Archives de Tag: Parmesan

LA pâte

La recette qu’on vous présente aujourd’hui est un dépanneur high class, une pâte savoureuse, rapide à préparer.

Parfaite pour la semaine mais également en entrée ou plat principal d’une soirée entres amis, nous vous offrons notre recette de pâtes que nous cuisinons régulièrement depuis quelques années.

Ce n’est pas une création, nous avons trouvé cette recette dans un livre de Donna Hay, mais depuis nous l’en avons fait « notre ».

Aucun mérite pour cette recette, mais trop bonne pour ne pas la partager avec vous.

Nous avons surnommé cette recette: «  LA pâte »

Au départ c’était un peu une pastiche de Josée Di Stasio, puis tranquillement pas vite, c’est devenu officiellement son nom. Vous avez peut-être remarqué, si vous suivez nos essais culinaires, que nous avons quelques ingrédients fétiches et parmi eux il y a en tête: La roquette, le parmesan, le citron et bien sur l’huile d’olive… ce qui a rendu la recette qui suit, plus que parfaite pour les Capricieux.

Voici les ingrédients (pour 2 personnes):

  • Zeste d’un citron
  • 1/4 de tasse de jus de citron
  • 1/4 de tasse de câpres
  • 2 piment fort frais, tranchés finements
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 2/3 de tasse de parmesan râpé
  • 2 tasses de roquette
  • poivre moulu
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 3 tasses de pâtes cuites (on suggère des linguines)

Pour la préparation:
*Notez que la sauce se prépare à peu près dans le temps que prennent vos pâtes à cuire.

  • Faire bouillir l’eau avec du sel, mettre les pâtes dans l’eau bouillante.
  • Aussitôt les pâtes dans l’eau, faire chauffer l’huile d’olive dans un poêlon à feu doux.
  • Une fois l’huile chaude, faire transpirer l’ail avec les câpres pour environ 2 minutes.
  • Ajouter le piment fort et laisser cuire 1 minute.
  • Ajouter le zeste de citron et le jus de citron et laisser mijoter, toujours à feu doux, pour 2 minutes maximum.
  • Mettre la roquette dans un grand bol, verser les pâtes égouttées sur la roquette.
  • Verser ensuite la sauce sur le tout et bien mélanger.
  • Ajouter le parmesan sur les pâtes avec le poivre moulu
  • et voilà!

Vous obtiendrez un mélange de saveurs et de goût qui s’unissent d’une façon étonnante pour satisfaire vos papilles gustatives. Le piquant du piment fort avec le goût sur du citron, le salé des câpres et du parmesan, sans oublier bien sûr l’amertume de la roquette…

Cette pâte est notre confort food, notre dépanneur et même après l’avoir fait 100x nous en sommes toujours fous!

Bon appétit!

Bruschetta improvvisato

Le tout commence un samedi soir, après un souper dont on parlera plus tard, il nous reste des tranches de pain baguette.

Dimanche matin, le Capricieux a le goût de mettre de l’odeur dans la cuisine, il décide alors de faire une sauce tomate pour un souper de pâtes prévu dans la semaine qui s’en venait.

Voici la recette:

  • 1 boîte de 796 ml de tomates italiennes
  • 1/4 de tasse de persil frais haché
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 échalote française coupé en petits morceaux (pouvez remplacer par un petit oignon jaune)
  • 2 oignons verts coupés en petits morceaux (ce qu’on appelle des échalotes au Québec)
  • 6-7 feuilles de basilic frais (ou une cuillère à soupe de basilic séché)
  • 2 cuillères à soupe de câpres
  • Poivre et sel au goût

Faire chauffer l’huile à feu doux, une fois l’huile chaude, incorporer l’échalote française et faire revenir pendant 1 minute. Ensuite, ajouter la canne de tomates et le persil. Laisser mijoter à feu moyen-doux pendant 25 minutes. Retirer du feu, ajouter les autres ingrédients et laisser refroidir (ou servir sur des pâtes immédiatement).

Revenons à notre histoire maintenant!

Nous sommes donc rendu dimanche fin d’après-midi et la Capricieuse à faim… »hummm, qu’est-ce que je ferais bien pour souper? Tiens, il reste des tranches de baguette d’hier soir  ». Il ouvre le frigo et voit de la roquette. « humm, qu’est-ce que je ferais bien avec ca?« . Son cerveau fait tout de suite une connection avec un petit chaudron fermé qui traîne lui aussi dans le frigo. « On mange des bruchettas!« .

Voici la suite de la recette:

  • Faire griller, des 2 cotés,  les tranches de baguette dans le four à Broil (ça va vite, surveillez bien pour pas les brûler).
  • Mettre une ou deux feuilles de roquette sur chaque pain.
  • Mettre environ une cuillère à soupe de la sauce tomate (vous pouvez remplacer par des morceaux de tomates fraîches avec basilic)
  • Ajouter un gros copeau de parmesan coupé au couteau pour qu’ils soient assez épais.

À ce moment de la recette, le Capricieux se dit qu’il devrait ajouter quelque chose pour ajouter un peu de  »kick » à la recette pourtant déjà pas mal complète…soudainement (lol), il trouve un citron assez inspirant!

  • Ajouter du zeste de citron et un peu de poivre moulu sur le dessus des bruchettas.

Petit conseil, faire le montage à la dernière minute pour que le pain garde tout son croustillant.