Archives de Tag: Marie-Claude Lortie

Lumières et porto

La 11e édition du Festival Montréal en lumière est officiellement commencée!

Saviez-vous que le Festival Montréal en lumière est l’un des plus grands festival d’hiver au monde? Ce grand happening festif nous permet de prendre possession de la ville et de clamer haut et fort notre appartenance… et le froid ne nous arrêtera certainement pas! Notre hiver nous définit, il ne doit pas nous condamner!

Un zoo la nuit…

La programmation de Montréal en lumière, du 18 au 28 février 2010, allie arts de la scène, gastronomie et une tonne d’activités extérieures gratuites. C’est aussi lors de ce grand festival qu’a lieu un événement que j’adore plus que tout: la Nuit Blanche! Cette année, la Nuit Blanche sera le samedi 27 février. (Avouez que vous vous attendiez à ce que je parle de bouffe, hein? Gotcha!)

Les années dernières, travaillant dans une galerie, la Nuit Blanche je la passais à travailler. Étant oiseau de nuit, j’adorais recevoir les visiteurs aux petites heures du matin dans une ambiance festive et survoltée… mais je les enviais un peu de pouvoir vivre des moments aussi intenses. C’est pourquoi cette année, c’est vraiment avec bonheur que je parcourrai la ville jusqu’au levé du soleil! La liste des activités me laisse croire que mon choix ne sera pas facile!

Comme je le mentionnais plus haut, le Festival Montréal en lumière comporte un grand volet gastronomie (aaah la voilà, la bouffe!) Cette année c’est le Portugal qui est mis à l’honneur! 21 chefs et 18 vignerons portugais ont été jumelés à nos chefs d’ici et viendront passer 2 semaines à cuisiner pour vous, dans différents restaurants de la ville. Les billets, qui sont en ventes depuis quelques semaines, s’envolent comme de petits pains chauds!

Mais que sais-je de la gastronomie portugaise?

Vite comme ça je nommerais les fruits de mers, les sardines (brr!), les pastéis de nata (pâtisseries), le porto (je peux mettre ça dans gastronomie?) et, of course, l’incroyable poulet grillé piri piri, miam!

Finalement, pas grand chose! J’ai donc tout un pays à découvrir!

La journaliste de la Presse, Marie-Claude Lortie, qui arrive justement du Portugal, nous raconte qu’elle y a trouvé toute une culture à goûter.

Pour savoir l’horaire des événements du volet bouffe, je vous suggère de vous rendre sur le site du Festival, où vous trouverez toute l’information nécessaire tel que la description des chefs et à quels restaurants ils sont jumelés.

> Fausto Airoldi, président d’honneur, maître de la cuisine portugaise contemporaine, au restaurant Spot São Luiz, Lisbonne.

Comment faire son choix?

Pas facile comme réponse c’est pourquoi je fais confiance aux experts:

Texte de Robert Beauchemin Montréal en lumière: des événements à ne pas rater

Quelques textes et recettes sur cyberpresse, s’enrichissiera certainement dans les prochains jours: Montréal en lumière 2010/ volet-gastronomique

En anglais, voir les textes de Lesley Chesterman: Welcome, Portugal! et More culinary High Lights highlights

Comme beaucoup des restaurants sont déjà pleins, voici des suggestions de Julian Armstrong, aussi de la Gazette: Plenty of bargains left for lunches and 5-to-7s

Dans le texte d’Armstrong, on y apprend, entre autre, qu’il y aura des dégustations gratuites ce weekend au Marché Jean-Talon! Si vous aimez le gratis ;), observez bien la liste des événements car il y en a plusieurs autres.

Accessible la gastronomie?

La popularité du volet gastronomique est incontestable, les tables sont bookées à la vitesse de l’éclaire et plusieurs événements sont déjà complets. Par contre, je trouve dommage que le prix, parfois exorbitant, des billets (allant jusqu’à 500$ pour le repas « Grand menu, grands crus! » du Decca77) ne soient pas accessibles à toutes les bourses. Est-ce que ça ne va pas à l’encontre des autres volets plus populaires et familiaux du Festival?

Je vous laisse sur une idée originales de Mme Lortie, parue l’année dernière dans le cadre de la 10e édition.

Bon festival!
_________________

>

Étant donné qu’on est dans le vif du sujet, j’ai envie d’y aller avec une suggestion hors du circuit de Montréal en lumière (ou hors du circuit tout court!) Il y a quelques temps ma belle-famille (allo Julie, Stéphan, Françine et Yvon!) nous a fait découvrir un tout petit resto portugais… à Laval! Ça vaut la peine de le dire puisque ce n’est pas tous les jours qu’on s’y rend ;)

La bouffe est vraiment bonne, les assiettes méga remplies et le service est impeccable. Les proprios, hyper sympathiques, sont portugais.

A Beira Mar
4355, boul. St-Martin O (coin Francoeur)
H7T 1C5
Laval

450 973-1990

Qui, que, quoi, dont, où?

« Hey les Capricieux pouvez-vous me suggérer un apportez votre vin? Un resto pas cher dans le mile-end? Les meilleurs sushis en ville? »

Voici le genre de questions qu’on nous pose souvent, très souvent. Pas de problème, nous adorons nous creuser les méninges pour associer le meilleur resto avec la personne devant nous, selon ses goûts, son budget et ses intentions.

Comme nous n’avons pas le budget pour essayer TOUS les restos de la ville, un peu d’aide ne nous nuit pas!

L’année passée, je suis tombée sur le parfait petit guide pour nous aider à cette tâche. Il faut dire que du premier coup d’oeil je l’ai trouvé peu attirant! C’est superficiel mais faut que je l’avoue, je juge très souvent un livre par sa couverture, déformation professionnelle!

Heureusement, je creuse aussi plus loin et c’est avec un grand sourire que je suis repartie avec Solutions Restos.

Cette année, une version 3.0 (je n’ai pas vu passer la première édition) nettement améliorée côté look, a vu le jour et sous un nouveau nom: Restos Montréal – Les petites et grandes tables de la Métropole et les environs. De plus sur la couverture on y retrouve maintenant l’année, petit détail mais non le moindre car on sait déjà qu’on veut les collectionner.

Des guides de restos il y en a des tonnes alors pourquoi se procurer celui-ci?

Restos Montréal utilise un mode de classement très original pour présenter ses restaurants. Une façon qui m’a beaucoup interpellée et qui m’a fait acheter le livre sur le champ!  Il classe les restos en vous demandant ce que VOUS voulez, quelles sont vos intentions en allant au resto ce soir là.

Quel genre de soirée voulez-vous passer?
Avec qui allez vous manger?
Quel prix voulez-vous payer?

Chaque établissement choisi par les auteurs est présenté avec un résumé, un encadré avec un commentaire pertinent sur les plats ou l’ambiance (ma partie préférée), ensuite on nous donne quelques indications sur le meilleur moment ou les meilleures raisons pour y aller.

Un élément que j’aime vraiment beaucoup dans ce guide c’est qu’une fois le classement fait par type d’occasion, on brasse les cartes et on vous offre tous ces beaux restos vus d’un autre oeil:

Pour la meilleure pizza,
où manger seul le soir,
pour un premier rendez-vous galant

Si vous avez déjà Solutions Restos (2009) et que vous n’êtes pas un si grand amateur de tables montréalaises, que le fait que tel ou tel chef soit parti ailleurs est le moindre de vos soucis, un exemplaire 2010 n’est peut-être pas nécessaire. Par contre, une mise à jour importante des restos à été fait (car on sait bien que ça bouge vite dans ce milieu!) ainsi qu’un bon ajustements au niveau des prix alors si comme moi vous aimez BEAUCOUP la scène gastronomique de Montréal, vous aimerez avoir votre guide à jour.

Bref, même si avec internet aujourd’hui on peut trouver toutes les informations que l’on désire, je fais partie des gens qui sont amoureux des livres. Des mille et un guides que je possède (car oui j’en possède plusieurs autres) j’aime celui-ci pour son ton plus personnel. On aime entendre l’opinion des critiques par opposition à plusieurs guides qui, eux, se contentent de livrer mécaniquement les faits et non l’expérience et l’ambiance du restaurant. Ce guide est accessible tant aux novices qu’aux experts, de Montréal ou de l’extérieur et vous fera voir la ville sous un nouvel angle.

Trouvez-le ce guide pratico-pratique dans toute les bonnes librairies et profitez-en pour encouragez un libraire indépendant!

Restos MontréalLes petites et grandes tables de la Métropole et les environs
Marie-Claude Lortie avec Robert Beauchemin
Les éditions La Presse, 192p.
22,95$

—-

Une nouvelle catégorie…

Avec cet aperçu du guide Restos Montréal comme premier ouvrage, je me décide enfin à vous présenter les titres que j’empile dans ma bibliothèque. Travaillant dans le milieu du livre, j’ai accès à plusieurs ouvrages et je les collectionne avec passion… tellement que j’en oublie que ce sont des livres de recettes et souvent je ne fais que les lire sans jamais rien cuisiner.

On va se reprendre maintenant car je vais tenter de tester une ou deux recettes (ou à bien y penser, charger mon Capricieux de le faire…) avant de vous en parler!

Donc d’ici peu, vous devriez voir apparaître d’autres billets dans la catégorie « dans notre bibliothèque ».

Bienvenue chers nouveaux « followers »!

Bonjour à vous qui arrivez ici par l’entremise de Twitter!

Ce matin j’ai eu la surprise de recevoir plusieurs replies sur twitter m’annonçant que la journaliste Marie-Claude Lortie venait de faire mention de mon compte sur les ondes de l’émission radiophonique de Christiane Charette.

Annie Michaud: jeune blogueuse que j’ai découverte à travers Twitter. Drôle et allumée. Propose des liens intéressants, hors des circuits habituels.

Merci de non seulement me suivre sur Twitter, mais aussi de prendre le temps de venir faire un tour sur notre blogue!

Pour ceux qui  n’ont pas eu l’occasion d’entendre l’entrevue de Christiane Charette, rendez-vous ici et sélectionnez la première partie de l’émission du 13 octobre dans l’encadré Audio/Vidéo vous y découvrirez non seulement la mention de Mme Lortie à la toute fin de l’heure, mais d’autres twitters intéressants à suivre.

Dernièrement nous avons eu une autre surprise!

Nous avons découvert que  le magazine Québec Scope a fait mention de notre blogue (merci Caro) dans son top 5 du web! Nous étions vraiment heureux car le Québec Scope est un magazine qui traite presque qu’exclusivement de la ville de Québec et que nous vivons à Montréal.

Il faut dire que Québec est ma ville natale et que le Capricieux y a vécu une 10e d’année alors nous avons une affection particulière pour cette ville.

Nous vous invitons à nous rejoindre sur Facebook pour avoir plus de nos nouvelles ou si vous n’avez pas Facebook vous pouvez vous inscrire ici pour obtenir les mises à jour du blogue par courriel ou vous inscrire à notre fil RSS.

Bien sur je vous invite aussi à me suivre sur Twitter! La raison que j’avais jamais mentionné mon compte ici avant la mention de Marie-Claude Lortie, c’est que je ne twitt pas vraiment en tant que « La Capricieuse » (bien que ça ne se dissocie presque plus maintenant!) mais bien en moi-même, Annie. Si vous préférez ne recevoir que des updates des Capricieux, je nous ai créé un compte 2Capricieux ce matin.

Je vous invites à suivre nos aventures en grand nombre et surtout n’hésitez pas à commenter nos billets, nous adorons avoir de vos nouvelles!

En terminant j’aimerais vous dire que nous assisterons à l’événement « repas 100 miles et conversation communautaire » ce dimanche au restaurant Robin des Bois et organisé par le Santropol Roulant. Le repas complet sera servi avec des ingrédients provenant d’un rayon de 100 miles, suivi d’une conversation sur le thème « se nourrir en ville ».

Allez voir le lien ci-haut pour avoir plus de détails sur la soirée et des infos pour les billets si ça vous tente vous aussi de les encourager!