Archives de Tag: Caramel

Cadeaux de bouche

On en parle souvent mais, c’est grâce à Twitter que nous avons non seulement découvert Kreavie mais…

que nous avons eu la chance de goûter à leur délicieux « cadeaux de bouche »

C’est un bon soir de semaine que Leslie, la femme derrière cette petite entreprise, est passée à la maison nous porter un « petit » échantillon de ses produits. Lorsqu’elle nous avait dit cela, nous nous attendions à tout sauf à l’immense sac qu’elle nous a apporté!

J’ai tellement eu de plaisir à déballer ses produits que je me suis précipitée sur ma caméra… malheureusement du sac de surprises que nous avons reçu, le suçon à la guimauve ne comptait aucune chance de survie assez longue pour être pris en photo!

Si on pense que j’ai un faible:

  1. pour les chocolats noirs et
  2. pour les guimauves maison,

Alors le pauvre lollipop était cuit, dès sa sortie! ;)

Mais même si vous ne verrez pas le suçon de guimauve qui a été mangé trop rapidement (quoi que…) en regardant les photos qui suivent, vous pourrez sûrement imaginer le bonheur que nous avons eu à découvrir ce que Leslie nous avais apporté.

+=

Les tartinades Kreavie sont vraiment savoureuses!

On c’est d’abord précipité sur le caramel au beurre salé qu’on aurait pu mettre sur des toasts ou de la crème glacée nous dit-on… mais que nous avons englouti directement dans le pot à la cuillère.

Cochon vous dites? Très!

Ensuite nous avions un confit de vin rouge qui nous a vraiment intrigué, lu sur le blogue de Leslie, on apprend comment s’en servir à sa juste valeur: « se mari parfaitement avec du lapin, du boeuf et même des champignons sautés »  ou « en sucré sur yogourt, crème glacée ou avec des fruits » Surprenant n’est-ce pas!

Et en bonne française Mme Kreavie nous concocte sa version d’une crème de marrons mes amis…. hou la! On ne se trompe pas avec ce classique!

Le précieux chocolat qui sort de cet emballage nous a non seulement fait craquer visuellement, mais aussi au goût. Les carrés riches et délicats sont un peu comme un échantillon des tartinades puisque nous en avions un au caramel beurre salé, un au confit de vin et un à la crème de marron.

Je suis la première étonnée de vous dire que mon coup de coeur est allé pour celui au confit de vin rouge!

En terminant, permettez-moi d’avouer quelque chose au Capricieux qui l’apprendra en même temps que vous!
.

Le paquet de Kreavie contenait, en plus d’un sac de guimauve framboise-canneberge (que tu as à peine goûté, mea culpa), un petit sac de sablés nantais (des biscuits français aux oeufs et beurre frais)… que j’ai carrément subtilisé sans scrupule pour le manger plus tard.

Seule.

Et vous savez quoi?

J’ai bien fait!
Ils étaient divins : )

———————————-
KreavieCadeaux de bouche
(514) 813-8737

Suivez-vous sur twitter: 2Capricieux

Traitement « Royal » au St-Urbain

S’il y a un plaisir que j’aime partager, c’est bien celui de manger et particulièrement avec des gens qui comprennent ce plaisir.

Grâce au blogue et  aux autres réseaux sociaux tel que twitter, j’ai eu l’occasion de rencontrer du monde absolument génial qui apprécient la bonne bouffe et qui aiment essayer de nouveaux endroits.

C’est avec 3 amies blogeuses, que j’ai découvert le St-Urbain.

Valérie, GabrielleJosiane et moi nous étions donné rendez-vous un vendredi soir pour aller déguster la bouffe de ce restaurant du quartier Ahuntsic. Ça fait toujours du bien d’essayer de nouvelles choses et surtout un nouveau coin. Dès mon arrivée, j’ai trouvé l’ambiance du St-Urbain très détendue, quoi que bruyante un peu. Je fus agréablement surprise de voir que tout le monde pouvait jeter un oeil sur la cuisine.

Tout le menu et les vins sont écrit sur une grande ardoise noire et petite note agréable, plusieurs des vins, beaucoup d’importations privées, sont offerts au verre.

Notre serveur, très sympathique, est venu s’enquérir de nos choix. Côté bouffe tout va bien, on jette un coup d’oeil rapide à l’ardoise et on décide. Pour le vin, ça se corse: L’ardoise est tellement grande, et la sélection de vins importantes, on a de la misère à voir, les filles assises dos au tableau sont embêtées un peu… on doit se fier au jugement du serveur. Là-dessus rien à reprocher, nos vins furent excellents.

Comme j’avais regardé le menu préalablement, je m’étais mise en tête de prendre le velouté de champignons sauvages, amandes et truffe. Oui! moi, la Capricieuse qui n’aime PAS les champignons, mais qui a vraisemblablement un faible pour la truffe…assez pour me donner envie de prendre des champignons comme entrée!

Au moment de faire mon choix, mon oeil a bifurqué vers le menu et le mot TARTARE s’est imposé. Je résiste rarement à un tartare et ce n’est pas ce soir là que ce fut fait.

Bien que je ne regrette absolument pas mon choix, le tartare était divin, je crois tout de même que le velouté aurait été une meilleure option compte tenu que pour la suite je me suis lancée dans une longe d’agneau accompagnée d’un gros morceau de polenta panée.

La viande était cuite à point et la polenta était écoeurante, sérieusement je ne suis pas une grande fan de polenta et celle-ci m’a complètement gagnée.


>Le mixe entrée de tartare et longe d’agneau = un peu lourd malheureusement.



> Le plat de pétoncles tout en beauté dégusté par Gabrielle et Josiane


Juste avant notre plat principal, une surprise du chef, Marc-André Royal!  Sur un plateau nous avons droit à une déclinaison de canard, magret de canard fumé sur place, rillette et pâté au coulis de porto.

Un réel plaisir pour nos papilles!

Maintenant passons aux choses sérieuses:
Les desserts!

Après en avoir parlé TOUS les jours de la semaine précédent notre visite, Gabrielle et moi ne pouvions passer à côté du beignet chaud, sauce caramel beurre salé et nous avons été servi! La sauce caramel dans laquelle on doit tremper nos beignets est vraiment délicieuse, on en aurait pris deux fois!

Les deux autres filles elles ont opté pour le flan au citron, framboise et glace chocolat noir et je crois qu’elles ont apprécié aussi.

CÔTÉ PRIX:

C’est plus que raisonnable pour les entrées on parle entre 10$ et 15$, plats principaux entre 20$ et 25$ et les desserts 6$. Il y a aussi possibilité de prendre le menu dégustation qui est de 6 services pour environ 50$

Finalement j’ai vraiment apprécié ma soirée au St-Urbain, tant pour la bouffe que pour l’agréable compagnie. Nous avons même parlé de continuer à découvrir certains restaurants ensemble et je trouve que ce serait vraiment super!

Valérie a même suggéré qu’à l’image du Yulblog et du Yulbiz, nous serions le Yuleat!

Surveillez donc les 4 filles du Yuleat prendre l’assaut des restaurants de Montréal, mais tassez-vous… on a faim!

P.S. vous pouvez lire ici le résumé de notre soirée écrit par Valérie

————————–

Le St-Urbain
96, rue Fleury Ouest
Montréal
H3L 1T2

514 504-7700