Archives de Tag: Japonais

Lames d’exception

Bienvenue chez L’Émouleur, lame d’exception!

Vous aimez cuisiner mais êtes-vous bien équipés pour le faire? Vous devez savoir que les grands chefs prennent un soin jaloux de leurs couteaux et s’en remettent plus souvent qu’autrement, aux couteaux japonais.

Si vous êtes prêts à faire le saut vers un produit haut de gamme ou si vous voulez faire plaisir à votre cuistot personnel, alors entrez dans la petite boutique, nichée sur la rue Laurier Ouest, et découvrez avec bonheur les centaines de couteaux de cuisine japonais et les ma-gni-fi-ques accessoires!

Guillaume, notre Émouleur national, est un homme de passion et de coeur. Lorsqu’on lui fait une visite, on est certain d’obtenir un service plus que personnalisé et de qualité. Pour lui, les lames japonaises n’ont plus aucun secret.

À la première visite, vous serez sûrement déboussolés. (Mais comment choisir parmi tous ces couteaux?!) C’est là que l’aide de Guillaume est primordiale car il vous aidera à déterminer quel genre de couteau vous avez besoin: Cherchez-vous quelque chose pour la volaille, les légumes… pour faire un peu de tout?

Une fois que vous saurez vers où vous allez, c’est le temps de l’essayer! Les couteaux de L’Émouleur ne sont pas des couteaux qu’on prend à la légère, c’est donc pourquoi vous allez faire passer un road test aux couteaux qu’on vous proposera!

Portez attention au ballant, la forme du manche et son matériel (le type de bois), le poids et la longueur du couteau! Allez-y avec votre coup de coeur, après tout, vous garderez ce couteau pour la vie!


> Allo les beaux motifs!


> Voici les pierres d’affûtages!

Toutes les lames sont affûtées à la main par l’Émouleur, selon les techniques traditionnelles japonaises, tout un art! La première fois que j’ai utilisé mon couteau, j’ai été vraiment renversée, la coupe était si précise, si fine!

> J’ai craqué pour les planches à découper, un jour j’en aurai une!

Ce sont des planches québécoises fabriquées par un ébéniste issu d’une 6e génération de père en fils! Les planches sont faites de bois debout, i.e. les fibres sont à la verticale, donc plus doux pour le fil de la lame de votre couteau.

Après avoir fait l’expérience des couteaux japonais, impossible d’imaginer qu’on pourrait retourner en arrière. Oui ces petites merveilles sont un investissement, mais si vous les entretenez bien, vos couteaux seront vos fidèles compagnons pour toujours!

L’Émouleur lames d’exception
1081 Laurier Ouest
Montréal
H2V 2L2

514 813-3135

Publicités

Et de trois, fini!

Terminé! La tornade japonaise sur Parc-Ex s’en est allée sans trop de dégâts!

Encore une fois ce fût extrêmement agréable et ce coup-ci: très chaleureux!

Disons qu’au départ nos invités étaient tous comme pris dans un pain à jaser et à faire connaissance (mais moi je sais qu’ils vénéraient notre lampe) ce qui a tôt fait d’augmenter la température ambiante de quelques degrés. Puis peu à peu les gens se sont dispersés et il y eut assez de places pour que quelques convives se mettent même à danser… la salsa!

Caliente!

Hier soir le service roulait à fond la caisse grâce à tous nos chefs, et mention spéciale à nos plongeurs, chapeauté par Isabelle, qui ont joué un rôle crucial. Une tâche ingrate s’il en est une, mais oh combien déterminante dans le roulement entre les services. Un jour nous aurons assez de vaisselle pour pouvoir passer la soirée sans compter autant sur la plonge, promis!

Plusieurs recettes ont été exigées, je pense entre autre à la soupe miso, aux gyozas et sa sauce, ainsi que le poulet tempura (un hit sans aucun doute). Malgré que les chefs aiment bien garder quelques secrets, nous sommes un grand livre ouvert et surtout, notre plaisir est dans le partage.. pour ceux qui ne l’avait peut-être pas saisi encore hahaha! Alors recettes il y aura, mais permettez nous de prendre quelques jours pour tout décanter et nous vous livrerons le tout avec un énorme plaisir.

Si vous avez envie de partager quelques photos avec nous (car bien entendu nous avons négligé un peu cette partie, occupez que nous étions à cuisiner et .. manger!) envoyez-nous le tout à 2capricieux sur gmail, que ce soit les photos ou le lien vers votre album. Tous les crédits vous serons accordés ne soyez pas inquiets!

Sur ce, bonne St-Valentin!
zzzzz

It’s up to you…New York

La grand’ ville de New York, les 2Capricieux aiment beaucoup!

Encore une fois cet été nous retournerons à Manhattan pour se saouler du bruit de la ville. C’est vrai qu’au départ nous n’habitons pas en campagne alors pourquoi avons nous besoin de plus d’urbanité que nous avons déjà pour nos vacances? Bonne question! Le plus spécial c’est que nous n’allons pas à New York pour la grosse vie nocturne ou même la petite, non… nous allons prendre notre temps!

Manger un sandwich dans Central Park ou boire un chocolat chaud chez Max Brenner, lire un livre dans un parc avec un bon café, visiter des musées (we’re suckers for museums!) et bien sur, aller au resto et prendre beaucoup de photos!

Peut-être que le fait d’être aussi relaxe à travers tous ces gens qui courent nous donne l’impression que le temps s’arrête pour nous?

Nous adorons aussi prendre le temps de vivre dans la nature, que ce soit à Ulverton au chalet de la famille ou à Cap d’Espoir où nous avons acquis la maison familiale de monsieur, mais les Capricieux sont définitivement amoureux du béton et un mix des deux est crucial pour leur survie.

Nos plans pour New York ne sont jamais prédéfinis. Habituellement nous arrêtons à l’hôtel Paramount mais depuis quelques années cet hôtel n’a d’intéressant que sa location (à deux pas de Time Square) le reste est en dégringolade total (et ne parlons pas des lits avec leur matelas en « W »). Cet hôtel au lobby très reconnu pour avoir été designé par Starck a déjà été fabuleux mais Starck devrait poursuivre la direction pour diffamation. Anyway, cette année nous avons décidé d’utiliser le site Hotwire.com tel que lu sur le site Taxi-Brousse nous vous tiendrons au courant de notre expérience.

Côté bouffe nous essayons toujours de nouveaux endroits, en 2008 notre coup de coeur fût pour Sushi of Gari un petit resto de sushis excellent que nous avons trouvé par hasard en marchant dans la rue, toujours les meilleures découvertes!

Nous aimons beaucoup les sections restos des sites NY MAG et Chow pour des suggestions (deux sites à ajouter à vos favoris si vous comptez visiter NYC sous peu!) mais nous aimons bien avoir l’avis de nos amis. Sur Twitter @Mariejoelle nous suggère La Esquina, CO. Pane et Kesté burger joint et pizzas, parfait pour un soir où nous serrons brûlés, sur Facebook une amie nous suggère Casa Mono un resto que nous allons définitivement essayer puisque nous sommes FOUS de la bouffe Catalane!

Nous partons la semaine prochaines et nous sommes ouverts à vos suggestions!

Avez-vous des idées restos ou activités pour nous?

MAJ:
En passant nous ne sommes pas à la recherche uniquement de restos 26 étoiles, de petits endroits très simples nous intéressent aussi! De tout façon en indiquant toutes vos idées ici, ça nous fait un petit address book de recommandations New yorkaises.

Shabu Shabu

Être dépaysé dans votre assiette et dans votre ville, est-ce quelque chose qui vous plaît?

Si oui, vous apprécierez le restaurant Hanashima dans le Chinatown de Montréal, une place à Shabu Shabu ou si vous voulez, de fondue Japonaise.

Nous adorons la fondue, chinoise, suisse..au chocolat! Alors le (la?) Shabu Shabu ne comportait pas un très gros risque gastronomique pour nous mais ce fût quand même une expérience nouvelle. Nous nous sommes vraiment amusés dans ce petit restaurant déniché par hasard en se promenant dans le chinatown.

Tout d’abord, nous étions dans le chinatown à la recherche de petites faveurs que nous pourrions donner à nos convives qui allaient assister à notre soirée sushis. Nous marchions dans le chinatown quand tout bonnement…

l’estomac de mon Capricieux se mis à avoir faim, quelle surprise!

D’habitude, lorsque nous sommes dans le coin, nous allons manger au 41A petit surnom donné au resto Cristal no 1 car c’est le plat le plus populaire de l’endroit. Ce soir-là le 41A nous tentais plus ou moins alors nous marchions dans les rues à l’affût d’autres options. Capricieux voulais un buffet (évidement), moi pas…puis nous sommes tombés par hasard devant le restaurant Hanashima et tout de suite notre choix fût fait.

À l’intérieur nous étions peu de clients, un couple assis en face de nous et un groupe de 3-4 hommes d’affaires en visite à Montréal. Le restaurant se présente comme un grand comptoir et chaque convive a son espace pour le bouillon de sa fondue. Nous avons commandé une fondue de boeuf et une d’agneau et comme choix de bouillon ce fût épicé pour madame et au poulet pour monsieur. Le tout est accompagné, pour chaque personne, d’une grosse assiette de légumes (choux chinois, algues, champignons enoki, shiitakes, épinards, carottes, etc), quelques nouilles udon, du tofu et un petit bol de riz. Les sauces qui accompagnent le shabu shabu sont des sauces traditionnelles japonaises. Il y a la sauce ponzu, une sauce à base de soya et de yuzu, donc légèrement citronnée;  et l’autre sauce, gomadare, est une sauce à base de sésame et soya broyé avec un peu de mirin et de gingembre. Excellent!

Nous avons trouvé l’atmosphère du restaurant vraiment agréable même si nous étions peu de clients. L’endroit semble idéal tant pour un souper en tête à tête qui sort de l’ordinaire que pour une fête d’amis, d’ailleurs quelques tables sont vraiment parfaites pour les groupes et nous imaginions quel plaisir se serait de célébrer un anniversaire à cet endroit.

Inclus dans le repas est le thé à volonté ainsi qu’un dessert ET un café glacé, vous en aurez donc pour votre argent!

Voici quelques photos du restaurant trouvé sur le site restomontreal.ca

———————–
Hanashima
75 De La Gauchetière (coin St-Urbain)
Place-d’Armes, Montréal
H2Z 1C2

514 396-4746

Premier événement 2Capricieux – Soirée sushis

Nous voudrions remercier tous les participants (seize!!) d’avoir assisté à notre première soirée 2Capricieux, nous avons eu beaucoup de plaisir avec vous!
+

+
+
+

Que ce soit en coupant des légumes, en faisant cuire le poulet et les crevettes tempura, en essayant pour la première fois de faire des makis ou encore en dégustant du vin tout en observant les autres, tout le monde à mis la main à la pâtes (nous devrions dire les deux mains dans le riz, mais on a pas encore inventé d’expression là-dessus!)

+

++


Voici quelques photos de la soirée



Chaque invité est reparti avec un petit cadeau: des baguettes et des recettes!


Nos convives observent la technique!
(*Notez que le tableau derrière n’a pas de lien avec l’événement!)


On se prépare à faire un rouleau au poulet tempura?


Tartare de pétoncles pour calmer les estomacs qui grondent!


Quelques invités attendent leur tour pour rouler les sushis, assis dehors
sur la terrasse, la vie est dure!


Tout le monde s’entend pour dire que le résultat fut SUCCULENT!

+

À la demande générale et pour ceux qui n’ont pas pu venir:

La recette du tartare de pétoncle

  • 6 gros pétoncles frais coupés en petits morceaux
  • 1 cuillère à soupe de gingembre frais rapé.
  • Le zeste d’un citron et d’une lime.
  • Jus d’un citron
  • 1 échalote coupée très finement
  • 1 cuillère à thé de tobiko rouge (oeufs de poisson volant).

Encore une fois, merci à tous d’avoir répondu à l’invitation de notre premier événements, en si grand nombre et nous espérons vous revoir à notre prochaine soirée 2Capricieux!

et un merci tout spécial à Stéphanie et Jade qui nous ont aidé à prendre des photos!
+

Cuisinez avec les 2Capricieux!

Tel que promis, notre soirée-démonstrations sushis 101!

Comme vous le savez peut-être, les 2Capricieux préparent une petite soirée-démonstration sushis 101! Quelques uns d’entre-vous avez manifesté votre intérêt ici et d’autres sembles intéressés.

Nous avons pensé faire notre soirée samedi le 20 juin 2009

Nous aimerions savoir si cette date conviens au plus grand nombre car sinon nous allons reporter la date un peu plus loin.

Menu:
partiel pour l’instant, mais va comprendre en autre:

  • Rouleaux: thon épicé, saumon épicé, kamikaze, california, boston, Vancouver, Poulailler, 911, crevettes tempura, Roméo et Juliette, etc…
  • Sushis: Thon, saumon, goberge – Sashimi: Thon, saumon
  • Morceaux de poulet marinés teryaki
  • Grosses crevettes tempura
  • etc… (demandes spéciales?)

Lors de notre soirée nous allons vous montrer:

  • Quoi acheter,
  • Comment calculer les portions,
  • Comment faire le riz,
  • Comment faire les rouleaux
  • Et finalement comment faire le tempura!

Svp nous répondre le plus tôt possible si la date vous conviens pour que nous puissions calculer le nombre de personnes présentes ainsi que les quantités à acheter. Vous pouvez parler de cette invitation à vos amis, nous pouvons recevoir une 20e de personnes, simplement nous dire combien vous serez.

Le coût devrait se situer à 20$ par personne pour sushis à volonté (le montant sera reconfirmé après les réservations)

Pour confirmer votre place ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter via les commentaires ou par courriel 2capricieux[a]gmail.com

Au plaisir de vous recevoir!

SSSSUSHIS 101

Lorsqu’on parle de bons sushis à Montréal, on parle de Maïko, Shodan et plusieurs autres.

Les Capricieux se sont inspirés des spécialités de plusieurs des meilleurs délices de poissons et de riz de ces restos. Nos invités lors de soirées sushis apprécient toujours nos reproductions, que ce soit le Roméo et Juliette de Shodan (feuille de nori, riz, crevettes tempura, bleuets et fraises), le paradis végétarien de Maïko (feuille de nori, riz, patates douces tempura et sauce épicée) ou encore la fameux Bagel de plusieurs adresses (Feuille de nori, riz, saumon fumé, formage de chèvre et laitue).

Lorsqu’on parle de pâtes italiennes, plus souvent qu’autrement, le secret est dans la sauce. Pour le sujet du jour, le secret est dans le riz et dans des ingrédients frais et de qualités.

Tout d’abord, si vous voulez bien réussir votre riz, achetez vous une étuveuse à riz…vous allez vous faciliter la tâche ÉNORMÉMENT. Avant de faire cuire le riz, il faut commencer par le laver, c’est à dire, de remuer quelque fois gentillement vos grains dans de l’eau froide en renouvellant l’eau à chaque fois, jusqu’à ce qu’à nouvelle quantité d’eau reste presque transparente. Après, c’est facile, on prend une mesure égale d’eau et de riz, on pèse sur le  »piton » et attendez qu’il  »pop ».  Une fois « poppé » laissez reposer dans l’étuveuse environ 30 minutes. Dernière étape: ajoutez sel, sucre et vinaigre de riz au goût. Voilà!

Le reste est super facile, prenez une feuille de nori et étendez le riz dessus en ne pesant pas trop fort. Soupoudrer de graines de sésame et commencez à vous amuser avec vos ingrédients: poissons frais (nous prenons notre poisson au Nouveau Faléro sur Parc), poulet, fromage à la crème, et légumes préalablement coupés en lanières très fines. Le poissons et les autres ingrédients seront placés uniquement dans le premier tiers de votre feuille et faites attention de ne pas trop en mettre pour éviter d’avoir de trop gros rouleaux avec l’intérieur qui déborde. Mieux vaut en faire de plus petits mais en faire plus, que de morceaux trop pleins qui entrent mal dans la bouche.

Une fois vos ingrédients bien répartis environ au premier tiers, ramenez votre feuille de nori jusqu’à ce qu’elle rejoigne la fin du deuxième tiers sans commencer à rouler, pliez simplement la feuille et elle commencera d’elle-même à prendre une forme de rouleau. Une fois pliée, vous pouvez peser fort uniformément sur toute la surface du cylindre avec vos mains pour bien compresser les ingrédients (sans pour autant les amener en bouilli). Ensuite, vous roulez sans peser le rouleau sur le riz restant, entourez le tout de votre tapis à sushis et pesez fort encore une fois uniformément. Vous pouvez le faire avec votre rouleau dans les airs, ça va vous aider à peser uniformément tout autour.

Il est maintenant l’heure de la partie la plus satisfaisante de la confection de ces petites merveilles de fraîcheur, la coupe. Ça prend un linge à vaisselle sur votre épaule, un verre d’eau et un bon couteau assez mince et rigide (j’emploie un couteau à désosser). Le truc est simple, vous trempez votre couteau dans l’eau entre chaque coupe et vous essuyez votre couteau sur votre linge à vaisselle aux 2 coupes.

Vous n’aimez pas couper les avocats, le poisson, le concombre? Invitez des amis! Vous pourrez ainsi déléguer les jobs plates, boire du vin blanc, animer la soirée et couper quand ça sera le temps…

Tout ça pour dire que faire ses propres sushis n’est vraiment pas compliqué…une fois le riz cuit à la perfection! Pour le reste des ingrédients, inspirez vous des menus sur des restos, faites des recherches sur internet, etc.

Comme le processus est beaucoup plus simple avec un support visuel, nous nous faisons un plaisir d’offrir un p’tit cours privé sur l’art de faire le parfait sushi..

Pour les intéressés, les 2Capricieux donnent leur prochain atelier de sushi bientôt, laissez un commentaire et on choisit une date ! Vous pouvez aussi nous rejoindre à notre adresse courriel : 2capricieux(a)gmail.com