Archives de Catégorie: 1Capricieux dans sa cuisine

2Capricieux en direct!

Jeudi le 13 mai nous étions invités à des Kiwis et des hommes.

Évidemment, même si nous étions les invités de l’émission, nous ne pouvions délaisser notre rôle de blogueur! Voici donc un petit behind de scene des photos que nous avons pris durant l’enregistrement!

La Capricieuse était clairement nerveuse d’aller aux Kiwis, mais le matin même toute nervosité était disparue! Il faut avouer que la première pensée qui nous est passée par la tête en tournant dans le stationnement du marché Jean-Talon: «Ça y est, on est rendu sur le plateau, on ne peut plus reculer!»

=.=

Première étape après avoir dit bonjour à toute l’équipe: séance de maquillage pour lui, maquillage et cheveux pour elle… pas grand chose à faire avec les cheveux du Capricieux ça a l’air!

Woohoo! Le Capricieux est sur le programme.. en première partie de l’émission il est là pour faire son hit! Plus tard la Capricieuse parlera de son travail de Community manager pour uranium. On nous gardera sur le plateau pour 1h30!

=.=

On se prépare sur le plateau!

C’est l’heure de sortir les ingrédients et de s’assurer qu’ils sont tous là. Ensuite on les dispose dans de belles assiettes, faut que ça soit beau à l’écran! Il y a quelqu’un qui tranche, découpe et mesure tout à l’avance!! Évidemment, impossible pour nous de pas mettre la main à la pâte et d’aider à faire la prep.

=.=

Oui, oui, le Capricieux avais bien apporté mon couteau de chez l’émouleur puisqu’il ne s’en sépare jamais (et oui Guillaume, je dois aller te voir bientôt pour une petite séance beauté couteau!)

Pour se sentir en confiance, rien de mieux que d’avoir des outils qu’on connaît!

=.=

Oh oh! Notre Capricieux aurait-il une petite nervosité de dernière minute? ;)

Une chose est rassurante, le plateau de l’émission est vraiment mieux gearé qu’il le pensait, il ne manque certainement de rien! (il y aura même un « aplatisseur de grilled cheese », selon Boucar!)

=.=

Comme dans toutes les émissions culinaires, on a préparé hors d’onde la partie qui prenait plus de temps. Ici, c’est l’agneau au xérès qu’on a cuit et éffiloché d’avance. On le fera revenir avec de l’oignon rouge et de la menthe en direct! hummmmm!

Non, je suis pas entrain de twitter…je vérifie mes courriels de ma VRAIE job!

Francis a d’ailleurs improvisé une gigue sur l’art du tweet qui a duré un bon 2 minutes et tout le monde tapait des mains! Ça détend l’atmosphère et set le ton!

Je tweet, tu tweet, nous tweetons.. hiha!

Dans 3… 2…1… Silence on tourne!

Une chose qui est vraiment impressionnante, c’est la quantité de gens que ça prend pour tourner une émission comme celle-ci!

Dès votre arrivée, les « gars » vous rendent vraiment à l’aise, Francis et Boucar ont été très généreux de leur temps sans compter tout le personnel de l’émission qui fait tout pour qu’on se sente comme chez-nous.

On en oublie même les caméras!

Ici on voit Boucar qui ne comprend toujours pas pourquoi on n’a pas besoin d’ajouter d’huile pour faire revenir l’oignon avec l’agneau et la menthe. Boucar, écoute le Capricieux! «Il y a assez de gras sur l’agneau!!!»

=.=

Pendant que le tournage continue avec l’entrevue d’un autre invité, on prépare les assiettes pour la dernière scène et on se met sur la panure/friture du poulet!

=.=

Voilà le résultat final! De délicieux grilled cheese à l’agneau et de tendres et croustillantes bouchées de poulet servis avec LA sauce épicée!

Vraiment quelle expérience et quelle aventure inoubliable!

Lorsqu’on nous a invité, jamais nous nous attendions à être autant en onde! Le Capricieux a tellement adoré cuisiner en direct (même si selon Francis il n’a pas tant mis la main à la pâte ;)) Jamais nous aurions douté que notre blogue nous donnerais cette opportunité!

Merci encore une fois à toute l’équipe des Kiwis et des hommes d’avoir fait une si grande place pour nous à votre émission et merci d’avoir osé mettre le Capricieux aux fourneaux. Finalement, un merci tout spécial à Ève, celle qui nous a découvert et à Line, pour sa générosité et pour son coaching!

En passant, quand le capricieux parle de la soupe choix du président, ce n’est pas qu’elle n’est pas bonne ou de mauvaise qualité, c’est qu’il préfère la Campbell…

En prime, voici la recette du poulet tempura!

Ingrédients

  • Morceaux de poulet, grosseur au choix
  • Pâte tempura maison ou préparée
  • Panko (chapelure japonaise)

Marche à suivre

  • On prépare la pâte tempura tel que les instructions sur la boite, c’est-à-dire mélanger la poudre avec de l’eau jusqu’à une consistance crêpe.
  • On trempe les morceaux de poulet dans la pâte tempura, on s’assure qu’ils soient bien enveloppés
  • Ensuite, on roule le poulet enduit de tempura, dans le panko
  • Faire frire le poulet dans l’huile canola pour frire, jusqu’à ce que les morceaux soient bien dorés.

Pour la sauce

  • 2/3 mayonnaise (de la vraie, pas de miracle whip!)
  • 1/3 yogourt nature
  • Ciboulette finement coupée
  • Oignons verts finement tranchés
  • Sauce au piment fort, au goût
  • Zeste d’orange (notre petite touche magique!)

Et voilà! On espère que vous apprécierez cette recette entres amis ou en famille!

Pour voir l’émission intégrale: c’est par ici

Et de trois, fini!

Terminé! La tornade japonaise sur Parc-Ex s’en est allée sans trop de dégâts!

Encore une fois ce fût extrêmement agréable et ce coup-ci: très chaleureux!

Disons qu’au départ nos invités étaient tous comme pris dans un pain à jaser et à faire connaissance (mais moi je sais qu’ils vénéraient notre lampe) ce qui a tôt fait d’augmenter la température ambiante de quelques degrés. Puis peu à peu les gens se sont dispersés et il y eut assez de places pour que quelques convives se mettent même à danser… la salsa!

Caliente!

Hier soir le service roulait à fond la caisse grâce à tous nos chefs, et mention spéciale à nos plongeurs, chapeauté par Isabelle, qui ont joué un rôle crucial. Une tâche ingrate s’il en est une, mais oh combien déterminante dans le roulement entre les services. Un jour nous aurons assez de vaisselle pour pouvoir passer la soirée sans compter autant sur la plonge, promis!

Plusieurs recettes ont été exigées, je pense entre autre à la soupe miso, aux gyozas et sa sauce, ainsi que le poulet tempura (un hit sans aucun doute). Malgré que les chefs aiment bien garder quelques secrets, nous sommes un grand livre ouvert et surtout, notre plaisir est dans le partage.. pour ceux qui ne l’avait peut-être pas saisi encore hahaha! Alors recettes il y aura, mais permettez nous de prendre quelques jours pour tout décanter et nous vous livrerons le tout avec un énorme plaisir.

Si vous avez envie de partager quelques photos avec nous (car bien entendu nous avons négligé un peu cette partie, occupez que nous étions à cuisiner et .. manger!) envoyez-nous le tout à 2capricieux sur gmail, que ce soit les photos ou le lien vers votre album. Tous les crédits vous serons accordés ne soyez pas inquiets!

Sur ce, bonne St-Valentin!
zzzzz

Et de deux!

Hier soir nous avons complété la deuxième soirée sous le thème du Japon.

J’ai choisi cette image pour représenter la soirée puisqu’on y voit quatre mains en train de préparer le service du tartare de pétoncles.

On le dit souvent mais, c’est toute l’aide que nous recevons de la part de nos invités qui fait la différence.

Pour cette deuxième soirée: beaucoup de vin renversé.. notre belle (notez l’ironie) lampe de cuisine amochée, et la flamme olympique.. regardée. Bien sur, encore de très belles rencontres avec de parfaits inconnus qui sont rapidement devenus, comme des amis!

Le Capricieux a vraiment fait un sale boulot dans la cuisine, avec ses compagnons of course, je suis vraiment fière de lui. Présentement il parcours la ville à fin de re-re-refaire les courses pour acheter le poisson et la viande pour tout recommencer dès ce soir! De mon côté je termine le nettoyage des coupes à vin, je lave le plancher … et lavage il a grand besoin!

Alors on repart la machine pour une dernière fois, ensuite on se met sur le dossier compte-rendu et PHOTOS!

Et de une!

et de une première soirée 2Capricieux sous le thème du japon derrière la cravate! (sur un total de trois)

Merci à vous charmants cobayes invités qui êtes venus tester le menu japonais que nous avons imaginé depuis quelques semaines!

Merci de votre aide généreuse tant à la vaisselle, qu’au service et qu’aux fourneaux.

Tout au long de la soirée je ne cessais de me dire à quel point l’ambiance était bonne, le groupe était homogène malgré le fait que peu d’entre-vous se connaissaient au départ. J’étais impressionnée de la rapidité que vous avez mis à vous mélanger, certains avaient l’air de se connaître depuis toujours! Entendre les rires, les verres de vins s’entrechoquer et surtout, et ça me fait sourire pour vrai, vous voir courir derrière le plat de service pour voler une deuxième (quatrième) bouchée… c’est définitivement notre paye.

Tout ça et… on prends toujours un malin plaisir à aller se présenter incognito pour voir la surprise dans les visages qui réalisent qu’ils sont… chez nous!

Pour les photos, vous avez peut-être déjà vu quelques images ici et là de la bouffe, mais nous allons attendre après la tenue des 2 autres soirées avant de faire un vrai compte rendu en bonne et due forme.

Vous savez, plusieurs nous ont dit qu’ils nous trouvaient bon de faire ce genre d’activité… c’est vrai qu’on est motivé, on aime vraiment ça recevoir! Vous dire le feeling qu’on a lorsque tout roule comme sur des roulettes, l’adrénaline me coule encore dans les veines au moment où je vous écris ces lignes. Mais on ne le dira jamais assez, sans l’aide de tout le monde, ça serait impossible.

Et le plus beau dans tout ça? L’aide arrive d’elle-même, spontanément comme ça vous embarquez dans l’aventure.

Merci!

MAJ: On parle de nous sur Blogosphère/Branchez-vous.com! À lire ici

Mina san, konnichiwa

Le décompte est commencé! Dans une semaine exactement nos premiers convives seront de la partie!

Nous avons composé notre menu, il y aura 4 services et dans chaque service il y a différentes bouchées. Pour nous aider à créer le menu, nous avons choisi un thème et, vous le savez pas mal tous déjà, notre choix c’est arrêté sur…

le Japon!

Bon au début le Capricieux était un peu nerveux car ce n’est pas sa spécialité. Mais avec un peu de recherche nous avons trouvé des trucs avec lesquels nous nous sentions à l’aise.

Nous allons vous faire parvenir le menu complet par courriel dès que le sommelier aura terminé l’accord mets-vins. D’ailleurs nous sommes extrêmement heureux que Jack, du resto Petit Alep, ait accepté de travailler avec nous. (MAJ Jack est dans l’incapacité de faire la liste des vins alors c’est à pied levé que notre amie Isabel du resto le Local, nous a donné un coup de main. Isabel est celle qui avait fait la liste pour notre soirée tapas alors nous sommes super excité de goûté à ses choix!)

Je sais, je sais, vous avez hâte d’avoir plus de détails, que c’est un peu déstabilisant comme situation, mais faites-nous confiance… ça arrive!

Notre premier essai fût des gyoza, c’est tellement simple qu’on ne pourra plus s’en passer!

……

On s’entend qu’on c’est VRAIMENT régalé durant cet essaie-là? J’espère que ça vous met un peu l’eau à la bouche! Ce sont des gyoza de porc avec du gingembre, de la ciboulette, de la coriandre… une pincée de wasabi.. etc!

Au moment où je vous écris ces lignes, la soupe miso est sur le rond et le Capricieux vient d’engloutir -un nombre important- de sushis au saumon fumé. (je vais lui laissé une p’tite gêne)

J’ai pris quelques photos des sushis, et je viendrai vous les mettre plus tard!

On est excité, ouuuaaaiiis!

Inscriptions du souper 2Capricieux!

Avez-vous vu notre annonce de la soirée 2Capricieux?

Et bien, les inscriptions vont bon train!

Tellement qu’on peut vous dire déjà que les 3 soirs sont presque déjà tous bookés! Voici un p’tit update:

Le samedi 6 février est pas mal complet! Pour le vendredi 12 février et samedi 13, il ne reste que quelques places encore (environ 4 par soir seulement!).

Nous avons reçu en moins de 24h…

85 réservations!!

Merci de votre enthousiasme!

Continuez de vous inscrire et lorsque la limite sera atteint, nous ferons une liste d’attente au cas où il y aurait des cancellations. N’oubliez pas que si vous avez des questions vous pouvez aussi  nous écrire à notre adresse courriel: 2capricieux (@) gmail.com

Mise à jour importante!

Une petite mise à jour pour vous dire que toutes les soirées affichent maintenant « plus que complet » puisque nous sommes maintenant rendu à 110 invités (sur possibilité de..100!)

Si vous n’avez pas eu le temps de faire votre réservation, vous pouvez toujours vous placer sur la liste d’attente en faisant votre inscription de la même façon, soit en cliquant ici

Nous enverrons dès demain un courriel vous mentionnant quel soir nous vous avons attribué, le choix fût bien sur fait en tenant compte de vos disponibilités, des demandes spéciales et des autres convives  prévus cette soirée.

Tout un casse-tête on vous le dit!

Mais… nous avons vraiment hâte de vous recevoir! :D

Venez fêter avec nous!

Non, vous ne rêvez pas! En février c’est le retour des soirées 2Capricieux!

Ces soirées hors de l’ordinaire où l’on vous invite à cuisiner, déguster et parler bouffe, avec nous et chez nous.

Ces soirées où nous nous donnons comme  défi de cuisiner pour 30 personnes dans notre appartement, un menu composé de trucs que nous n’avons jamais fait simplement par plaisir de rassembler et de faire la fête (et de se casser la tête un peu!)

Chers lecteurs et amis,  le temps d’une soirée, nous vous invitons à venir mettre la main à la pâte avec nous!

Nous ne sommes pas des cuisiniers, ni des chefs professionnels donc nos soirées sont pleines de petites imperfections.. mais c’est comme cela que nous les adorons!

Avec l’aide de nos invités, c’est à dire VOUS, nous tentons à chaque fois de relever le défi et la satisfaction du travail accompli nous incite à retenter l’expérience.

Vous pouvez-voir un aperçu ici et ici de nos soirées précédentes.

Bien sur la cuisine est assez petite alors ce n’est pas tout le monde qui doit se retrousser les manches, ça prend des gens dans le salon qui testeront le vin et la bouffe!

Pour cette 3e édition, nous avons choisi trois dates pour répondre à la demande!

Vous êtes donc invité soit le 6, le 12 ou 13 février 2010!

Ok mais qu’est-ce qu’on mange?

Encore une fois, ce sera un concept de bouchée parce qu’on trouve que ça va tellement mieux pour vous promener et pour rencontrer les gens!

Le menu sera dévoilé sous peu, patience!

Ok mais je connais personne!

C’est pas grave! Nous ouvrons notre porte à tout le monde jusqu’à concurrence de 30 personnes par soir. Si vous êtes gênés venez donner un coup de main dans la cuisine, rien de mieux que de créer des liens autour de l’îlot!

Et puis, d’après notre expérience, les invités se mélangent très rapidement et le lendemain on voit plein d’amitiés Facebook se créer ;)

Ok et le vin?

Une sélection de vins entre 12 et 20$ vous sera proposé une fois votre réservation confirmée. Chaque personne sera attitrée à un service en particulier, de cette façon nous nous assurons une bonne variété de bouteilles.

Si vous n’aimez pas notre suggestion ou trouvez pas les vins suggérez à la SAQ, vous pourrez bien sur y aller avec quelque chose d’autre qui accordera aussi bien votre service.

C’est beau mais ça coûte combien?

Toutes les informations concernant le coût et l’adresse où aura lieu la soirée vous serons envoyé par courriel suite à votre réservation.

Et pour s’inscrire?

C’est simple, suivez le lien…

Oui, je veux réserver!

D’autres questions?

À bientôt, on l’espère!

p.s. toutes réservations doivent être fait en suivant le lien ci-haut, merci!

Si vous avez des questions que vous ne voulez pas laisser dans les commentaires, écrivez-nous à 2capricieux -at- gmail.com (on remplace le -at- par @, bien sur)

25 jours avec le Président… en attendant Noël!

Dernièrement nous avons reçu un calendrier de l’Avent bien spécial…

Livré à notre porte par le Père Noël en personne (enfin, c’est ce qu’on soupçonne!), notre calendrier avait des airs assez impressionnant!

Le concept est simple, c’est un calendrier de l’Avent alors à tous les jours on doit déballer un paquet et on découvre notre cadeau gracieuseté du Président… car notre calendrier de l’Avent est une initiative de Loblaws pour nous faire découvrir leurs nouveaux produits Choix du Président. (Oui on est chanceux!)

Voici un aperçu de ce que nous avons reçu à ce jour car ce n’est pas terminé!

Sérieusement, chaque fois qu’on ouvre un paquet on est vraiment surpris et contents, on a hâte de pouvoir partager tous ces produits avec notre famille!

> À part la gelée à la menthe qu’on est moins certain lol! (mais qu’on promet d’utiliser… ou donner!) Nous étions très heureux de nos petits pots.

> Les bouchées au pain d’épice sont super bonnes, c’est comme des biscuits au pain d’épices enrobés de crémage et ça se mange assez bien merci!

D’autres produits que nous sommes curieux d’essayer:

©2Capriceux

> Latte au caramel? OUI!

> Moulin pour saupoudrer nos cafés latte!

> Ce sont des martinis sans alcool, mais on va arranger ça ;)

Bon à savoir.. il y d’autres choix de saveurs : Martini aux framboises, Mojito à la menthe et à la lime, Brise de la baie à la noix de coco et aux ananas et Margarita à la lime. (c’est 3 $ pour 4 cannettes de 250 ml)

Les oignons cipolline marinés sont écoeurants… d’ailleurs on a presque fini le pot!

> Regardez ces tasses à mesurer, elles sont chouettes non!

—-
Ah oui!! Un autre produit qu’on a adoré ce sont les sucres à la crème à l’érable… ils étaient si bons que vous ne les verrai pas en photos, la boîte est finie depuis belle lurette!

Parce que nous sommes gentils et généreux (hum! hum!) nous avons envie de partager un peu avec vous!

Dans notre paquet se trouvait cette clé USB, que diriez-vous de la gagner? C’est noël pour vous aussi après tout!

Ce n’est pas Loblaws qui nous demande de faire ça mais ça nous tente de vous offrir quelque chose, c’est une 500Mo donc c’est symbolique, pour partager un peu avec vous quoi!

Pour gagner la clé:

Dites-nous ce que vous croyez qu’il se trouvera dans le dernier cadeau du 25 décembre!

Si personne ne trouve le contenu, nous prendrons la réponse la plus originale mais sachez que:

  1. Non Galen ne se cache pas dans le fond de la boîte, on a checké!
  2. Ce n’est pas la dernière collection Joe Fresh, dammit!
  3. Plus sérieusement, on vous cache la forme du paquet, mais on peu dire qu’il est assez mince.

Bonne chance à tous, et nous vous donnerons la réponse le 29 décembre 2009, 13h!

**Notez que ceci est le billet de 2009 alors le concours est terminé. La boîte 2010 n’a pas été ouverte encore!

 

Souper Marmitons de Mtl – Novembre 2009

Pour ma troisième et dernière visite aux marmitons de Mtl… Et oui, fini pour moi les soupers marmitons…

…comme invité!!!…Woohoo! Je deviens un vrai marmiton au prochain souper de décembre!

Vous avez eu peur non? Pensez-vous vraiment que je quitterais ce paradis du cuisinier amateur? Oh que non!

Alors, après cette introduction aussi dramatique que la récente victoire des Alouettes à la Coupe Grey, passons à ce qui vous intéresse vraiment, la description du 3e souper des Marmitons de Montréal de l’automne 2009. Pour ceux qui ne connaissent pas le concept Marmitons, il s’agit d’un regroupement d’hommes qui partagent au moins une chose, l’amour de cuisiner.

Alors, on se rencontre 1 fois par mois dans une cuisine d’une école d’hôtellerie pour cuisiner ensemble avec un chef invité et ensuite, bien sur, on déguste le tout!

Pour débuter les explications de la soirée, voici les chefs invités (oui, oui, 2 chefs cette fois-ci!)

Chef Maksim Morin:

À l’âge de 24 ans il était déjà le chef du Liverpool House et de Joe Beef et maintenant il va très bientôt voler de ses propres ailes en tant que chef propriétaire du presque ouvert Le Chien Fumant.

Il a aussi collaboré à  la conception du livre Pachamama – cuisine des premières nations et participe également à l’émission du même nom.

Chef Lysanne O’Bomsawin:

Chef du Wanaska Wabanaki un petit service de traiteur de cuisine autochtone à Odanak. Les éléments de base de sa cuisine sont tirés des aliments sauvages d’autrefois.

On l’a également vu dans la série Pachamama.

Comme vous pouvez le constater, notre souper aura une forte influence autochtone et/ou du terroir québécois.

=

Sans plus attendre, voici le menu de la soirée

– Premier service: Tartare de truite fumée aux récoltes d’automne et Bannique au four.

La truite a même été fumée sur place par les marmitons! C’était parfait comme entrée, je prendrais ce tartare en met principal anytime! La bannique est tout simplement un pain traditionnel sans levure, très bon, mais assez lourd alors il ne faut pas trop de tranches si on veut se rendre jusqu’à la fin!

– Deuxième service: Langue de veau braisée, oignon mariné, cresson et émulsion chaude à la moelle, pommes paille.

Première expérience ici! Je n’avais jamais mangé de langue de veau et ce fût une autre belle découverte. J’en remangerais volontier et la présentation du chef Maksim était très originale. Au lieu de mettre le tout dans des assiettes individuelles, le tout a été présenté sur une planche à couper! (vous verrez le résultat à la fin du billet)

– Troisième service: Doré rôti, tomates confites, ragoût de crevettes et calmar rouille.

C’était le service que notre équipe avait la tâche d’accomplir alors je peux vous en parler un peu plus.

Nous avons appris à enlever la partie centrale des filets de doré et comment couper les calmars, une partie qui se mange pas.

Vous savez quand vous cuisinez, comment il manque toujours un petit quelque chose pour rendre une sauce, un ragoût ou tout autre met, parfait? Il faut ajouter un peu de ceci, un peu de cela, goûter… recommencer le cycle jusqu’à l’atteinte de la perfection, c’est un définitivement un art.

Et bien j’ai adoré regarder Maksim improviser, avec succès, pour améliorer notre plats avec des ingrédients qui n’étaient pas sur la recette originale. Suivre une recette n’est pas ma force trop trop et adorant improviser en cuisine, j’ai été servi lors de cette soirée.

Parlant d’art, la présentation de notre plat, qui nous a pris 10 secondes à faire, était vraiment originale , ça montre la force de l’improvisation!

Bref, il y avait longtemps que je n’avais pas mangé de Doré et la cuisson était juste à point. Le ragoût de crevettes et calmars est définitivement à recommencer au plus vite pour le plus grand plaisir de ma Capricieuse! (NOT!)

– Quatrième service: Suprême d’oie à la canneberge et riz sauvage aux noisettes et cèpes.

Encore une première, je ne pense pas avoir déjà mangé de l’oie autre qu’en pâté ou en terrine et j’ai adoré! C’est donc à recommencer aussi. L’oie c’est bon mais my god le riz sauvage… essayez ça, des noisettes dans du riz, vous verrez ça vaut le détour!

– Pré-dessert: Terrine à l’érable, au fromage de chèvre.

Un mélange qui peut sembler surprenant mais qui est simple et délicat comme goût.

– Dessert: Bagatelle d’érable et canneberge.

Petit oublie ici, une équipe c’était fait demander de faire le dessert mais avait mal compris…  et ne l’ont pas fait!! À la dernière minute, notre vaillante équipe a décidé de s’en occuper (ouf!).

Il y avait quoi là-dedans? Un gâteau simple coupé avec les mains, une compote de pommes très sucrée, une confiture de canneberges et, la cerise sur le sundae, deux genres de meringue/crème/mousse à l’érable combinées ensemble… AYOYE!

Voici les produits finaux!

Tartare de truite fumée aux récoltes d’automne et Bannique au four.
..

Langue de veau braisée, oignon mariné, cresson et émulsion chaude à la moelle, pommes paille.
..

Doré rôti, tomates confites, ragoût de crevettes et calmar rouille.
..

Suprême d’oie à la canneberge et riz sauvage aux noisettes et cèpes.
..

Bagatelle d’érable et canneberge.
..

Lors de ces soirées, il ne faut jamais oublier le vin qu’on nous sert et qui est choisit en accord avec le menu par notre marminton sommelier attitré Michel.

Encore une fois on doit lui lever notre chapeau de marmiton!

Pour plus encore sur mon expérience aux Marmitons:

Cliquez ici pour la soirée de septembre 09 avec le chef Alexandre Gosselin
Cliquez ici pour la soirée d’octobre 09 avec le chef Pierre Jean Ganne

LA pâte

La recette qu’on vous présente aujourd’hui est un dépanneur high class, une pâte savoureuse, rapide à préparer.

Parfaite pour la semaine mais également en entrée ou plat principal d’une soirée entres amis, nous vous offrons notre recette de pâtes que nous cuisinons régulièrement depuis quelques années.

Ce n’est pas une création, nous avons trouvé cette recette dans un livre de Donna Hay, mais depuis nous l’en avons fait « notre ».

Aucun mérite pour cette recette, mais trop bonne pour ne pas la partager avec vous.

Nous avons surnommé cette recette: «  LA pâte »

Au départ c’était un peu une pastiche de Josée Di Stasio, puis tranquillement pas vite, c’est devenu officiellement son nom. Vous avez peut-être remarqué, si vous suivez nos essais culinaires, que nous avons quelques ingrédients fétiches et parmi eux il y a en tête: La roquette, le parmesan, le citron et bien sur l’huile d’olive… ce qui a rendu la recette qui suit, plus que parfaite pour les Capricieux.

Voici les ingrédients (pour 2 personnes):

  • Zeste d’un citron
  • 1/4 de tasse de jus de citron
  • 1/4 de tasse de câpres
  • 2 piment fort frais, tranchés finements
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 2/3 de tasse de parmesan râpé
  • 2 tasses de roquette
  • poivre moulu
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 3 tasses de pâtes cuites (on suggère des linguines)

Pour la préparation:
*Notez que la sauce se prépare à peu près dans le temps que prennent vos pâtes à cuire.

  • Faire bouillir l’eau avec du sel, mettre les pâtes dans l’eau bouillante.
  • Aussitôt les pâtes dans l’eau, faire chauffer l’huile d’olive dans un poêlon à feu doux.
  • Une fois l’huile chaude, faire transpirer l’ail avec les câpres pour environ 2 minutes.
  • Ajouter le piment fort et laisser cuire 1 minute.
  • Ajouter le zeste de citron et le jus de citron et laisser mijoter, toujours à feu doux, pour 2 minutes maximum.
  • Mettre la roquette dans un grand bol, verser les pâtes égouttées sur la roquette.
  • Verser ensuite la sauce sur le tout et bien mélanger.
  • Ajouter le parmesan sur les pâtes avec le poivre moulu
  • et voilà!

Vous obtiendrez un mélange de saveurs et de goût qui s’unissent d’une façon étonnante pour satisfaire vos papilles gustatives. Le piquant du piment fort avec le goût sur du citron, le salé des câpres et du parmesan, sans oublier bien sûr l’amertume de la roquette…

Cette pâte est notre confort food, notre dépanneur et même après l’avoir fait 100x nous en sommes toujours fous!

Bon appétit!