Archives de Tag: Bière

Un samedi à Brooklyn

Il y a quelques semaines, j’ai passé une journée totalement improvisée à Brooklyn, le coin de pays de Chloé et Dennis du blogue Tag:Wine.

Nous avons d’abord commencé par faire le tour du quartier Williamsburg à la recherche d’un endroit pour bruncher. Notre idée de départ, le restaurant Eggs, était complet et l’attente nous semblait trop longue. Deuxième option: Blue Bottle! Mmm prendre un bon café au Blue Bottle! Charmant, oui, mais il semble que tout le monde y ait pensé, on poursuit donc notre route!


Photo prise sur le site du Café Colette

Nous avons finalement atterri sur la terrasse du Café Colette et notre brunch était ab-so-lu-ment délicieux, je n’aurais pu espérer mieux! Mon assiette était composée de deux oeufs pochés servis sur une feuille de kale frite et d’une purée de pois chiches à l’harissa, le tout monté sur un morceau de pain.

Très original et très simple à la fois, j’ai tellement aimé que depuis, je n’ai qu’une envie, y retourner! J’étais un peu gênée de prendre une photo alors je vous en ai trouvé une sur Foodspotting:


Photo par Nico Alary

Après le déjeuner, nous nous sommes promené dans les rues de ce quartier  polonais où on y retrouve un marché extérieur, une multitude de cafés et des jeunes plus cool les uns que les autres.

Greenpoint vu du toit de la Pencil Factory!

Pour profiter du soleil de printemps et pour admirer la vue de Manhattan qui se déploie devant nos yeux, nous sommes montés sur la terrasse de la Pencil Factory. Pour nous accompagner: deux bons cheddars et du cidre de pomme pris non loin de là chez Eastern District, une petite boutique de fromage sympathique où l’on trouve aussi un vaste choix de bières et de viandes froides.

Je ne me rappelle plus comment c’est venu sur le sujet, mais Dennis tenait mordicus à me faire essayer les ailes de poulet d’un bar du coin! (il n’a pas eu à me convaincre longtemps!) Une fois dans la rue, c’est là qu’il eu la brillante idée de transformer l’expédition en un beer crawl!

Pour ceux qui ne serait pas au courant du principe de crawling… sachez que c’est la plus belle invention du monde des foodies! En gros, cela consiste à se promener d’un endroit à l’autre pour manger les spécialités des restaurants avoisinants. Nous voilà donc partis tester quelques bières de Greenpoint!

Pss! Cliquez sur le nom des pubs pour visiter leurs sites!

1er arrêt: The Brouwerij Lane

À mi-chemin entre un dépanneur et un pub, la Brouwerij me plait immédiatement. Un gros frigo contenant des centaines de bières nous indique clairement que nous sommes avec des connaisseurs. Malheureusement, ce frigo ne contient pas de bières québécoises… pas encore du moins car le proprio avait sur son comptoir une bière du Trou du Diable et semblait être sur le point de les importer!

Ce que j’ai trouvé cool par dessus tout, c’est la bière on tap…. pour emporter!  Pour 5$ en consigne, on vous donne une bouteille vide à remplir de la bière de votre choix. Plusieurs bars du coin offrent le on tap alors ce n’est pas inusité de voir les gens retourner à la maison avec leur cruche brune bien remplie!

2e arrêt: Veronica people’s club 

Pub à la déco très épurée et sans prétention. Il y a une petite cour arrière pour les soirs d’été mais lors de notre visite, le temps était encore un peu frisquet pour en profiter! Il parait qu’on y sert aussi du bon café mais nous nous en sommes tenu au projet initial: La bière!

3e arrêt: The Pencil Factory Bar


Situé près de l’usine à crayons (d’où son nom), ce bar a une très longue histoire et servait autrefois de refuge aux employés de l’usine (et maintenant à ses résidents!) et aux marins qui travaillaient au port non loin de là.

Si vous avez la chance de vous arrêter pour une pinte, regardez bien le bar et les armoires d’époque! En plein après-midi, l’ambiance était décontractée et le service très friendly.

4e arrêt: Red Star Bar

Dernier arrêt de notre tournée et essentiellement le point culminant de tout notre beer crawl:  Les Red Star’s Famous Buffalo Wings! Bar sportif qui se respecte, ambiance complètement différente des trois autres arrêts, la bière en fût coule à flot et les ailes se mangent au son de la game!

Ce soir-là, en rentrant dans Queens chez une amie, je me suis perdue. L’histoire ne dira jamais si mon sens de l’orientation fut altéré par une (ou toutes!) ces pintes!

Publicités

M comme Geoff

Il y a quelques temps, le 23 novembre dernier pour être précis, nous avons reçu un courriel d’une entreprise de relation publique.

On nous demande si nous voulons participer à une dégustation de la nouvelle Molson M et possibilité de discuter avec Geoff Molson de la dite bière. L’invitation est pour le lendemain de 16h30 à 17h30 à la cage au sport du Centre Bell.

Ok! Pourquoi pas!

La Capricieuse, qui est une plus grande connaisseure et amateure de bière que moi, ne peut y aller alors c’est le Capricieux, buveur de drink de fille sucré, qui se présentera le lendemain à la dite dégustation.

Cette journée-là j’avais un meeting à Laval en après-midi, donc loin du centre-ville.

– 16h15, je quitte l’île Jésus…d’après moi je vais être en retard! Mais bon, je me dis aussi que personne ne va remarquer le gars en retard, le gars qui connaît pas trop la bière, à travers tout un groupe de connaisseurs concentrés à discuter de la nouvelle Molson.

Malgré mon retard, je décide d’arrêter chez moi pour m’habiller un peu plus propre. En passant à la course à coté de la table de la cuisine, j’aperçois du coin de l’oeil les cartes d’affaires des 2capricieux et je me rappelle que ma blonde m’a dit d’en prendre. Bah! J’ai pas le temps, et qui va me demander ça là-bas anyway.

– 17h, je suis sur avenue du Parc, mon cell sonne, c’est un des gars de la compagnie de R.P. qui me demande si je viens toujours.

«Oui, oui, désolé du retard, mais je suis en route».

Dans ma tête:

«Il est donc ben motivé et soucieux pour son client lui, appeler toute sa liste d’invités comme ça!»

– 17h10, cellulaire qui sonne encore…voyons, c’est le gars motivé de tantôt encore!

«j’arrive, je viens de me stationner en face du Wand… euh, sur de la montagne!»

Il m’attend à la porte de la cage au sport, que je pense fermée à cause de l’événement en question…

– 17h15, (ça fini à 17h30 :() j’entre enfin pour je me rends compte que non, la cage est pas fermée, c’est la clientèle habituelle d’avant-match.

==

C’est que l’événement a lieu au pallier inférieur de la cage. J’avance vers le fond du local et il reste une place à la table réservée pour la dégustation de Molson M qui compte… 9 personnes! Pas 26!! 9 dont Geoff Molson, la brasseure Karine Brunelle, la responsable du branding pour la M, deux autres blogueurs, les représentants de la compagnie de relation publique et un sommelier…

Bravo! 1re gaffe de la soirée: j’aurais pas du arriver en retard!

Je suis super gêné lorsqu’on me présente tout le monde, moi qui pensait passer inaperçu, c’est raté! On me sert illico une pinte de Molson M et j’y goûte immédiatement… Aaaahh ça fait du bien, on relaxe.

Avant de vous donner mes impressions sur la M, je vous rappelle que je ne suis pas un grand connaisseur/amateur de bière mais quand j’en bois, c’est habituellement de la lager. Alors, lorsqu’on me demande mes impressions (gardez en tête que Geoff Molson est en face de moi et  écoute la discussion), je dis:

«Moi ce que j’aime pas de la bière, c’est l’arrière goût et celle-ci en a presque pas! Quand je bois de la bière la plupart du temps c’est des lagers parce qu’il y a moins d’amertume… comme genre, la Labatt Bleue!»

Ouch! 2e gaffe de la soirée, en présence de Geoff Molson, je parle de LABATT Bleue

C’est déjà gênant de dire que je bois de la Bleue (en plus je ne bois pas QUE de la Bleue, tsé!!)… fallait que je dise ça direct à  M. Molson!

Vite! J’essaie de me rattraper en disant que je bois aussi de la Corona (distribuée par Molson, ouf). Pas sur sur que ça ait fonctionné par exemple!

Un peu plus tard, M. Molson me demande ce que je fais dans la vie. Je passe vite les détails de ma vraie job et je m’attarde à parler de notre blogue et je pars: Critiques et récits de nos sorties restos, recettes, événements. Je parle de notre soirée chez Molson avec le chef Ian Perreault pour la dégustation de la Richard’s Dark, bla bla bla…  et attention – jamais 2 sans  3 – la 3e gaffe s’en vient (dans le fond elle était déjà faite, on me l’avait juste pas dit… j’allais le réaliser à l’instant!)

Geoff Molson: « Ça semble vraiment intéressant votre blogue, est-ce que je peux avoir ta carte d’affaire?»

CALICE! J’aurais-tu dû prendre les cartes sur la table quand je suis passé chez-nous, oui?!! (là j’entendais la Capricieuse me dire: Je te l’avais bien dit!)

Plus tard dans la soirée j’ai discuté avec la brasseure, qui, soit dit en passant, est graduée de la Polytechnique (LA meilleure école de génie canadienne, une autre histoire ;) ). J’ai eu le droit à l’explication complète du processus de fabrication de la bière en général en plus des particularités du brassage de la M. C’était fort intéressant et j’en ai beaucoup appris. En gros, le processus de microgazéification permet d’injecter dans la bière des plus petites bulles de CO2 et le tout se fait plus rapidement également.

Avant de partir, M. Molson nous a autographié une bouteille avec la date de l’événement! (Et quelqu’un a ouvert ma bouteille durant un événement 2Capricieux, snif snif!)

Si j’ai hésité longtemps avant de sortir ce billet, c’est que je ne pense pas avoir les connaissances requise pour faire une bonne évaluation de la M… autre que sa légèreté et son absence d’arrière goût.

Mais étant donné que j’ai vraiment apprécié le temps passé avec Monsieur Molson et ma conversation avec Karine Brunelle, je me suis dis que mieux vaut tard que jamais.. et voici ma petite anecdote de la fois où j’ai essayé la Molson M!

À vous de voir si vous voulez en faire l’essai à votre tour!

Foncée dans le noir

La semaine dernière nous avons été invités, avec d’autres blogeurs à découvrir la toute nouvelle bière de la famille Molson, la Rickard’s Dark.

Je ne suis pas un grand amateur ni un grand connaisseur de bière de prime à bord, alors je regardais l’invitation de la Capricieuse d’un oeil distrait. Oui, je devrais faire un effort pour découvrir la bière… mais il y a tellement de choses à explorer coté boissons que je ne trouve jamais le temps.

Comme la dégustation était accompagnée de bouffe et que je suis « un peu » gourmand, je me suis dit que se serait une bonne occasion pour les 2Capricieux de découvrir une nouvelle bière. Puis j’ai réalisé que le chef invité était Ian Perreault! Maintenant c’était impossible de passer à coté de l’occasion!

Voici quelques infos intéressantes que nous avons eues à propos de la nouvelle Rickard’s Dark:

  • La bière Rickard’s Red a vu le jour en 1983 à la Brasserie Molson de Vancouver.
  • Un produit au goût riche, chaud, malté, sucré et net qui présente de subtils accents de sirop d’érable pur fabriqué au Québec.
  • La Rickard’s Dark fait partie de la famille des porters, qui se distinguent des autres bières par l’utilisation du malt noir, contrairement aux stouts, qui sont plutôt fabriqués à partir d’orge rôtie (non maltée).

Après avoir dégusté une bière froide et socialisé avec les autres invités, il fût temps de passer à la portion culinaire de l’événement avec le chef Ian Perreault!

Mandaté par Molson, Ian Perreault nous a concocté 5 plats originaux et avait comme consignes  non seulement d’y incorporer la Rickard’s Dark, mais de veiller à ce que chaque mets respecte l’accord mets/bière.

Pour célébrer le caractère sombre de la Dark, le lancement avec les médias old school (i.e. les journalistes lol!) a été fait au restaurant O noir.

Pour garder un peu la même ambiance, ils ont décidé de nous mettre des bandeaux sur les yeux en plus de nous plonger dans une salle sombre. C’est assez spécial de ne rien voir et de manger en même temps! Le goût se décuple, les saveurs s’intensifient et notre cerveau fonctionne à 100 miles à l’heure en écoutant le chef décrire ce qu’il y a devant nous.

En allant à tâton devant moi pour trouver nos plats, j’avais peur de renverser mon verre de bière!

… en fait, ma plus grande crainte était de laisser quelque chose dans une de mes assiettes, mais je le dirai pas, je vais avoir l’air trop glouton!

On nous a tout à bord servi 3 assiettes froides:

Ceviche de pétoncles U-10 à la bière Rickard’s Dark, pomme rouge et feuilles de coriandre:
– Goût et  fraîcheur des pommes avec les pétoncles, la coriande et la vinaigrette à la bière… divin!

Gravlax mariné dans la bière:
– Délicieux mélange et que dire de la mayo en accompagnement!

Tartare de filet de bœuf AAA, émulsion au fromage blanc, bière Rickard’s Dark et chips de taro:
– Magique et définitivement à tenter à la maison! petite anecdote, la Capricieuse s’en ai fait offrir une deuxième assiette et a dit « non, merci » parce que ça la gênait *$&%?$&

Je veux pas écoeurer personne qui était là avec nous, mais comme la capricieuse ne mange pas de poisson et de fruits de mer… ben j’ai eu 2 portions des pétoncles et du gravlax :)

Pour les 2 plats chauds:

Lait de potiron, dumplings de côtes levées à la bière Rickard’s Dark, mélasse et lardons rôtis.
– La soupe était écoeurante, et les dumplings ont définitivement volé la vedette. Nous avons même convenu les refaire pour le prochain Superbowl!

Bâtonnet de Polenta farci au canard et au fromage de chèvre avec réduction à la bière et au foie gras :
– J’ai-tu vraiment besoin de vous dire à quel point c’était bon???

————————

En conclusion, une très belle soirée et pour tous les plats ce fût vraiment intéressant de goûter à l’accord mets-bière, une tendance de plus en plus en vogue et définitivement à surveiller.

Un repas du tonnerre de la part d’un chef incomparable, généreux et avec des talents indéniables d’animateur de soirée!

À découvrir si vous ne connaissez pas, Ian Perreault – Prêts-à-manger sur Bernard (à côté du théâtre Outremont)

> Toutes les photos ont été prises par le Rickard’s Dark Insider puisque nous étions plongé dans le noir!