Archives de Tag: Japon

Big in Japan

Pour célébrer le retour du Japon de Valérie, le restaurant Big in Japan était approprié!

La brasserie -slash- restaurant -slash- izakaya japonaise située sur St-Laurent, m’intriguait depuis un petit bout de temps alors j’étais plus que contente d’aller y rejoindre les copines.

Le serveur nous explique le concept en comparant le menu à des tapas japonais. Il nous propose donc de commander plusieurs plats à partager… clairement, il ne savait pas qu’il faisait affaire avec des gourmandes!

Après lecture du menu, nous décidons de commander chacune 3 plats que nous avons l’intention de NE PAS partager :)

> À la manière des Izakaya, les bannières affichent le menu… pour ceux qui peuvent le décrypter!

Ici pas de sushis mais de la fritures, des brochettes, des sandwichs et du riz. On propose aussi une bière en fût maison et du sake.

Côté prix ça devient très intéressant, j’ai payé 20$ pour 2 plats et 2 bières!

=.=

> Christelle était flabbergastée par ses ailes de poulet!

=.=

> Charlotte de son côté a bien apprécié son plat de ribs servis avec un gros morceaux de choux (si je me rappelle bien)

> Sandwich au porc croustillant

Malgré toutes les assiettes disposées pêle-mêle sur la table, c’est définitivement le sandwich au porc croustillant qui a volé la vedette!

Il faut dire que Gabrielle et moi étions particulièrement convaincantes avec nos « wow! » « malade! » « trop bon! » Assez pour que Valérie décide d’y retourner juste pour y goûter! ;)

=.=

> Gyoza = toujours un classique!

5/5 personnes présentes lors de ce souper ont pris une assiette de gyoza! Même s’ils étaient bons, je trouve qu’il manquait un peu de sauce pour les tremper… je préfère de loin ceux du Capricieux!

Overall j’ai bien apprécié le restaurant Big in Japan. Bien qu’il ne deviendra pas un classique pour moi, j’y retournerai surement un beau jour.

Si vous sortez dans les bars au alentour il est une excellente alternative à la poutine de fin de soirée puisque le resto est ouvert jusqu’à 3h du matin!

p.s. bien que ce soit indiqué sur le menu, le fait qu’on fasse qu’une seule facture pour toute la table m’a un peu agacé.

—————-
Big in Japan
3723, boulevard Saint-Laurent
Montréal
H2X 2V8

514 847-2222

Sablé, sucré et vert amer

Le matcha? Une fine poudre de thé vert broyé sur pierres.

Je n’utilise pas vraiment le thé en cuisine, sauf le matcha. Une petite pincée de cette poudre intrigante et vous obtiendrez cette délicieuse amertume propre au thé vert, en plus de profiter de ses bien faits naturels. Et que dire de sa couleur! Un beau vert tendre, vif à la fois, que je trouve particulièrement beau dans mes desserts.

Aimez-vous le thé? Moi oui! Je bois au moins 2 à 3 thés par jour!

Je trouve que ça fait longtemps qu’on a pas présenté une recette ici, alors j’ai envie de partager ma recette de sablés au thé matcha. Je la fais souvent et plusieurs d’entre vous l’avez essayé, et aimé (?) lors de nos dernières soirées 2Capricieux qui tournaient autour du thème du Japon.

J’ADORE cette recette car elle me ressemble beaucoup: J’aime, que dis-je, je raffole des biscuits sablés + j’aime le thé +  j’ai besoin d’une façon simple d’arriver à me sucrer le bec. Cette combinaison parfaite je l’ai trouvé ici.

=.=

J’achète mon thé matcha à l’épicerie coréenne-japonaise dans NDG (Montréal), sinon ils en ont au marché Jean-Talon (et fort probablement dans les autres marchés.)

Les marchands de thés, comme Camelia Sinensis, en vendent aussi mais il est souvent beaucoup plus cher car  de meilleur qualité et fait pour boire. Le matcha n’est pas donné mais pour la cuisine, une petite quantité suffit par recette car son goût est assez prononcé.

=.=

Sablés au thé Matcha

vous aurez besoin:

  • 3/4 de tasses de sucre glacé
  • 1 3/4 de tasses de farine
  • 1/2 cuillerée à table de matcha
  • 1/2 lbs de beurre
  • Du sucre granulé
  • 3 jaunes d’oeufs

Ensuite…

  • Mélangez le sucre glacé et le matcha,
  • Ajoutez le beurre au mixe,
  • Ajoutez la farine et mélangez,
  • Ajoutez les jaunes d’oeufs, mélangez.

À cette étape vous devriez avoir une pâte homogène et presque comme de la pâte à modeler (voyez la photo après celle qui a les trois jaunes d’oeufs),

  • placez la pâte 30 minutes au frigo.

Si vous désirez faire des sablés avec des formes diverses, avec entre autre des moules à biscuits, vous devez rouler la pâte pour obtenir 1/2 pouce d’épaisseur. Personnellement je suis paresseuse (et je n’ai pas de rouleau à pâte) alors je fais des cylindres que je coupe ensuite à 1/2 pouce d’épaisseur.

  • Préchauffer votre four à 350F.

Une fois la forme de vos biscuits obtenue, vous pourriez les mettre au four immédiatement et les sucrés ensuite, mais moi je les enrobes dans le sucre avant la cuisson.

  • 12 à 15 minutes suffiront à vos sablés pour cuire, ou jusqu’à apparence dorée.

Laissez refroidir ou servir chaud!

Ajout: la charmante équipe de Bu sur le web vous suggère de marier ces sablés avec un verre de Crémant d’Alsace!

Et de trois, fini!

Terminé! La tornade japonaise sur Parc-Ex s’en est allée sans trop de dégâts!

Encore une fois ce fût extrêmement agréable et ce coup-ci: très chaleureux!

Disons qu’au départ nos invités étaient tous comme pris dans un pain à jaser et à faire connaissance (mais moi je sais qu’ils vénéraient notre lampe) ce qui a tôt fait d’augmenter la température ambiante de quelques degrés. Puis peu à peu les gens se sont dispersés et il y eut assez de places pour que quelques convives se mettent même à danser… la salsa!

Caliente!

Hier soir le service roulait à fond la caisse grâce à tous nos chefs, et mention spéciale à nos plongeurs, chapeauté par Isabelle, qui ont joué un rôle crucial. Une tâche ingrate s’il en est une, mais oh combien déterminante dans le roulement entre les services. Un jour nous aurons assez de vaisselle pour pouvoir passer la soirée sans compter autant sur la plonge, promis!

Plusieurs recettes ont été exigées, je pense entre autre à la soupe miso, aux gyozas et sa sauce, ainsi que le poulet tempura (un hit sans aucun doute). Malgré que les chefs aiment bien garder quelques secrets, nous sommes un grand livre ouvert et surtout, notre plaisir est dans le partage.. pour ceux qui ne l’avait peut-être pas saisi encore hahaha! Alors recettes il y aura, mais permettez nous de prendre quelques jours pour tout décanter et nous vous livrerons le tout avec un énorme plaisir.

Si vous avez envie de partager quelques photos avec nous (car bien entendu nous avons négligé un peu cette partie, occupez que nous étions à cuisiner et .. manger!) envoyez-nous le tout à 2capricieux sur gmail, que ce soit les photos ou le lien vers votre album. Tous les crédits vous serons accordés ne soyez pas inquiets!

Sur ce, bonne St-Valentin!
zzzzz

Et de deux!

Hier soir nous avons complété la deuxième soirée sous le thème du Japon.

J’ai choisi cette image pour représenter la soirée puisqu’on y voit quatre mains en train de préparer le service du tartare de pétoncles.

On le dit souvent mais, c’est toute l’aide que nous recevons de la part de nos invités qui fait la différence.

Pour cette deuxième soirée: beaucoup de vin renversé.. notre belle (notez l’ironie) lampe de cuisine amochée, et la flamme olympique.. regardée. Bien sur, encore de très belles rencontres avec de parfaits inconnus qui sont rapidement devenus, comme des amis!

Le Capricieux a vraiment fait un sale boulot dans la cuisine, avec ses compagnons of course, je suis vraiment fière de lui. Présentement il parcours la ville à fin de re-re-refaire les courses pour acheter le poisson et la viande pour tout recommencer dès ce soir! De mon côté je termine le nettoyage des coupes à vin, je lave le plancher … et lavage il a grand besoin!

Alors on repart la machine pour une dernière fois, ensuite on se met sur le dossier compte-rendu et PHOTOS!

Et de une!

et de une première soirée 2Capricieux sous le thème du japon derrière la cravate! (sur un total de trois)

Merci à vous charmants cobayes invités qui êtes venus tester le menu japonais que nous avons imaginé depuis quelques semaines!

Merci de votre aide généreuse tant à la vaisselle, qu’au service et qu’aux fourneaux.

Tout au long de la soirée je ne cessais de me dire à quel point l’ambiance était bonne, le groupe était homogène malgré le fait que peu d’entre-vous se connaissaient au départ. J’étais impressionnée de la rapidité que vous avez mis à vous mélanger, certains avaient l’air de se connaître depuis toujours! Entendre les rires, les verres de vins s’entrechoquer et surtout, et ça me fait sourire pour vrai, vous voir courir derrière le plat de service pour voler une deuxième (quatrième) bouchée… c’est définitivement notre paye.

Tout ça et… on prends toujours un malin plaisir à aller se présenter incognito pour voir la surprise dans les visages qui réalisent qu’ils sont… chez nous!

Pour les photos, vous avez peut-être déjà vu quelques images ici et là de la bouffe, mais nous allons attendre après la tenue des 2 autres soirées avant de faire un vrai compte rendu en bonne et due forme.

Vous savez, plusieurs nous ont dit qu’ils nous trouvaient bon de faire ce genre d’activité… c’est vrai qu’on est motivé, on aime vraiment ça recevoir! Vous dire le feeling qu’on a lorsque tout roule comme sur des roulettes, l’adrénaline me coule encore dans les veines au moment où je vous écris ces lignes. Mais on ne le dira jamais assez, sans l’aide de tout le monde, ça serait impossible.

Et le plus beau dans tout ça? L’aide arrive d’elle-même, spontanément comme ça vous embarquez dans l’aventure.

Merci!

MAJ: On parle de nous sur Blogosphère/Branchez-vous.com! À lire ici

Mina san, konnichiwa

Le décompte est commencé! Dans une semaine exactement nos premiers convives seront de la partie!

Nous avons composé notre menu, il y aura 4 services et dans chaque service il y a différentes bouchées. Pour nous aider à créer le menu, nous avons choisi un thème et, vous le savez pas mal tous déjà, notre choix c’est arrêté sur…

le Japon!

Bon au début le Capricieux était un peu nerveux car ce n’est pas sa spécialité. Mais avec un peu de recherche nous avons trouvé des trucs avec lesquels nous nous sentions à l’aise.

Nous allons vous faire parvenir le menu complet par courriel dès que le sommelier aura terminé l’accord mets-vins. D’ailleurs nous sommes extrêmement heureux que Jack, du resto Petit Alep, ait accepté de travailler avec nous. (MAJ Jack est dans l’incapacité de faire la liste des vins alors c’est à pied levé que notre amie Isabel du resto le Local, nous a donné un coup de main. Isabel est celle qui avait fait la liste pour notre soirée tapas alors nous sommes super excité de goûté à ses choix!)

Je sais, je sais, vous avez hâte d’avoir plus de détails, que c’est un peu déstabilisant comme situation, mais faites-nous confiance… ça arrive!

Notre premier essai fût des gyoza, c’est tellement simple qu’on ne pourra plus s’en passer!

……

On s’entend qu’on c’est VRAIMENT régalé durant cet essaie-là? J’espère que ça vous met un peu l’eau à la bouche! Ce sont des gyoza de porc avec du gingembre, de la ciboulette, de la coriandre… une pincée de wasabi.. etc!

Au moment où je vous écris ces lignes, la soupe miso est sur le rond et le Capricieux vient d’engloutir -un nombre important- de sushis au saumon fumé. (je vais lui laissé une p’tite gêne)

J’ai pris quelques photos des sushis, et je viendrai vous les mettre plus tard!

On est excité, ouuuaaaiiis!