Le Diner). On aime déjà les grandes vitres qui laissent entrevoir, de la rue, les chefs derrières les fourneaux en train de se préparer pour l’arrivée des premiers clients.

On cherche un peu l’entrée du resto, une grosse porte de métal (qui n’est pas vitrée alors vous allez vous demander si c’est vraiment par-là qu’on entre!) nous donne l’impression d’arriver backstore dans pub anglais. On place nos manteaux dans une superbe armoire de bois massif puis on remarque les armoiries:

Vaut mieux la tête d’un chien, que la queue d’un lion.

Déjà, le ton est donné.

À notre accueil, on nous demande si on désire une table ou manger au bar…

Est-ce que vous mangez au bar des fois? Nous le plus souvent possible, on adore!

On aime la proximité que cela nous donne avec les cuisines et lorsque que celle-ci est  à aire ouverte, c’est toujours plaisant de voir le chef et son équipe à l’œuvre.

Alors attablés au bar, nous avons été plus que bien servis par Dave qui a jasé avec nous pas mal toute la soirée, nous racontant des anecdotes survenues lors des rénovations et nous parlant des divers drinks qu’il entend servir au restaurant. Un vrai passionné, tout comme le reste de l’équipe qui est venu tour à tour nous jaser… nous nous sentions comme des habitués de la place!

Nous avons commencé notre soirée en goûtant à un drink (je ne me souviens plus du nom!) mais qui était  à base de citron frais pressé et de Prosecco servi dans une coupe style Marie Antoinette. Festif!

En passant, vous allez trouver très originale la façon que sont installées les bouteilles du bar pour sauver de l’espace!

Vous voulez entendre parler de la bouffe, on y arrive justement!

Bien que je n’avais pas passé tant de temps que ça avec le chef lors de sa présence aux marmitons, j’avais une bonne idée de son style de cuisine. C’est à dire, une cuisine très « homey » à partir de produits frais, pour la plupart locaux, des herbes, des épices, des légumes et des bonnes pièces de viandes!

Ses plats sont simples mais recherchés et définitivement teintés de sa touche à lui…  et attendez de voir les présentations!

Oubliez les traces de coulis ou de réduction sur le contour de votre plat, pas besoin de faire glisser votre fourchette aux quatre coins de votre assiette pour avoir une particule de saveur de chaque ingrédient… les assiettes arrivent, imposantes et appétissantes!

La simplicité est tellement sous-estimée… mais certainement pas ici et ça fait du bien!

En ces temps froids, bien que la présentation des plats soit rafraîchissante, le menu du chien fumant est plutôt réconfortant. On a l’impression de manger la bouffe de notre grand-mère, cuisinée par le chef d’un resto 5 étoiles, mais dans une ambiance de souper chez des amis.

Ok, on beurre épais, mais allez-y et vous allez voir!!

Voici les plats qu’on a dégustés:

Les entrées:

1- Soupe légumes et queue de bœuf: Des gros morceaux de patates et de carottes, un bouillon, des herbes fraîches sur le dessus et un gros os de bœuf avec encore de la viande autour qu’on mange sans gêne avec nos doigts!


2- Ravioles de veau, comme une blanquette: de gros ravioles de pâtes fraîches maison avec l’intérieur entre autre de la cervelle de veau.. tellement tendre! La sauce était crémeuse à souhait et parsemée de p’tits oignons. C’était assez généreux comme portion!

Plats principaux:

3- Poulet de Cornouaille à la Nivernaise: Cuisses de poulet cuites dans un mélange de tomates, olives et autres légumes. La poitrine, quant à elle, était rôtie dans la poêle et pour couvrir le tout, une sauce à la Nivernaise (ressemble à une sauce hollandaise) aux gros escargots.

4- Longe d’agneau en croûte: le nom dit tout, une longe d’agneau en croûte, style wellington. Ce fût servi avec une sauce, des oignons confits, une purée de pommes de terre et une salade de céleri rave.

Dessert:

Nous n’avons pas été capables de se rendre au dessert hahaha! La Capricieuse a pris au lieu d’un café, un chocolat chaud style mexicain (je pense) avec un mélange d’épice, un brin de piment et une shot de rhum!

Le vin:

On nous a suggéré un Cahors qui a fait la job comme un champion… sauf que nous étions tellement obnubilés par notre repas (c’était tellement bon!) qu’on en oubliait de boire du vin… mais on leur a laissé le restant de notre bouteille, je ne pense pas qu’ils étaient déçus!

Commentaire du chef quand il a ramassé mon assiette presque propre tellement  je lui ai fait la passe: « C’est rare que quelqu’un mange tout! » Un ogre aurait sûrement répondu: « C’est normal! »

J’y suis plutôt allé pour: « Quoi? C’est rien, j’ai fini l’assiette de la Capricieuse aussi! »

Entrain de me caler moi là?? Nah, j’adore ma réputation « d’estomac sur deux pattes ».

Anyway, on a vraiment aimé l’ambiance simple et « casual » de l’endroit. On avait même pas commencé à manger notre entrée qu’on se disait qu’il va être l’fun de devenir des habitués de la place.

.=

Petit fait intéressant si comme nous vous aimez ça manger tard: la cuisine ferme… à 2h du mat! Les gars sont sûrement des machines car très bientôt ils seront aussi ouverts pour le brunch du weekend et selon leurs dires, ça sera pas des brunchs légers!

Les comparses du Chien Fumant vous attendent donc avec impatience pour vous montrer se dont ils savent faire… et qui sait, vous nous croiserez peut-être au bar?

—————-
Le Chien Fumant
4710 de Lanaudière
Montréal
H2J 3P7

514 524-2444

Allez-retour Alep/Montréal

Nous adorons manger au resto, vous le savez! Mais une autre chose que nous aimons beaucoup c’est… le take-out!

C’est vrai, nous allons souvent au restaurant mais parfois avec nos horaires chargés et décalés, nous préférons manger dans le confort de notre salon, devant nos ordis ou sur notre terrasse l’été… mais en compagnie de nos plats préférés dénichés un peu partout lors de nos explorations.

Très souvent lorsque nous découvrons un resto que nous aimons, nous y retournons plusieurs fois y chercher nos favoris… version pour emporter! Vous y pensez peut-être pas, mais même les plus beaux restos se feront un plaisir de vous faire une petite boîte pour sortir.

C’est le cas au Petit Alep, un de nos favoris les soirs de semaines.

Pour dire vrai nous avons découvert ce petit bistro en visitant tout d’abord son grand frère: Alep.

Comme d’autres proprios l’ont fait,  les gens du Alep ont décidé d’ouvrir, juste à côté, une version bistro beaucoup plus jeune, avec des assiettes moins grosses et un menu similaire, mais différent de son restaurant.

On aime beaucoup la version bistro, mais à l’heure du 5 à 7 l’endroit est tellement bondé de monde (et tant mieux!) que  nous avons pris l’habitude d’appeler pour commander nos plats car pas question de se priver de notre assiette d’agneau juste pour un line  up!

Alep et Petit Alep offre une cuisine syrio-arméniene des plus délicieuse et tellement savoureuse. Si vous allez en groupe chez Alep, nous vous conseillons l’assiette dégustation pour vraiment avoir un aperçu de leur savoir-faire. D’ailleurs, les deux restos sont parfaits pour le genre de soirée où vous voulez tout essayer et partager des plats entre amis.

Même si tout est bon, nous avons nos petites habitudes!

+..

Premièrement nous sommes fous, fous, fous de leur moussaka (que l’on voit un peu plus haut) et étant donné que nous aimons tous les deux l’assiette d’agneau ET l’assiette de filet mignon, nous prenons toujours une de chaque que nous séparons à la moitié, hahaha!

En plus de ces succulentes assiettes, il faut aller au Petit Alep pour :

– Les combos soupe et sandwich du midi;
– Un 5 à 7 Mezze (la version Moyen-Orient des tapas) pas cher du tout;
– Prendre un café turc, un thé blanc ou un verre d’Arak;
– Faire plaisir autant à des végétariens qu’à des carnivores;
– Le side order de pain terbialy, un délice pour 1,50$ (voir la première photo);
– Les baklavas bien sûr!

Les prix varient entre 3$ pour un sandwich et 10$ pour une assiette, avec des portions généreuses comme vous pouvez voir!

————————–

Petit Alep
191, rue Jean-Talon Est
Montréal
H2R 1S8

514 270-9361

Traitement « Royal » au St-Urbain

S’il y a un plaisir que j’aime partager, c’est bien celui de manger et particulièrement avec des gens qui comprennent ce plaisir.

Grâce au blogue et  aux autres réseaux sociaux tel que twitter, j’ai eu l’occasion de rencontrer du monde absolument génial qui apprécient la bonne bouffe et qui aiment essayer de nouveaux endroits.

C’est avec 3 amies blogeuses, que j’ai découvert le St-Urbain.

Valérie, GabrielleJosiane et moi nous étions donné rendez-vous un vendredi soir pour aller déguster la bouffe de ce restaurant du quartier Ahuntsic. Ça fait toujours du bien d’essayer de nouvelles choses et surtout un nouveau coin. Dès mon arrivée, j’ai trouvé l’ambiance du St-Urbain très détendue, quoi que bruyante un peu. Je fus agréablement surprise de voir que tout le monde pouvait jeter un oeil sur la cuisine.

Tout le menu et les vins sont écrit sur une grande ardoise noire et petite note agréable, plusieurs des vins, beaucoup d’importations privées, sont offerts au verre.

Notre serveur, très sympathique, est venu s’enquérir de nos choix. Côté bouffe tout va bien, on jette un coup d’oeil rapide à l’ardoise et on décide. Pour le vin, ça se corse: L’ardoise est tellement grande, et la sélection de vins importantes, on a de la misère à voir, les filles assises dos au tableau sont embêtées un peu… on doit se fier au jugement du serveur. Là-dessus rien à reprocher, nos vins furent excellents.

Comme j’avais regardé le menu préalablement, je m’étais mise en tête de prendre le velouté de champignons sauvages, amandes et truffe. Oui! moi, la Capricieuse qui n’aime PAS les champignons, mais qui a vraisemblablement un faible pour la truffe…assez pour me donner envie de prendre des champignons comme entrée!

Au moment de faire mon choix, mon oeil a bifurqué vers le menu et le mot TARTARE s’est imposé. Je résiste rarement à un tartare et ce n’est pas ce soir là que ce fut fait.

Bien que je ne regrette absolument pas mon choix, le tartare était divin, je crois tout de même que le velouté aurait été une meilleure option compte tenu que pour la suite je me suis lancée dans une longe d’agneau accompagnée d’un gros morceau de polenta panée.

La viande était cuite à point et la polenta était écoeurante, sérieusement je ne suis pas une grande fan de polenta et celle-ci m’a complètement gagnée.


>Le mixe entrée de tartare et longe d’agneau = un peu lourd malheureusement.



> Le plat de pétoncles tout en beauté dégusté par Gabrielle et Josiane


Juste avant notre plat principal, une surprise du chef, Marc-André Royal!  Sur un plateau nous avons droit à une déclinaison de canard, magret de canard fumé sur place, rillette et pâté au coulis de porto.

Un réel plaisir pour nos papilles!

Maintenant passons aux choses sérieuses:
Les desserts!

Après en avoir parlé TOUS les jours de la semaine précédent notre visite, Gabrielle et moi ne pouvions passer à côté du beignet chaud, sauce caramel beurre salé et nous avons été servi! La sauce caramel dans laquelle on doit tremper nos beignets est vraiment délicieuse, on en aurait pris deux fois!

Les deux autres filles elles ont opté pour le flan au citron, framboise et glace chocolat noir et je crois qu’elles ont apprécié aussi.

CÔTÉ PRIX:

C’est plus que raisonnable pour les entrées on parle entre 10$ et 15$, plats principaux entre 20$ et 25$ et les desserts 6$. Il y a aussi possibilité de prendre le menu dégustation qui est de 6 services pour environ 50$

Finalement j’ai vraiment apprécié ma soirée au St-Urbain, tant pour la bouffe que pour l’agréable compagnie. Nous avons même parlé de continuer à découvrir certains restaurants ensemble et je trouve que ce serait vraiment super!

Valérie a même suggéré qu’à l’image du Yulblog et du Yulbiz, nous serions le Yuleat!

Surveillez donc les 4 filles du Yuleat prendre l’assaut des restaurants de Montréal, mais tassez-vous… on a faim!

P.S. vous pouvez lire ici le résumé de notre soirée écrit par Valérie

————————–

Le St-Urbain
96, rue Fleury Ouest
Montréal
H3L 1T2

514 504-7700

¡Dos cervezas, por favor!

Avec le froid qui nous envahit, vous avez tendance à partir dans le sud?

Pas nous!

Nous allons plutôt manger chez Chipotle & Jalapeno, un petit restaurant mexicain situé dans le Village. Vous trouverez dans ce petit resto, une ambiance chaleureuse et des arômes à vous faire oublier l’hiver.

Ce qu’on aime de l’endroit c’est qu’il est toujours plein d’hispanophones tant du côté du personnel que de la clientèle. Pour nous, c’est un signe que l’authenticité de la nourriture sera au rendez-vous. De plus, même si le restaurant est minuscule, on aime l’ambiance conviviale et étrangement moderne des lieux.  En bas se trouve la salle a manger et au premier, une superbe petite épicerie où l’on trouve tous les ingrédients nécessaires pour faire une bonne cuisine mexicaine maison, en plus de desserts et pains faits maison. De petits objets d’artisanat sont aussi à vendre.

Côté prix c’est plus qu’abordable, on navigue entre 5$ pour l’entrée et 7.50$ pour les plats principaux, pas cher et la qualité de la nourriture y est.

Nous avons beaucoup aimé la soupe tortilla servie avec une bonne tranche d’avocat et une noix de crème sure. On peut facilement déceler le goût fumé du Chipotle! Une soupe vraiment réconfortante qui augure bien pour le reste du repas.

Un incontournable: La guacamole!

Dès que le plat de guacamole (une purée à base d’avocat, d’oignon, de piment, coriandre, tomates et citron vert) se pointe à votre table, ça y est l’été arrive dans notre bouche!

On prend une gorgée de Dos Equis bien froide et les vacances commencent, Ole!

Dans ce quesadillas au poulet, comme dans chaque plat dégusté, on sent la fraîcheur des aliments et le piquant des piments. Un truc qu’on aime particulièrement c’est l’odeur et le goût de la coriandre fraîche.

Bien que le menu soit simple, il est assez diversifié et offre toute une variante autour de la tortilla. De plus il y a une ardoise au mur qui propose des plats du jour comme par exemple une excellente paella.

Si vous aimez la nourriture pimentée et pleine de soleil, si vous avez envie d’un bon repas réconfortant qui ne vous mettra pas sur la paille, vous sentir en été même en hiver.. alors nous vous conseillons sans hésiter ce petit trésor mexicain!

————————

Chipotle and Jalapeno
1481 Amherst Street,
Montreal
514 504-9015