Archives de Tag: Bar à vin

La luncheonette McKiernan

Connaissez-vous McKiernan, petit frère du Joe Beef?

Et lorsqu’on dit PETIT, we mean it!

Situé à deux pas du marché Atwater, Mckiernan a les allures des antiquaires qui ornent en grande quantité la rue Notre-Dame Ouest. L’endroit exigu est chaleureux… même si l’hiver, à chaque fois que quelqu’un entre, une méchante bourrasque de froid envahie l’espace… mais bon, comme nous sommes présentement dans les grandes chaleurs, ce n’est pas un problème!

Si vous vous demandez quel est mon genre de resto, aller chez McKiernan. Pour moi (le Capricieux aussi je crois) l’expérience d’un resto ne se résume pas simplement à la qualité de la nourriture, mais une grande importante est aussi accordée à l’ambiance.

Dans ce mini mini resto d’environ 15 places, j’aime être entouré de ces vieux objets un peu hétéroclites qui me donnent l’impression de manger dans le garage de mon grand-père car vous voyez, mon grand-père, un collectionneur passionné, a littéralement raté sa carrière de brocanteur!

Et puis je l’avoue, je craque pour les restos à l’ambiance si tamisée qu’on dirait que seules les chandelles font l’éclairage… même si ça ne rend pas la tâche facile pour photographier mais bon, ce n’est quand même pas le but premier de notre visite!

Ce que j’aime aussi du genre de resto qu’est le McKiernan (sans oublier le Liverpool, Joe Beef.. et même le chien fumant qui est dans la même trempe) c’est le contraste entre le décor hyper simple et vieillot, avec la bouffe hyper VRAIE, travaillée au niveau des saveurs et des subtilités et l’originalité des présentations.

Mais attention, la présentation, aussi originale soit-elle, respecte quand même le style du resto… vous ne verrez pas une décoration de sucre filé orner un morceaux de viande ici! On y va plutôt avec des gros plats en fontes, voir même des planches à découper et autres ingéniosités.

=.=

Chez Dave, Fred et Allison, on vous sert une cuisine généreuse et festive! Pour amateurs de bonne chère qui trippent saveurs et « vraies affaires » i.e. sans maquillage et courbettes inutiles…. On aime la simplicité du menu, la sélection de vins et comme ce texte le prouve, l’ambiance.

Un jour, je me promets de réserver ce resto en entier pour une soirée entre amis!

—————-
McKiernan – Luncheonette Bar à vins
2485 Notre-Dame Ouest
Montréal
H3J 1N6

514 759-6677

À la croisée des chemins

C’est sur la route des épices que nous avons voyagé lors de notre récente visite au Laloux.

À l’occasion d’un événement très spécial, où nous avons eu la chance d’être invité, deux chefs ont réuni leurs efforts afin de créer un moment unique.

Une savoureuse célébration pour marquer l’arrivée de Seth Gabrielse aux cuisines.

Accompagnée d’une complice de longue date, la chef et restauratrice réputée Racha Bassoul, Seth Gabrielse nous a invité  à faire un voyage sur la route des épices. Pour l’occasion, un menu spécial, fortement influencé par Mme Bassoul, a été présenté aux quelques chanceux qui ont pu trouver place au 250, avenue des Pins Est.

Petit verre d’apéro en main, nous faisons connaissance avec les autres convives à notre table.  Les amuse-bouches arrivent et nous avons eu droit à trois petits plats dont de délicieux falafels, simples mais définitivement un des coups de coeurs de la soirée… ça partait plutôt bien le bal!

Lorsque la pastilla d’agneau confit (parfumé aux 7 épices, pommes caramélisées, servis avec une salade de persil et pomme grenade) est arrivée, mon amoureux et moi nous sommes tout de suite échangé un regard amusé. C’est que quelques semaines auparavant, le Capricieux a eu la chance de cuisiner avec Mme Bassoul aux Marmitons de Montréal et… la pastilla d’agneau faisait partie du menu!

Ce qui veut dire que nous avons la recette de cette petite merveille, gna! gna! (Malheureusement il n’a jamais fait le résumé de cette soirée avec Rachal Bassoul, mettez-lui de la pression pour l’avoir!)

Le Pot au Foie a beaucoup plu à toute notre tablée, autant par sa présentation originale et intrigante, que par les saveurs que nous allions découvrir.

Dans la théière se trouvait un bouillon parfumé et dans le tamis, au lieu du thé, se trouvait un délicieux morceau de foie gras.

Une belle découverte, mais le bouillon aurait gagné à être un petit peu plus chaud.

> Aiglefin, artichauts, lentilles Beluga tièdes, olives et lime.

=.=

> Succulente joue de veau braisée servie avec pignon, pita frit et yogourt à l’ail.

L’accord mets-vins a été vraiment apprécié et le service était très généreux.

Les chefs faisant la tournée pour saluer les convives et nous parler de leur expérience à quatre mains. Dans la salle à manger du Laloux, Seth Gabrielse semblait très à l’aise et visiblement heureux.

Ses yeux rieurs m’ont tout de suite charmés.

> Mille-feuille au Naboulsi et confiture de coing qui a aussi fait l’unanimité de notre tablée.

Ici tant les saveurs et les textures étaient, du moins pour moi, fascinantes. Du croustillant et feuilleté de la pâte à la texture mi-ferme du Naboulsi, qui lui est parsemé de graines de nigelle, au mélange salé et sucré obtenu par le fromage et la confiture… tout cela était vraiment étonnant et savoureux.

> Pudding de semoule, salade d’oranges, sirop de rose, pistache.

Et c’est totalement charmé, tant par le repas de nos hôtes, que par les rencontres que nous avons faites, que nous avons terminé notre soirée avec ces petites mignardises.

Un événement génial qui nous a donné envie de découvrir, dans un avenir rapproché, le Laloux de Seth Gabrielse. Car il faut le dire, cette délicieuse route des épices nous a laissé un peu en suspend.

——————–

Le restaurant Laloux, Bistro
250, avenue des Pins Est
Montréal
H2W 1P3

514 287-9127

> Vous aimerez peut-être voir le compte-rendu que nous avions fait pour le petit frère du Laloux, le bar à vin Pop!

Encore un bar à vin?

Avant de connaître Pullman et Pop! Bar à vin, il y a eu BU.

Situé sur la rue St-Laurent, tout juste au nord de la rue Fairmount, BU est un bar à vin aux accents d’Italie ouvert depuis 2003. C’est dans ce petit local qu’eu lieu notre première expérience « Bar à Vin ».

Pour les amateurs de vins les endroits comme BU sont très attirants car ils permettent d’essayer des vins plus rares [et /ou] d’importation privée. De plus comme il y a généralement beaucoup de vins au verre, cela permet de déguster plusieurs cépages sans la facture de 3-4 (5-6!) bouteilles à débourser.

Ce que nous aimons bien de chez BU ce sont les trios de vins déjà sélectionnés qui nous permettent de faire des découvertes surprenantes à chaque fois. Chaque trio a la particularité d’être étudié par nos hôtes et doivent se boire dans un ordre bien précis pour en tirer le maximum de chaque coupe. Le personnel se fera toujours un plaisir de bien vous expliquer d’où provient le vin et les qualités de chacun de vos choix. N’étant toujours pas des experts vinicoles, nous en profitons toujours pour poser beaucoup de questions.

La plupart des vins viennent de l’Italie ou de la France, mais il y a aussi du choix côté Nouveau-Monde, Australie et cie.

Pour revenir au caractère italien de l’endroit, celui-ci se retrouve dans l’autre carte, celle qui nous fait revenir encore et encore chez BU, c’est à dire… la bouffe!

On nous avait dit que les portions des bars à vin étaient style tapas, alors le soir de notre première visite nous avions commandé tout plein de plats! (oui, j’aime ça mettre la faute sur les autres!) Ce soir-là nous avons tellement bien mais tellement trop mangé! C’est d’ailleurs une situation qui nous arrive assez souvent lorsque nous essayons une nouvelle place.

Mais, lors de quelques visites subséquentes, nous rappelant le plaisir que nous avons eu à manger chaque plat testé du court, mais diversifié menu, nous avons repris de tout! (difficile de mettre la faute sur les autres maintenant…damn!)

Maintenant que nous sommes des habitués de la place et que le menu n’a plus de secret pour nous, nous nous sommes assagi et notre combinaison préférée est rendue plutôt simple mais ô combien réconfortante: Un plat d’olive ascolane et un spag pomodoro chacun, accompagné bien sur notre trio de vin, cela va sans dire!

Le menu est divisé en cinq parties:

  1. Amuse-bouches – Vous devez essayer les olives farcies à la viande et frites (olive ascolane) un régal, définitivement notre coup de coeur!! Attention cependant, elle vous sont servies assez chaudes merci!
  2. Bruchetta – Plusieurs saveurs, celles au prosciutto et champignons sont particulièrement bonnes.
  3. Entrées froides – Du boeuf, du poisson, des fromages, mais surtout, L’assiette BU. La meilleure assiette de viande froide ever, vous devez l’essayer au moins une fois, mais on vous suggère de la partager à 3 ou 4 si vous prenez un plat principal.
  4. Plats chauds – Risotto, plat et pâtes du jour, mais aussi les fameuses pâtes pomodoro avec basilic et parmesan frais. Un pur délice!
  5. Les desserts – Il y en a pour tous les goûts, mais on déplore la mort des biscotti…mon dieu qu’ils étaient bons!

On vous servira également du pain avec de l’huile d’olive et de la fleur de sel. Comme huile d’olive, on vous sert de la Il Frantoio, si vous l’avez jamais goûté celle-là, ça vaut la peine d’aller au resto juste pour ça! Si vous êtes un ou une maniaque d’huile d’olive, vous allez peut-être faire comme nous avions fait la première fois et vous allez vous en acheter une bouteille direct au resto en réglant l’addition!

Maintenant que nous avons trouvé cette huile d’olive extra vierge que nous A-DO-RONS nous n’attendons plus d’aller chez BU pour se réapprovisionner, nous allons directement chez Milano sur St-Laurent dans la petite Italie, une superbe épicerie où vous trouverez des produits fins d’Europe et particulièrement d’Italie et où vous trouverez l’huile Il Frantoio en grande quantité. (1 gallon d’huile anyone?)

En parlant d’addition, le total dépendra de vous et de votre faim, et vous serez surpris car le prix des vins est très raisonnable…on aime! N’oubliez pas de réserver car l’endroit est souvent plein.

Si on vous offrait une place au bar, acceptez-la! Les 2Capricieux adorent manger au bar pour sentir l’atmosphère de la cuisine et l’énergie du staff.

– « Ça alors, encore un bar à vin dans vos critique resto?! »
– « Non! BU, LE Bar à vin Italien à Montréal. Et puis on aime ça le vin nous, hein! »

Buon appetito!

————————
BU
5245 St-Laurent
Montréal
H2T 1S4
514 276-0249

Le plaisir commence quand ça fait Pop!

Les 2Capricieux aiment les listes…

Listes d’épiceries, listes de livres à acheter, listes de choses à ramasser avant que la visite arrive (quoi! Oui on est du style « dernière minute ») et on en passe, mais notre liste préférée est sans aucun celle des restaurants à essayer. Que ce soit un endroit chic ou un dépanneur qui est censé servir les meilleurs sandwichs en ville, il y a toujours de l’excitation et de l’anticipation lorsqu’on se lance dans une découverte gastronomique.

Ce samedi, nous étions invités à découvrir un endroit qui figure sur notre fameuse liste depuis au moins 2 ans, POP! Bar à vin. Pourquoi avoir attendu si longtemps pour découvrir ce bar à vin de l’avenue des Pins? Bonne question! Sans doute parce que du côté bars à vin, nous avions nos petites habitudes et se retrouver dans du connu est rassurant et réconfortant.

Cependant, il faut sortir de son cocon douillet de temps en temps si on veut évoluer et élargir nos horizons! (Ouf, on est profond ce matin!) Tout ça pour dire qu’il faut oser parfois, même si on se doute que nous serons déçu à quelques occasions. Rassurez-vous ce ne fut PAS le cas chez POP! loin de là.

Le petit frère et voisin du Laloux vous accueille dans un décor inspiré d’un mélange de spa scandinave et du Québec des années 60! Donc beaucoup de bois, de vieux cuirs et de couleurs chaudes qui donnent un résultat rétro et chaleureux (et très Mad Men!). En partant l’endroit nous plaisait bien visuellement mais dommage qu’il n’y ait pas d’accès à une petite terrasse comme au Laloux!

Coté nourriture nous avions déjà une bonne idée de ce que nous allions goûter car on nous avait préalablement proposé le menu découverte. En plein le genre de menu qui satisfait pleinnement le ventre du Capricieux.

Imaginez 5 services assez différents qui permettent d’avoir une vue d’ensemble du menu de nos hôtes.

Le premier service incluait des Arancini, soit de délicieuses boules de risotto au parmesan avec carotte et cumin, qui nous ont complètement charmées, le repas commence bien! Nous avons également eu droit à des olives marinées aux agrumes et au thym (wow!!!) ainsi qu’à une version légère de l’humus qu’on connait, une purée de pois chiches au yogourt et piment d’Espelette (remarquez que je ne suis pas capable d’utiliser l’appellation « yaourt », un mot que je déteste depuis toujours :p)

..

Le deuxième service fut entièrement dédié au poisson et fruits de mer. Comme madame la Capricieuse ne mange rien qui vit dans l’eau, le Capricieux allait être gâté! Tout d’abord un tartare de Bar rayé assis sur une fine couche de sauce probablement au yogourt (toujours pas capable!), fenouil et ciboulette. Une merveille pour les papilles gustatives. L’autre moitié du 2e service était une salade de crevette avec concombre, orange et une sauce au curry avec base de yaourt (maudit, je l’ai dit!). Beaucoup de potentiel mais les crevettes étaient, à peine, un peu trop cuites, alors au lieu d’être excellent, ce fût bon.

Troisième service maintenant, des charcuteries avec du pain frais et des légumes marinés. Un classique très bien apprêté que nous avons adoré.

Le quatrième service était attendu avec impatience car il s’agit d’une des spécialités de la maison, une tarte flambée alsacienne. La tarte flambée alsacienne ou flammeküche est une pâte mince salée, un genre d’hybride de pain pita, pain nan et pâte  à pizza…recouverte de fromage, lardons et oignons et cuit au four. MIAMMM!!

Le cinquième et dernier service, un pot de crème de chocolat, caramel et sel de maldon. Ceux qui connaisse bien la Capricieuse savent qu’elle adore et le chocolat, et le mix caramel et sel… on ne pouvait donc pas tombé mieux! Le salé se marie tellement bien avec le sucré et les morceaux croquants chocolatés en font un vrai délice. Sans contredit LE dessert pour lequel nous retournerions chez Pop! dès demain.

..

Pour vin, comme nous sommes dans un bar à vin, nous avons demandé un accord mets-vin au serveur. N’étant pas encore des experts dans ce domaine, nous faisons généralement confiance aux sommeliers et aux serveurs pour nous diriger dans nos choix. Le serveur nous a donc fait découvrir un vin blanc et un vin rouge français de leur cave à vin. Bien que les deux vins étaient très bons, le blanc, dont nous avons malheureusement oublié le nom, était particulièrement savoureux.

Notre expérience de l’endroit ne s’arrête pas là, après le décor, la nourriture et le vin, il y a toujours l’ambiance d’un restaurant qui nous attirer. Comme il faisait extrêmement beau en cette première journée d’août et que l’été et ses journées ensoleillées se sont fait passablement attendre au Québec en 2009, on se doutait bien qu’avec une réservation à 19h30, l’endroit ne serait pas en pleine ébullition.

Mais! c’était sans savoir que nous allions rencontrer S! Qui est S? C’est la charmante dame en année sabbatique avec qui nous avons presque partagé notre repas. La seule chose qui nous séparait était la table entre la sienne et la nôtre. Nous avons parlé de nos choix culinaire du moment, de musique, du système de santé québécois et qu’avoir un Mac ça vaut vraiment la peine. Bref, même si l’endroit ne craquait pas sous son affluence habituelle, nous avons passée une très belle soirée et même la musique était de la partie avec un volume juste parfait.

..

Le coût de notre repas, 32$ par personne pour le menu découverte, qui en passant n’est habituellement servi qu’au groupe de 4 personnes ou plus. Vous trouverez des vins en importation privée pour tous les goûts et toutes les bourses. De plus, ils ont présentement une promotion intéressante: 25% de rabais sur la nourriture, soit un menu 3 services à 15$ pour la durée de l’été, tout ce que vous avez à faire pour profiter de leur promotion est de visiter leur site et de réserver en ligne

Bonne dégustation!

———————–
Pop! Bar à vin
250, avenue des Pins est
Montréal
H2W 1P3

514  287-1648

Bienvenue chez nous…ou presque ;)

Les bars à vin sont de plus en plus nombreux à Montréal et c’est bien tant mieux.

La recette générale? Des petits plats genre tapas à partager et de très bons vins à découvrir. Génial!! Le sujet de ce billet est l’un de nos préférés. Situé sur l’avenue du Parc au coin de la rue Sherbrooke ou si vous préférez, carré en face du Provigo du Parc…que de souvenirs là…mais ça, c’est une autre histoire. (ndlr: heille on parle de bouffe ici, pas de job mister!)

N’étant pas de très grands connaisseurs coté vins (mais amateurs oh, ça oui!), nous profitons généralement des conseils des sommeliers et sommelières présents dans les restos que nous fréquentons. Ceux et celles de chez Pullman ne nous ont jamais déçus, ils s’informent de nos goûts et préférences et arrivent toujours ou presque à atteindre leur but qui est de nous rendre heureuses nos papilles gustatives. En se fiant à toutes nos visites des dernières années et il y a en eu plusieurs, ils ont une excellente sélection de vins blancs et rouges de la plupart des pays producteurs.

Nous vous conseillons de prendre un trio de vins qui s’accorde avec ce que vous commandez à grignoter. Plusieurs trios sont au menu mais les sommeliers peuvent vous concocter une sélection de vin qui évolue en même temps que votre repas.

En parlant du repas, c’est bien sur ce qui nous a accroché le plus chez Pullman étant d’inconditionnels gourmands. Le menu est très varié et va ainsi faire le bonheur de tous les palets!

Voici quelques incontournables, nos suggestions pour commencer votre dégustation:

  1. Les mini burgers de bisons (les frites qui viennent avec sont tellement cute!!)
  2. Le tartare de cerf avec chips maison
  3. Les grilled cheese de vieux cheddar au porto (ouffffff un peu greasy mais divin)
  4. La brandade de morue et mayo sambal (ça vient avec un morceau de lime, mais demandez en plus qu’un et servez-vous en!)
  5. Haricots verts avec huile de truffe et amandes (on le prend plus celui là depuis qu’on fait une réplique parfaite à la maison, mais sinon, ça vaut la peine)
  6. Thon cru avec salade de concombre et yogourt (ils disent yaourt, mais je suis contre cette appellation!)

Pour ajouter au bon vin, à la bonne bouffe et au service impeccable, l’ambiance est électrique et la faune très urbaine. On y trouve en plus des jeunes professionnels, des artistes, des gangs de filles et souvent des couples à leur première date!

Finalement, préparez-vous à passer une super belle soirée à tous les niveaux, cet endroit beau et bon et est sans contredit, le restaurant préféré des 2Capricieux. Heureusement pour nous tous, le restaurant vient d’agrandir mais réservez d’avance car des places comme ça, ça se remplit vite!!

125$ pour deux, le ventre plein et besoin d’un taxi pour retourner à la maison.

————————
Pullman
3424 ave du Parc
Montréal
H2X 2H5
514 288-7779

——————————
La photo du restaurant Pullman a été prise sur le site créativité Montréal en attendant qu’on arrive à en prendre une bonne et non shaky, il fait noir là-dedans!