Archives de Tag: Fournand

Panier Percé!

Tel un panier percé je vous raconte, en images, les vacances en Gaspésie des 2Capricieux

Cet été nous sommes allés à Métis et à Percé et nous avons pris des toooonnnes de photos. Nous avions envie de vous partager quelques clichés de nos vacances un peu pêle-mêle (Notez: c’est pourquoi ils ne « fittent » pas vraiment ensemble!) et particulièrement ceux reliés… à la bouffe! Quelques adresses à ajouter à vos carnets pour vos prochaines visites vers l’extraordinaire péninsule gaspésienne.

Premier arrêt de l’été: Aux petits caprices! Situé directement sur la 132 à St-Simon. Un endroit tout indiqué pour les Capricieux, non?

..=

Grâce à Mathilde nous avons découvert les joies du Croque Coyote, un gâteau décadent que seul la liste d’ingrédients fait baver.

  • Biscuit Marly
  • Crème croquante aux pralinés
  • Crème à la pistache
  • Décor d’enveloppes au chocolat au lait
  • Pralin grain et guillochée de chocolat

Il faut le commander d’avance si possible (415 738-2354) car ils sont surtout fait sur commande et vous risquer d’arrêter et de rien y trouver. 22$ pour 6 portions, un peu cher certes, mais en vaut totalement la peine.

..

Ensuite arrêt aux Bic à la boulangerie artisanale Folles Farines. Nous n’avons pu résisté au Bico avec lequel nous avons mangé les meilleures toasts du monde, sans oublier les croissants tout beurre, le pain figue et noix et j’en passe!

Comme les amis des Capricieux sont tous aussi gourmands, nous nous sommes arrangés pour ne pas en manquer du séjour!

Lorsque vous êtes à Métis, un petit arrêt aux Jardins de Métis s’impose!

..=

Maintenant en route vers Percé!
.

.

Durant les 12 heures de route nous tentons tant bien que mal de nous divertir. Quoi de mieux, une fois toute la collection musicale épuisée, qu’un petit épisode d’Entourage!

.

.

Nous sommes presque arrivés: « VICTORY! »

.

.

Depuis 2 ans nous sommes les heureux propriétaires de la maison familiale du Capricieux! Elle se trouve plus précisément à Cap-d’Espoir et est vieille de 150 ans ou plus. Devant la maison se trouve la mer à perte de vue, à droite l’Île Bonaventure et à gauche une vue imprenable sur le Cap.

Comme se rendre à la maison prend 12 heures de Montréal (on ne le dira jamais assez), c’est en route vers 5h du matin que nous avons pu observer ce magnifique levé du soleil. Ceux qui connaissent bien la Capricieuse savent à quel point ce genre de cliché est assez rare, voir inexistant dans sa collection, puisqu’à cette heure elle est habituellement occupée…à dormir!

Un ami!

Home Sweet Home!
.

..=

Vous voyez justement la silhouette de l’Île Bonaventure à gauche de la maison!

Durant notre séjour nous avons pris notre temps au Fournand une boulangerie très sympathique de Percé dont l’ambiance me rappelait un café des artistes.

..=

Ce soir là nous sommes arrêté manger au Gargantua un restaurant avec une location de rêve, situé tout au haut du Mont Ste-Anne, il offre une vue à couper le souffle. La nourriture est bien mais pas extraordinaire, pas grave on y va définitivement pour l’expérience et encourager des gens de coeur.

Après quelques heures passées à la plage à tirer des galets dans l’eau, pour lui, ou à observer les déchets rejetés par la mer, pour elle….

..=

La maman du Capricieux nous fait plaisir à l’estomac avec des repas assez renversant. Il n’y a pas peu dire, monsieur tient définitivement de sa mère lorsque qu’il est temps de se mettre au fourneau!

C’est avec sourire en coin que je les ai observé dans la cuisine, les milliers de sachets d’épices de la belle-mère me montre que son garçon n’est pas allé chercher loin son goût pour les assaisonnements de toute sorte. D’ailleurs alors que nous lui parlions de notre prochain souper où nous allons reproduire sa paella, Denise nous a offert un peu de son safran. Et bien croyez-le ou non, nous avions le choix entre du safran de Turquie ou d’Espagne…à Cap d’Espoir, faut le faire!

..=

Malgré la bouffe extraordinaire de Belle-maman, le Capricieux ne peut s’empêcher de faire un arrêt vers un endroit tout à fait infect pour les non Gaspésiens (hahaha!) et j’ai nommé:

Dixie Lee!

Et voilà ce qui résume notre visite d’un point de vu « gastronomique » si on peut appeler ça comme ça! Définitivement la Gaspésie est à découvrir, en espérant que vous aurez noté une couple d’adresses à visiter!

..=