Archives de Tag: légumes

Shabu Shabu

Être dépaysé dans votre assiette et dans votre ville, est-ce quelque chose qui vous plaît?

Si oui, vous apprécierez le restaurant Hanashima dans le Chinatown de Montréal, une place à Shabu Shabu ou si vous voulez, de fondue Japonaise.

Nous adorons la fondue, chinoise, suisse..au chocolat! Alors le (la?) Shabu Shabu ne comportait pas un très gros risque gastronomique pour nous mais ce fût quand même une expérience nouvelle. Nous nous sommes vraiment amusés dans ce petit restaurant déniché par hasard en se promenant dans le chinatown.

Tout d’abord, nous étions dans le chinatown à la recherche de petites faveurs que nous pourrions donner à nos convives qui allaient assister à notre soirée sushis. Nous marchions dans le chinatown quand tout bonnement…

l’estomac de mon Capricieux se mis à avoir faim, quelle surprise!

D’habitude, lorsque nous sommes dans le coin, nous allons manger au 41A petit surnom donné au resto Cristal no 1 car c’est le plat le plus populaire de l’endroit. Ce soir-là le 41A nous tentais plus ou moins alors nous marchions dans les rues à l’affût d’autres options. Capricieux voulais un buffet (évidement), moi pas…puis nous sommes tombés par hasard devant le restaurant Hanashima et tout de suite notre choix fût fait.

À l’intérieur nous étions peu de clients, un couple assis en face de nous et un groupe de 3-4 hommes d’affaires en visite à Montréal. Le restaurant se présente comme un grand comptoir et chaque convive a son espace pour le bouillon de sa fondue. Nous avons commandé une fondue de boeuf et une d’agneau et comme choix de bouillon ce fût épicé pour madame et au poulet pour monsieur. Le tout est accompagné, pour chaque personne, d’une grosse assiette de légumes (choux chinois, algues, champignons enoki, shiitakes, épinards, carottes, etc), quelques nouilles udon, du tofu et un petit bol de riz. Les sauces qui accompagnent le shabu shabu sont des sauces traditionnelles japonaises. Il y a la sauce ponzu, une sauce à base de soya et de yuzu, donc légèrement citronnée;  et l’autre sauce, gomadare, est une sauce à base de sésame et soya broyé avec un peu de mirin et de gingembre. Excellent!

Nous avons trouvé l’atmosphère du restaurant vraiment agréable même si nous étions peu de clients. L’endroit semble idéal tant pour un souper en tête à tête qui sort de l’ordinaire que pour une fête d’amis, d’ailleurs quelques tables sont vraiment parfaites pour les groupes et nous imaginions quel plaisir se serait de célébrer un anniversaire à cet endroit.

Inclus dans le repas est le thé à volonté ainsi qu’un dessert ET un café glacé, vous en aurez donc pour votre argent!

Voici quelques photos du restaurant trouvé sur le site restomontreal.ca

———————–
Hanashima
75 De La Gauchetière (coin St-Urbain)
Place-d’Armes, Montréal
H2Z 1C2

514 396-4746

Sandwich Ricardo version Capricieuse!

Il était une fois une émission de Ricardo&Friends (en anglais à Food Network) où celui-ci préparait un pique-nique pour ses convives. À la vue de l’immense sandwich qu’il préparait, Mme Capricieuse enregistra rapidement l’épisode dans le but de la reproduire plus tard. (Lire: « a l’air tellement bonne que j’vais enregistrer l’émission pour que mon Capricieux m’en fasse une quand j’en ai envie! »).

– Je crois chers lecteurs, que vous commencez à voir un certain pattern!

Revenons au sandwich maintenant. Il y a environ un an, après avoir ré-écouté l’enregistrement de l’émission, j’ai effectivement le goût de m’essayer à reproduire l’immense sandwich. Il s’avère que nous sommes l’avant-veille de notre première course de Bateau Dragon de l’année et que nous planifions nos repas du weekend, la sandwich sera parfaite!

On achète du stocks pour en faire deux [on a peur d’en manquer!], on écoute aller-retour l’émission pour prendre les ingrédients en note et la veille on commence l’assemblage. Le résultat fait saliver instantanément et nous nous apercevons assez rapidement que nous serons loin d’en manquer! En effet, le lendemain nous avons nourri la moitié notre équipe de 20 personnes pour le dîner et il en restait pour une entrée du soir! Oups!

Cette année nous avons décidé que pour la compétition, nous reprendrions la tradition. Nous avons donc mandaté une bonne amie des 2Capricieux pour acheter 2 grosses miches…et les miches arrivèrent grosses et pas à peu près! Chaque miche représentait les 2 que nous avions utilisées l’année précédante et nous avons presque manqué de « stock » lors de l’assemblage. Oui, oui, vous avez bien lu, le Capricieux a mal calculé à la baisse, du jamais vu! Peut-être s’en vient-il raisonnable?? [À retenir: le « peut-être »].

Cette année encore nous avons pu faire déguster un bon morceau à tous les membres de notre équipe et il en est resté pour le soir! Si le résultat fût meilleur que l’année d’avant, la grosseur du pain a fait que la sandwich était moins impressionnante car il y avait moins d’étages. Lors de vos essais nous vous suggérons donc de prendre une miche de grosseur normale :)

Voici alors la recette pour cette délicieuse sandwich de course:

INGRÉDIENTS

  • 1 grosse miche de pain de campagne.
  • 10 tranches de jambon de campagne.
  • 10 tranches de dinde.
  • 20 tranches de salami (épicé ou pas).
  • 2 zuchinis
  • 1 grosse aubergine
  • 3 piments rouges
  • 3 piments oranges
  • 3 piments jaunes
  • 1 boule de mozzarella di bufala
  • 4 tasses de roquette
  • Basilic frais ou séché
  • 2 branches de thym frais ou séché
  • 1 tasse de persil plat
  • 3 cuillères à soupe de beurre température pièce
  • 1 citron ou 1 orange
  • huile d’olive

PRÉPARATION

  • Couper les piments en 2 ou 3 parties verticalement
  • Couper les Zuchinnis sur le long en tranche mince d’environ 1/8″ d’épais
  • Couper l’aubergine en rondelle d’environ 1/4″ d’épais
  • Bien badigeonner les légumes avec de l’huile d’olive pour ne pas qu’ils brûlent
  • Faire rôtir les légumes sur une plaque au four ou directement sur le BBQ, les piments doivent être presque noirs au complet pour en enlever la peau une fois refroidis
  • Mettre les tranches de zuchinnis et d’aubergine dans un plat hermétique avec le zeste d’un citron ou d’une orange ainsi que le jus du fruit choisit et remiser au frigo pour au moins 3 heures.
  • Mettre les piments au froid également dans un autre contenant et laisser refroidir 3 heures également.

*Note: Pour une dégustation le samedi, nous préparons généralement les légumes le jeudi soir et nous assemblons le tout le vendredi soir.

ASSEMBLAGE

  • Prendre votre grosse miche, enlever environ 3/4″ sur le dessus, garder précieusement le morceau qui en résulte, il servira de couvercle à la fin du montage.
  • Enlever presque toute la mie à l’intérieur du pain, en fait vous enlevez celle qui vient presque tout seul lorsque vous « creusez » avec vos mains.
  • Beurrer l’intérieur de votre miche ainsi que la parti avec mie de votre couvercle. Ceci évitera que le sandwich se mouille trop vite.

Le truc maintenant pour l’assemblage est de faire des étages différents.

  • Exemple: piments rouge-jambon-roquette, aubergine-salami-thym, piment jaune-mozzarella du bufala-dinde, persil-zuchinnis-jambon, etc…
  • Il est très important de bien compresser vos étages pour que tous les ingrédients restent en place lorsque vous couperez votre sandwich, ne craignez pas d’en mettre un peu plus haut que le niveau supérieur de la cavité que vous avez fait dans votre miche et ensuite mettre le couvercle.
  • Emballez ensuite dans un papier d’aluminium et mettre au réfrigérateur pour au moins 3 heures, elle  peu être consommé le jour même et sera tout aussi excellente le lendemain.

Voilà! Tout ce qui vous manque est un bon couteau pour servir vos convives et une planche à couper est suggérée si vous ne prévoyez pas avoir de table à porter de la main.

Bonne dégustation!

P.s. 1 –  Vous trouverez la recette originale ici!  (Bon on savait pas qu’elle était en ligne alors notre recette varie peut-être de l’originale puisqu’on l’a réécrit par coeur!)
P.s. 2 –
Pas de commentaire sur la différence de look de nos sandwichs svp! :p  (comme on a dit plus haut, nos miches étaient tellement larges qu’on a manqué de stock hahaha)

Ou comment le panais a sauvé la vie d’1Capricieux

Simple et goûteux avec un petit goût sucré qui n’est pas étranger à mon plaisir de le déguster, le panais est un petit trésor à garder en tout temps dans son frigo.

Des fois on l’oublie et ça nous fait de belles surprises car le panais peut même sauver des vies!

Comme à chaque fois que vous voyez dans les catégories « 1Capricieuse dans sa cuisine » vous pouvez déduire que de:

1- Mon amoureux est absent de la maison,
2- Une petite [à peine!] dose d’impatience me montera à la tête dans les environs de 19h.

Pas facile, pas facile d’être sans mon Chef perso à mon arrivée du boulot et lorsque mon estomac gronde, le frigo me parle en latin et je n’y comprend que dalle. Tout me semble disparate, passé date et non attrayant, ces soirs là j’aurais besoin de mon chum qui lui semble agiter une baguette magique et lorsqu’on ouvre les yeux, un menu 5 services s’étend devant  nous, ou presque.

Et cette soirée là, j’ai dû passer quelques heures à pester contre la terre entière (contre mon homme le travail de mon homme qui le garde à l’extérieur!) Mon frigo était VIDE et j’avais FAIM drette là, pas demain, maintenant, toute de suite, et surtout, j’ai zéro(0) imagination pour faire marcher la magie de la cuisine [si seulement il nous restait du Nutella et des toasts tsé! même pas!]

Évidemment mes milles et un pas autour de l’ilot, mes 40 000 soupires, mes aller-retour du salon à la cuisine ainsi et les quelques messages textes à mon amoureux: PK T PAS LÀ, J’AI FAIM BON ARRG! Ont fait qu’il était tard lorsque je me suis calmée, pris sur moi et me suis rappelé que dans le fin fond du tiroir ce trouvait un tout petit sac avec 4 gentils, gentils panais. [*inspirez, eeeexpirez]

AAAAaahh (la pression baisse d’un cran, homme vivra une journée de plus)

C’est donc suite à une méchante soirée de frustration, stress et désemparage que je me suis fait cet excellent mélange de légumes rôtis qui a su calmer –momentanément– mon anxiété vis-à-vis les fourneaux. Non mais je sais cuisiner, un peu, mais j’angoisse devant la tâche! C’est vrai que si mon amoureux n’était pas à l’extérieur de temps en temps à cause du boulot, je n’aurais pas l’occasion de frustrer autant d’exprimer ma créativité avec tous ces beaux légumes racines, right?

Pour faire cette recette assez simple de légumes rôtis, il vous faut
Ah oui, cette recette devrait normalement, si on peu dire, être un accompagnement, mais comme nous avions pas grand chose…

  • Des panais coupés sur le sens de la longueur,
  • Des petites patates coupées en tranches relativement minces
  • Des petits oignons en perles ou sinon un oignon tranché
  • De l’imagination car dans le fond peu importe ce que vous mixez ensemble, ce sera excellent
  • J’ai aussi ajouté un peu de gingembre coupé finement et le reste du persil frais que nous avions

Marche à suivre

  • Préchauffer votre four à 350 °F
  • Faire revenir les légumes dans l’huile dans un grand poêlon jusqu’à ce que les patates et les panais deviennent un peu bronzés. (J’ai du faire revenir mes trucs en deux shots car les panais prenaient beaucoup de place.)
  • Étendre un peu d’huile sur une plaque et disperser les légumes également
  • Ajouter une pincé de [fleur de] sel et de poivre moulu
  • Un sprinkle de persil un peu partout sur les légumes

Laisser cuire un bon 30 minutes puis vérifier si les panais sont prêts

  • Ensuite ajouter du basilic et du zeste de citron pour donner un peu de fraîcheur aux légumes spécialement si vous vous en faites un plat principal comme moi cette soirée là (sinon ça devient vite monotone et salé)

Voilà!

Je sais que c’est vraiment plus un plat d’accompagnement automnal ou hivernal mais je craque pour le panais en tout temps, tellement j’aime ça.

et n’hésitez pas à être fou et lancez-y quelques morceaux de carottes, navets ou céleris-raves à votre mélange si vous en avez sous la main!

__________

Et vous, êtes-vous du genre confiant ou anxieux lorsque c’est le temps d’improviser dans la cuisine?

.