Archives de Catégorie: Recettes

2Capricieux en direct!

Jeudi le 13 mai nous étions invités à des Kiwis et des hommes.

Évidemment, même si nous étions les invités de l’émission, nous ne pouvions délaisser notre rôle de blogueur! Voici donc un petit behind de scene des photos que nous avons pris durant l’enregistrement!

La Capricieuse était clairement nerveuse d’aller aux Kiwis, mais le matin même toute nervosité était disparue! Il faut avouer que la première pensée qui nous est passée par la tête en tournant dans le stationnement du marché Jean-Talon: «Ça y est, on est rendu sur le plateau, on ne peut plus reculer!»

=.=

Première étape après avoir dit bonjour à toute l’équipe: séance de maquillage pour lui, maquillage et cheveux pour elle… pas grand chose à faire avec les cheveux du Capricieux ça a l’air!

Woohoo! Le Capricieux est sur le programme.. en première partie de l’émission il est là pour faire son hit! Plus tard la Capricieuse parlera de son travail de Community manager pour uranium. On nous gardera sur le plateau pour 1h30!

=.=

On se prépare sur le plateau!

C’est l’heure de sortir les ingrédients et de s’assurer qu’ils sont tous là. Ensuite on les dispose dans de belles assiettes, faut que ça soit beau à l’écran! Il y a quelqu’un qui tranche, découpe et mesure tout à l’avance!! Évidemment, impossible pour nous de pas mettre la main à la pâte et d’aider à faire la prep.

=.=

Oui, oui, le Capricieux avais bien apporté mon couteau de chez l’émouleur puisqu’il ne s’en sépare jamais (et oui Guillaume, je dois aller te voir bientôt pour une petite séance beauté couteau!)

Pour se sentir en confiance, rien de mieux que d’avoir des outils qu’on connaît!

=.=

Oh oh! Notre Capricieux aurait-il une petite nervosité de dernière minute? ;)

Une chose est rassurante, le plateau de l’émission est vraiment mieux gearé qu’il le pensait, il ne manque certainement de rien! (il y aura même un « aplatisseur de grilled cheese », selon Boucar!)

=.=

Comme dans toutes les émissions culinaires, on a préparé hors d’onde la partie qui prenait plus de temps. Ici, c’est l’agneau au xérès qu’on a cuit et éffiloché d’avance. On le fera revenir avec de l’oignon rouge et de la menthe en direct! hummmmm!

Non, je suis pas entrain de twitter…je vérifie mes courriels de ma VRAIE job!

Francis a d’ailleurs improvisé une gigue sur l’art du tweet qui a duré un bon 2 minutes et tout le monde tapait des mains! Ça détend l’atmosphère et set le ton!

Je tweet, tu tweet, nous tweetons.. hiha!

Dans 3… 2…1… Silence on tourne!

Une chose qui est vraiment impressionnante, c’est la quantité de gens que ça prend pour tourner une émission comme celle-ci!

Dès votre arrivée, les « gars » vous rendent vraiment à l’aise, Francis et Boucar ont été très généreux de leur temps sans compter tout le personnel de l’émission qui fait tout pour qu’on se sente comme chez-nous.

On en oublie même les caméras!

Ici on voit Boucar qui ne comprend toujours pas pourquoi on n’a pas besoin d’ajouter d’huile pour faire revenir l’oignon avec l’agneau et la menthe. Boucar, écoute le Capricieux! «Il y a assez de gras sur l’agneau!!!»

=.=

Pendant que le tournage continue avec l’entrevue d’un autre invité, on prépare les assiettes pour la dernière scène et on se met sur la panure/friture du poulet!

=.=

Voilà le résultat final! De délicieux grilled cheese à l’agneau et de tendres et croustillantes bouchées de poulet servis avec LA sauce épicée!

Vraiment quelle expérience et quelle aventure inoubliable!

Lorsqu’on nous a invité, jamais nous nous attendions à être autant en onde! Le Capricieux a tellement adoré cuisiner en direct (même si selon Francis il n’a pas tant mis la main à la pâte ;)) Jamais nous aurions douté que notre blogue nous donnerais cette opportunité!

Merci encore une fois à toute l’équipe des Kiwis et des hommes d’avoir fait une si grande place pour nous à votre émission et merci d’avoir osé mettre le Capricieux aux fourneaux. Finalement, un merci tout spécial à Ève, celle qui nous a découvert et à Line, pour sa générosité et pour son coaching!

En passant, quand le capricieux parle de la soupe choix du président, ce n’est pas qu’elle n’est pas bonne ou de mauvaise qualité, c’est qu’il préfère la Campbell…

En prime, voici la recette du poulet tempura!

Ingrédients

  • Morceaux de poulet, grosseur au choix
  • Pâte tempura maison ou préparée
  • Panko (chapelure japonaise)

Marche à suivre

  • On prépare la pâte tempura tel que les instructions sur la boite, c’est-à-dire mélanger la poudre avec de l’eau jusqu’à une consistance crêpe.
  • On trempe les morceaux de poulet dans la pâte tempura, on s’assure qu’ils soient bien enveloppés
  • Ensuite, on roule le poulet enduit de tempura, dans le panko
  • Faire frire le poulet dans l’huile canola pour frire, jusqu’à ce que les morceaux soient bien dorés.

Pour la sauce

  • 2/3 mayonnaise (de la vraie, pas de miracle whip!)
  • 1/3 yogourt nature
  • Ciboulette finement coupée
  • Oignons verts finement tranchés
  • Sauce au piment fort, au goût
  • Zeste d’orange (notre petite touche magique!)

Et voilà! On espère que vous apprécierez cette recette entres amis ou en famille!

Pour voir l’émission intégrale: c’est par ici

On top of the world!

Qui ne connaît pas le dry gin à la fameuse bouteille bleue?

Nous étions vraiment excité lorsque nous avons su que nous étions invité à un événement Cocktails et Cuisine de… Bombay SapphireYess! cocktail hour!

Non seulement nous aimons déjà beaucoup le gin, mais en plus l’événement allais se dérouler avec le mixologue et ambassadeur mondial de la marque, Merlin Griffiths et le chef du restaurant Bar & Boeuf, Alexandre Gosselin. Ça promettais mettons!

=.=

Quoi de mieux l’été que des fruits frais, de la glace et du gin!

Vous auriez du voir nos sourires lorsque le mixologue a commencé à nous a préparé quelques cocktails qui goûtaient littéralement l’été!

Un des drinks préférés de la soirée: Sangria Sapphire

Pour 4 portions:

  • 4oz de Bombay Sapphire
  • 2oz de porto rubis
  • 2oz de liqueur d’orange
  • 3 1/2 oz de jus de citron
  • Tranches de citron, petits fruits et menthe pour la garniture

Préparation:

  • Dans un pichet, verser le jus de citron, la liqueur d’orange et le gin; remuer
  • Verser le mélange dans de petits verres remplis de glace concassée et ajouter 15 ml de porto rubis, en filet, sur le dessus.
  • Recouvrir d’une fine couche de glace concassée et garnir d’une tranche de citron, de petits fruits frais et de feuille de menthe.

=.=

S’inspirant des saveurs et des accords possibles du gin, Alexandre Gosselin nous a préparé des petits délices qui se font bien sur le BBQ accompagné d’un petit cocktail… ou deux!

=.=

Si tout, absolument tout, ce qu’Alexandre nous a préparé ce soir-là était excellent, la Capricieuse a eu un faible pour la soupe froide de maïs grillé. Le capricieux lui a volé un épi du BBQ…hummm.

Le jeune chef a vraiment impressionné la galerie avec ses recettes BBQ simples mais tellement bonnes!

=.=

C’est au 14e étage d’un appartement très épuré et luxueux que la présentation a eu lieu. On se sentais trop jet-set!

La vue de la terrasse était absolument superbe et irréaliste, pas souvent qu’on se retrouve sur une promenade en bois style Parc Canada avec du foin de chaque coté et … des gratte-ciel autour de soi!

=.=

Dans les verres ci-haut, les 10 aromatess qui composent le Bomabay: Amandes, graines de paradis, écorces de citron, réglisse, baies de genévrier, racines d’iris, racines d’angélique, coriandre, écorces de cassier et baies de cubède (ouf!)

Tous ces ingrédients donnent au gin Bombay Sapphire son goût unique en plus de nous donner le goût d’inviter du monde pour faire un BBQ et de faire un bon gros gin tonic avec plein de citron!

Vraiment, nous avons passé une superbe soirée sur la terrasse surplombant Montréal, à manger du BBQ et à boire des cocktails élaborés à partir d’une recette secrète vieille de 249 ans.

——————————
Bombay Sapphire

Sablé, sucré et vert amer

Le matcha? Une fine poudre de thé vert broyé sur pierres.

Je n’utilise pas vraiment le thé en cuisine, sauf le matcha. Une petite pincée de cette poudre intrigante et vous obtiendrez cette délicieuse amertume propre au thé vert, en plus de profiter de ses bien faits naturels. Et que dire de sa couleur! Un beau vert tendre, vif à la fois, que je trouve particulièrement beau dans mes desserts.

Aimez-vous le thé? Moi oui! Je bois au moins 2 à 3 thés par jour!

Je trouve que ça fait longtemps qu’on a pas présenté une recette ici, alors j’ai envie de partager ma recette de sablés au thé matcha. Je la fais souvent et plusieurs d’entre vous l’avez essayé, et aimé (?) lors de nos dernières soirées 2Capricieux qui tournaient autour du thème du Japon.

J’ADORE cette recette car elle me ressemble beaucoup: J’aime, que dis-je, je raffole des biscuits sablés + j’aime le thé +  j’ai besoin d’une façon simple d’arriver à me sucrer le bec. Cette combinaison parfaite je l’ai trouvé ici.

=.=

J’achète mon thé matcha à l’épicerie coréenne-japonaise dans NDG (Montréal), sinon ils en ont au marché Jean-Talon (et fort probablement dans les autres marchés.)

Les marchands de thés, comme Camelia Sinensis, en vendent aussi mais il est souvent beaucoup plus cher car  de meilleur qualité et fait pour boire. Le matcha n’est pas donné mais pour la cuisine, une petite quantité suffit par recette car son goût est assez prononcé.

=.=

Sablés au thé Matcha

vous aurez besoin:

  • 3/4 de tasses de sucre glacé
  • 1 3/4 de tasses de farine
  • 1/2 cuillerée à table de matcha
  • 1/2 lbs de beurre
  • Du sucre granulé
  • 3 jaunes d’oeufs

Ensuite…

  • Mélangez le sucre glacé et le matcha,
  • Ajoutez le beurre au mixe,
  • Ajoutez la farine et mélangez,
  • Ajoutez les jaunes d’oeufs, mélangez.

À cette étape vous devriez avoir une pâte homogène et presque comme de la pâte à modeler (voyez la photo après celle qui a les trois jaunes d’oeufs),

  • placez la pâte 30 minutes au frigo.

Si vous désirez faire des sablés avec des formes diverses, avec entre autre des moules à biscuits, vous devez rouler la pâte pour obtenir 1/2 pouce d’épaisseur. Personnellement je suis paresseuse (et je n’ai pas de rouleau à pâte) alors je fais des cylindres que je coupe ensuite à 1/2 pouce d’épaisseur.

  • Préchauffer votre four à 350F.

Une fois la forme de vos biscuits obtenue, vous pourriez les mettre au four immédiatement et les sucrés ensuite, mais moi je les enrobes dans le sucre avant la cuisson.

  • 12 à 15 minutes suffiront à vos sablés pour cuire, ou jusqu’à apparence dorée.

Laissez refroidir ou servir chaud!

Ajout: la charmante équipe de Bu sur le web vous suggère de marier ces sablés avec un verre de Crémant d’Alsace!

LA pâte

La recette qu’on vous présente aujourd’hui est un dépanneur high class, une pâte savoureuse, rapide à préparer.

Parfaite pour la semaine mais également en entrée ou plat principal d’une soirée entres amis, nous vous offrons notre recette de pâtes que nous cuisinons régulièrement depuis quelques années.

Ce n’est pas une création, nous avons trouvé cette recette dans un livre de Donna Hay, mais depuis nous l’en avons fait « notre ».

Aucun mérite pour cette recette, mais trop bonne pour ne pas la partager avec vous.

Nous avons surnommé cette recette: «  LA pâte »

Au départ c’était un peu une pastiche de Josée Di Stasio, puis tranquillement pas vite, c’est devenu officiellement son nom. Vous avez peut-être remarqué, si vous suivez nos essais culinaires, que nous avons quelques ingrédients fétiches et parmi eux il y a en tête: La roquette, le parmesan, le citron et bien sur l’huile d’olive… ce qui a rendu la recette qui suit, plus que parfaite pour les Capricieux.

Voici les ingrédients (pour 2 personnes):

  • Zeste d’un citron
  • 1/4 de tasse de jus de citron
  • 1/4 de tasse de câpres
  • 2 piment fort frais, tranchés finements
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 2/3 de tasse de parmesan râpé
  • 2 tasses de roquette
  • poivre moulu
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 3 tasses de pâtes cuites (on suggère des linguines)

Pour la préparation:
*Notez que la sauce se prépare à peu près dans le temps que prennent vos pâtes à cuire.

  • Faire bouillir l’eau avec du sel, mettre les pâtes dans l’eau bouillante.
  • Aussitôt les pâtes dans l’eau, faire chauffer l’huile d’olive dans un poêlon à feu doux.
  • Une fois l’huile chaude, faire transpirer l’ail avec les câpres pour environ 2 minutes.
  • Ajouter le piment fort et laisser cuire 1 minute.
  • Ajouter le zeste de citron et le jus de citron et laisser mijoter, toujours à feu doux, pour 2 minutes maximum.
  • Mettre la roquette dans un grand bol, verser les pâtes égouttées sur la roquette.
  • Verser ensuite la sauce sur le tout et bien mélanger.
  • Ajouter le parmesan sur les pâtes avec le poivre moulu
  • et voilà!

Vous obtiendrez un mélange de saveurs et de goût qui s’unissent d’une façon étonnante pour satisfaire vos papilles gustatives. Le piquant du piment fort avec le goût sur du citron, le salé des câpres et du parmesan, sans oublier bien sûr l’amertume de la roquette…

Cette pâte est notre confort food, notre dépanneur et même après l’avoir fait 100x nous en sommes toujours fous!

Bon appétit!

Paella à la bella-mama, la recette!

Dans un de nos tout premiers posts on vous avait promis la recette de la meilleure paella au monde…et bien la voici!

J’avais aucune idée jusqu’à aujourd’hui, où ma mère avait pris sa recette, étant donné qu’elle n’est jamais allée en Espagne. Du fin fond de sa Gaspésie d’adoption, je me demandais bien où elle avait appris à faire une si bonne paella et surtout avec les ingrédients qu’utilisent les espagnols (on s’entend qu’il y a 20 ans, trouver du chorizo et du safran à Cap d’Espoir… encore aujourd’hui!)

L’histoire est très simple, un ami qui aime cuisiner lui a tout simplement donné une recette ramenée d’un voyage en Espagne. Rien de bien glamour dans cette histoire me direz-vous, mais étant allé moi-même déguster ce plat à Barcelona, je suis pas mal fier de maman Capricieux. Elle a réussi à capturer l’essence même du mythique plat espagnol. Viande et fruits de mer goûteux, riz juste assez croustillant sur le dessus, couleurs flamboyantes et le parfait agencement des herbes et des épices.

Évidement avec la Capricieuse, je dois me limiter dans l’ajout de fruits de mer, mais pas vous!

Ingrédients

  • 8 pilons de poulet
  • 1 livre de jambon genre toupie coupé en cube
  • 1 livre de saucisses merguez ou chorizo fraiches coupées en rondelles assez larges
  • ½ livre de crevettes de Matane cuites
  • 1 boite de tomates en dés de 796 ml
  • 1 cuillère à soupe de poudre de cari
  • 20 brins de safran
  • 4 tasses de riz
  • 8 tasses de bouillon de poulet
  • 4 branches de thym frais
  • 2 piments verts
  • 2 oignons espagnols
  • 2 tasses de pois verts congelés
  • Huile d’olive
  • Sel et poivre

=..

Recette

  1. Faire revenir les pilons de poulet dans de l’huile d’olive jusqu’à mi-cuisson – mettre de coté.
  2. Faire revenir les saucisses et le jambon dans l’huile d’olive
    – mettre de coté.
  3. Faire revenir les oignons avec de l’huile d’olive 3 minutes, ensuite ajouter le riz et faire revenir celui-ci avec les oignons en brassant continuellement pour ne pas qu’il colle et faire ça durant 3 minutes.
  4. Ajouter les piments verts coupés en dés pour une minute de plus et ajouter la boite de tomates, le bouillon de poulet, les épices et herbes – bien mélanger.
  5. Ajouter la viande (sauf les crevettes), le sel et le poivre et mettre au four pour environ 45 minutes en surveillant de temps en temps l’état de la cuisson (si le riz est cuit finalement).
  6. Lorsque le riz est cuit, ajouter les pois verts et les crevettes durant 5 minutes et servir.
  7. Pour un résultat encore plus authentique, vous pouvez ajouter des moules en les déposant simplement sur le dessus de la paella 7 à 10 minutes ou jusqu’à ce que les moules soient ouvertes.

Pour 8 personnes

>Les photos sont prises par Émilie Roy lors de son passage chez nous pour notre soirée Tapas.


Si vous avez des questions ou des commentaires, si vous avez besoin de plus de détails pour réussir la recette, n’hésitez pas à nous le demander!

Soirée Tapas en construction!

Les 2Capricieux travaillent activement à l’élaboration
de leurs soirées tapas du 3 et du 9 octobre!

Voici quelques photos en primeur de tapas qui ont passé le test haut la main!

Poivrons roulés aux herbes, aux câpres et aux pignons de pin.

Oeufs farcis aux olives vertes et garnis de chapelure à l’ail ainsi que des oeufs farcis aux carottes et au safran.

Quelques ajustements seront fait pour être encore plus à notre goût mais pour un premier essaie, ce fût vraiment bien. Ce soir nous allons tester une bouchée au panais, carottes et chèvre, une adaptation de Donna Hay Carrot & parsnip fritters with marinated feta… ça risque d’être excellent!

Évidement d’autres tapas seront servis, sans oublier la paella!

À bientôt!

——————————————

Nous sommes de retour avec un autre essai!

Voici le dernier tapas que nous avons essayé ce weekend.

Tel que mentionné plus haut, ce tapas est une adaptation d’un plat de Donna Hay: Carrot & parsnip fritters with marinated feta. Le résultat fut fructueux mais j’avoue avoir été surprise non pas par le goût,  mais par la texture! Je ne sais pas pourquoi mais je m’attendais à ce que les « fritters » soient croustillants et non « mou » si on peut dire. C’est vrai que je ne suis pas familière du tout avec les fritters! Je croyais que nous nous étions trompés dans les quantités, mais après quelques recherches sur googles images, nos fritters avaient l’air en bonne santé!

Malgré la surprise, j’ai adoré mais j’étais déçue que le mélange panais, carotte et menthe s’efface lorsqu’on croque dans le fromage. Il faut dire que nous avons utilisé du chèvre plutôt que du feta le problème vient peut-être de là? Le chèvre étant très goûteux, il aurait peut-être pris trop de place dans le mélange de saveurs.

Une chose est sure pour notre soirée nous utiliserons du feta

Car malgré les petites imperfections de cette bouchée, je crois que nous allons conserver ce choix parmis notre liste de tapas car nous aimons les défis et nous avons pensé à quelques ajustements qui rendrons cette bouchée aussi bonne au goût, qu’elle l’est pour les yeux!

Dans les petits sacs, les meilleurs concombres!

Tout comme pour la conduite automobile (voir l’article sur le resto Apollo), il n’y a pas  non plus de partage de tâches lorsque vient le temps de faire les lunchs chez nous.

Tous les matins de semaine le Capricieux se lève et déjeune debout autour de l’îlot de la cuisine en préparant son lunch pour le dîner. Se faisant, il prépare également le déjeuner (oui oui!) ET le dîner de sa Capricieuse et ce depuis quelques années déjà.

Cette dernière se lève, péniblement – 2 heures plus tard – puis se traîne à l’ordinateur pour aller sur internet, ensuite elle se traîne à la douche, retourne sur internet, s’habille, internet…il y a un pattern ici…

Juste avant de partir sa Vespa, elle ouvre la porte du frigo et SAIT qu’à l’intérieur se trouve un sac de lunch comprenant:

Pour bien commencer la journée, son déjeuner avec habituellement un petit jus d’orange Tropicana (ou rien!) et 2 toasts au Nutella ou au beurre de peanuts (pré-toastées svp!)

Pour se rassasier le midi: un V8, des morceaux de concombre avec du poivre moulu, une sandwich à la dinde ou aux oeufs  (les oeufs dans un plat à pars et non entre les tranches!), un yogourt (yaourt pour les puristes!) et un « ptit sucré ».

Une collation avec ça? c’est sur! un contenant avec une pomme (déjà tranchée svp!) avec un peu de jus de citron pour pas qu’elle rouille.

Tout ça pour dire que lorsque Savoura nous a contacté pour faire l’essai de ses nouveaux « mini concombres », nous avons tout de suite pensé qu’ils seraient facile de les intégrer à nos lunch!

[lire: J’aurai ENFIN le temps d’écouter 2 minutes les nouvelles du sports le matin car je n’aurai pas à chercher un #$%& de contenant de plastique de plus et son #$%& de couvercle qui « fit » (le bout difficile). Au bout du compte je pourrais même être capable d’écouter Sport 30 au complet!]

Nous avons donc goûté aux fameux mini concombres et ils goûtent…les concombres! Leur principal attrait pour moi était clairement le gain de temps vu qu’ils n’ont pas besoin d’être coupés et mis dans un plat ou un sac Ziploc. Le coût est évidemment plus élevé qu’un concombre grandeur nature,  mais en plus du facteur tellement cuuuuute! proposé par ma blonde, une boîte-à-boire de jus d’orange est également plus chère qu’un 2L si on compare ça de cette façon.

En goûtant les concombres, je me suis dit que c’était trop facile de parler seulement de ce qui saute aux yeux, soit leur praticabilité et de là mon imagination c’est mise en marche.

Voyez-vous…

il existe un artiste en moi qui se réveille uniquement dans une cuisine: La seule place où je suis assez à l’aise pour créer.

En regardant les mini concombres dans leur boîte l’inspiration c’est emparé de moi sous la forme d’une salade mini-concombres-tomates-échalottes, disposée sur un carpaccio de concombre dans un verre à martini… ben quoi! On est inspiré ou on ne l’est pas!

Tadaaaam!

.=..

La recette de la salade:

  • 1 moyenne tomate coupée en dés
  • 3 échalotes coupées en petits morceaux
  • 4 mini concombres Savoura coupés en dés
  • 2 cuillères à table d’huile d’olive
  • 1 cuillère à thé de vinaigre de cidre de pomme
  • 4 feuilles de basilic frais
  • poivre moulu et fleur de sel au goût

Simplement mélanger le tout et servir dans 2 coupes à martinis recouverts de fines tranches de mini concombres (2 par verre).

——————————————-

En terminant, la petitesse des nouveaux chouchous de Savoura se prête très bien à la décoration des assiettes que vous présentez à vos invités, ils sont pratiques dans les lunch et vous font sauver du temps précieux sans perdre de goût ou de valeur nutritive.

Si nous avions qu’une recommandation à faire à Savoura? Pourquoi ne pas aussi proposer un gros sac comme les sacs de mini carottes? Je crois que les gens craqueraient littéralement.

Bref une collation santé qui nous a bien plu et qui a titillé notre imagination!

Un peu de Barcelone à Montréal?

¡Su atención, por favor! Nous sommes présentement en train d’organiser notre 2e soirée 2Capricieux!

Suite au succès de notre première édition, nous avons décidé de nous lancer à nouveau dans l’aventure. Cette fois-ci nous sortons de notre zone de confort et nous organisons une soirée …Tapas y Pintxos!

Plusieurs d’entre-vous le savent, Barcelone a été pour nous un immense coup de coeur. Nous avons été charmé autant par la nourriture que par l’ambiance et l’architecture de la ville. En quelques minutes seulement nous nous sommes sentis à la fois dépaysés et à la maison. Nous n’avons jamais fait de soirée tapas car cela nous a toujours semblé un peu ardu mais en l’honneur de notre ville d’adoption, nous avons envie d’apprendre et avec vous tous de surcroît!

Si la soirée vous intéresse, vous devez vous rappeler que nous sommes des amateurs de bouffe et non des grands chefs cuisiniers,  n’est-ce pas!

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec les tapas, voici une courte définition.

Tapas: Les tapas sont des petits plats format entrée qu’on servait en Espagne en attendant les repas principaux. Maintenant, on en additionne plusieurs pour faire un repas complet.

Comme pour la soirée sushis, nous avons envie de vous inviter chez nous et mettre la main à la pâte tous ensemble pour créer un festin digne « dé Barcélona! » C’est pourquoi, malgré le fait que nous avons plein d’idées en tête, nous aimerions vous inclure dans la préparation et prendre vos suggestions pour une partie des plats que nous allons faire lors de cette soirée!

Alors, si vous avez envie de nous suggérer votre tapas préféré, écrivez-nous dans les commentaires le nom et les ingrédients (à peu près) pour que nous puissions voir où il s’intégrerait dans notre suite! Alors c’est le temps de vous creuser les méninges et de nous sortir vos meilleures idées!

Nous planifions créer une dizaine de tapas et bien sûr notre clou de la soirée: une paella à couper le souffle.

La soirée se déroulera en octobre, la date est encore à arrêter officiellement mais nous penchons pour le 3 ou le 10.

Plus d’informations seront données au fur et à mesure que la soirée se dessine!

Vous pouvez dès maintenant nous dire si vous avez envie de vous joindre à nous et quelle date vous adonne le plus (entre le 3 ou le 10 octobre), n’oubliez pas d’inclure vos suggestions de tapas si vous avez des idées!

À bientôt!

MAJ Importante: Étant donné la demande nous avons décidé de faire 2 soirée tapas mais notez que la soirée du 10 a été devancé au 9 octobre! Merci!

Sandwich Ricardo version Capricieuse!

Il était une fois une émission de Ricardo&Friends (en anglais à Food Network) où celui-ci préparait un pique-nique pour ses convives. À la vue de l’immense sandwich qu’il préparait, Mme Capricieuse enregistra rapidement l’épisode dans le but de la reproduire plus tard. (Lire: « a l’air tellement bonne que j’vais enregistrer l’émission pour que mon Capricieux m’en fasse une quand j’en ai envie! »).

– Je crois chers lecteurs, que vous commencez à voir un certain pattern!

Revenons au sandwich maintenant. Il y a environ un an, après avoir ré-écouté l’enregistrement de l’émission, j’ai effectivement le goût de m’essayer à reproduire l’immense sandwich. Il s’avère que nous sommes l’avant-veille de notre première course de Bateau Dragon de l’année et que nous planifions nos repas du weekend, la sandwich sera parfaite!

On achète du stocks pour en faire deux [on a peur d’en manquer!], on écoute aller-retour l’émission pour prendre les ingrédients en note et la veille on commence l’assemblage. Le résultat fait saliver instantanément et nous nous apercevons assez rapidement que nous serons loin d’en manquer! En effet, le lendemain nous avons nourri la moitié notre équipe de 20 personnes pour le dîner et il en restait pour une entrée du soir! Oups!

Cette année nous avons décidé que pour la compétition, nous reprendrions la tradition. Nous avons donc mandaté une bonne amie des 2Capricieux pour acheter 2 grosses miches…et les miches arrivèrent grosses et pas à peu près! Chaque miche représentait les 2 que nous avions utilisées l’année précédante et nous avons presque manqué de « stock » lors de l’assemblage. Oui, oui, vous avez bien lu, le Capricieux a mal calculé à la baisse, du jamais vu! Peut-être s’en vient-il raisonnable?? [À retenir: le « peut-être »].

Cette année encore nous avons pu faire déguster un bon morceau à tous les membres de notre équipe et il en est resté pour le soir! Si le résultat fût meilleur que l’année d’avant, la grosseur du pain a fait que la sandwich était moins impressionnante car il y avait moins d’étages. Lors de vos essais nous vous suggérons donc de prendre une miche de grosseur normale :)

Voici alors la recette pour cette délicieuse sandwich de course:

INGRÉDIENTS

  • 1 grosse miche de pain de campagne.
  • 10 tranches de jambon de campagne.
  • 10 tranches de dinde.
  • 20 tranches de salami (épicé ou pas).
  • 2 zuchinis
  • 1 grosse aubergine
  • 3 piments rouges
  • 3 piments oranges
  • 3 piments jaunes
  • 1 boule de mozzarella di bufala
  • 4 tasses de roquette
  • Basilic frais ou séché
  • 2 branches de thym frais ou séché
  • 1 tasse de persil plat
  • 3 cuillères à soupe de beurre température pièce
  • 1 citron ou 1 orange
  • huile d’olive

PRÉPARATION

  • Couper les piments en 2 ou 3 parties verticalement
  • Couper les Zuchinnis sur le long en tranche mince d’environ 1/8″ d’épais
  • Couper l’aubergine en rondelle d’environ 1/4″ d’épais
  • Bien badigeonner les légumes avec de l’huile d’olive pour ne pas qu’ils brûlent
  • Faire rôtir les légumes sur une plaque au four ou directement sur le BBQ, les piments doivent être presque noirs au complet pour en enlever la peau une fois refroidis
  • Mettre les tranches de zuchinnis et d’aubergine dans un plat hermétique avec le zeste d’un citron ou d’une orange ainsi que le jus du fruit choisit et remiser au frigo pour au moins 3 heures.
  • Mettre les piments au froid également dans un autre contenant et laisser refroidir 3 heures également.

*Note: Pour une dégustation le samedi, nous préparons généralement les légumes le jeudi soir et nous assemblons le tout le vendredi soir.

ASSEMBLAGE

  • Prendre votre grosse miche, enlever environ 3/4″ sur le dessus, garder précieusement le morceau qui en résulte, il servira de couvercle à la fin du montage.
  • Enlever presque toute la mie à l’intérieur du pain, en fait vous enlevez celle qui vient presque tout seul lorsque vous « creusez » avec vos mains.
  • Beurrer l’intérieur de votre miche ainsi que la parti avec mie de votre couvercle. Ceci évitera que le sandwich se mouille trop vite.

Le truc maintenant pour l’assemblage est de faire des étages différents.

  • Exemple: piments rouge-jambon-roquette, aubergine-salami-thym, piment jaune-mozzarella du bufala-dinde, persil-zuchinnis-jambon, etc…
  • Il est très important de bien compresser vos étages pour que tous les ingrédients restent en place lorsque vous couperez votre sandwich, ne craignez pas d’en mettre un peu plus haut que le niveau supérieur de la cavité que vous avez fait dans votre miche et ensuite mettre le couvercle.
  • Emballez ensuite dans un papier d’aluminium et mettre au réfrigérateur pour au moins 3 heures, elle  peu être consommé le jour même et sera tout aussi excellente le lendemain.

Voilà! Tout ce qui vous manque est un bon couteau pour servir vos convives et une planche à couper est suggérée si vous ne prévoyez pas avoir de table à porter de la main.

Bonne dégustation!

P.s. 1 –  Vous trouverez la recette originale ici!  (Bon on savait pas qu’elle était en ligne alors notre recette varie peut-être de l’originale puisqu’on l’a réécrit par coeur!)
P.s. 2 –
Pas de commentaire sur la différence de look de nos sandwichs svp! :p  (comme on a dit plus haut, nos miches étaient tellement larges qu’on a manqué de stock hahaha)

Vous êtes pressés?

Si la réponse est oui ou que vous n’êtes tout simplement pas dans un mood popotte

Voici une recette rapide faite principalement par la Capricieuse lorsqu’elle est seule les soirs de semaine alors que son Capricieux, lui, se prélasse dans une rutilante roulotte de chantier sur le bord de la St-François à Drummondville.  *soupire*

Pour faire la recette qui suit vous aussi, il vous suffit de passer dans un Loblaws ou un Provigo près de chez vous…car les pâtes fraîches utilisées dans cette recette sont une gracieuseté « Le Choix du Président »! Il y a plein de sortes alors choisissez selon votre goût du jour, quand on dit que c’est une recette rapide et sans casse-tête!

(De plus, en tant que Capricieux je peux vous dire que le rapport pâtes/farce fait leur charme, elles fondent dans la bouche c’est surprenant!)

Ingrédients (pour 2 personnes) :

– 1 paquet de pâtes fraîches « Le Choix du Président »
(ici au Ricotta et aux épinards)
– 1/2 boîte de tomates cerise
– 2 tasses de roquette
– 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
– 3 cuillères à soupe de parmesan frais râpé
– Poivre moulu

Préparation:

– Faire cuire les pâtes (facile, mais elles prennent 3-4 minutes MAX, alors faites attention sinon elles se déferont)
– Égoutter les pâtes
– Mélanger le reste des ingrédients, sauf le parmesan, avec les pâtes encore chaudes dans votre chaudron à feu doux environ 1 minute.
– Servir avec le parmesan.

Temps de préparation : maximum 12 minutes comprenant le temps de faire bouillir l’eau!!!

Assez vite à votre goût?