Dans la cuisine de Jérôme Ferrer

Pour notre première visite à l’un des restaurants de Jérôme Ferrer, nous avons décidé de manger littéralement… dans sa cuisine!

Je m’explique, il est possible dans plusieurs restaurants de manger à la « table du chef ». Souvent situées très près des cuisines, quand ce n’est pas directement dedans, les tables de chef sont un concept vraiment original et passionnant si vous êtes intéressés par le behind the scene des restaurants.

En plus de voir les cuisiniers à l’oeuvre, vous serez traités aux petits oignons et aurez la chance de parler directement avec le chef. Le plus cool c’est que ça ne coûte rien de plus que de le demander lors de votre réservation.

Dès notre arrivée à l’Europea, on nous fait faire une visite du restaurant en nous racontant toutes sortes d’anecdotes. On entre dans les cuisines, on salut les chefs derrière les fourneaux et on se sent assez privilégié de s’asseoir tout prêt de l’action pour toute la durée du repas. Seule petit hic, la table du chef de l’Europea est un peu en retrait de la cuisine alors tous les convives n’ont pas la chance d’épier Jérôme Ferrer à l’oeuvre.

Une fois l’apéro en main, c’est le temps de s’attarder au menu!

Question d’être raisonnable un peu (oui, oui!), j’avais décidé d’opter pour le menu découverte, un cinq services. Mais le couple d’amis qui nous accompagnait décida d’y aller pour le menu dégustation, un 9 services… est-ce que je pouvais ne pas suivre? Oh que non!

Toute une aventure gastronomique débuta alors… à noter que la Capricieuse avait décidé de prendre le menu à la carte étant donné qu’il y avait trop de poissons/fruits de mer (selon elle!!) dans le menu dégustation.

++

1- Pré-mise en bouche

Crevette enrobée de coconut, popsicle parmesan-chèvre et basilic

Ce fût suivi d’un bouillon-émulsion au boeuf je crois, avec un succulent morceau de truffe le tout servi dans une coquille d’oeuf, beau recyclage!!

2- Mise en bouche: Cappuccino de crème de homard et copeaux de truffes

Tout à fait irrésistible, servi comme un café avec sa mousse et tout… un délicieux bouillon qu’on veut étirer le plus possible tellement c’est bon! Juste cette mise en bouche aurait pu faire notre soirée et je ne niaise pas.

Les plats suivants ont tous des formats entrées:

3- Pétoncles Princesse des Côtes du Nord et ris de veau. Panais et chou Pak-choï à l’étuvé. Velouté au vin jaune du Jura.

Pas le temps de les prendre en photos, qu’elles sont engouffrées… ça veut tout dire!

4- Tataki de thon au citron, main de Bouddha et kumquat, vermicelles de légumes croquants au Tamari.

5- Filet de bar cuit sur peau, feuilles de laitue de riz pochées, beurre blanc à la gousse de vanille fraîche de Tahiti, caviar d’esturgeon d’Abitibi-Témiscamingue, mousseline de topinambours. [Reprendre son souffle ici]

6- Cromesquis de foie gras, servit comme un cigare

La présentation était des plus géniales, on dépose les cigares devant nous et dans la cuillère, une pastille. Puis un serveur s’approche et verse de l’eau chaude sur notre pastille… celle-ci se met alors à grandir pour devenir… une débarbouillette!

7a- Poulet de Cornouailles en cocotte à l’infusion de Galanga, cheveux d’ange aux shiitakés : on vient vous montrer votre poulet une fois cuit dans sa cocotte!!

7b- Cannelloni de cuisse en confit et saupiquet en deux temps: également fait avec le poulet de Cornouailles présenté quelques minutes avant. Oups, encore oublié de prendre une photo!

8- Raviole fraîche à la ricotta, écume de porcini, champignon portobello grillé, jus de truffe blanche.

++

9- Short ribs de bœuf Kobé façon smoked meat, crousti-fondant de légumes racines BBQ

Ouin, le cigare au foie gras vient de se faire battre au niveau de la présentation… ce plat arrive dans un dôme en verre enfumé et les serveurs enlèvent les dômes de tous les convives en même temps! Une brume aux odeurs du plat se dissipe devant vous! WOW!

10- Plateau de fromages affinés d’ici et d’ailleurs.

______________________________________________________________

Petite parenthèse ici pour présenter les plats de la Capricieuse

++

Donc la Capricieuse a pris ses assiettes dans le menu à la carte

En entrée: quelques feuilles de mesclun et fines herbes, vinaigrette perlée aux chicoutais, servie dans une couronne de parmesan (que vous voyez en pile dans des plats, sur la photo en haut à gauche).

Même si ce n’est qu’une salade (dixit le gars), c’était immense, je crois que ça lui a pris 3 services avant de finir de la manger!

Puis elle a choisi le cerf de Boileau grillé et piqué au vieux cheddar, pôelée de champignons sauvages de l’Ouest canadien et pommes de terre rattes. (D’ailleurs nous voyons M. Ferrer faire son plat dans la toute première photo de ce billet!)

______________________________________________________________

– Ici on roule déjà à terre et on en profite pour prendre un p’tite pause..

… de toute façon c’est bientôt fini non?

Oh que non, passe aux desserts!

11- Granité aux fruits avec coulis dans une pipette!

On a tous gardé nos seringues en souvenir… mais de notre côté on les a déjà égarées, lol!

12- Parfait glacé au citron et sabayon du Verger.

13- Gourmandises et friandises par excès (excès n’est pas le mot…)

Les femmes étaient vraiment excitées de tous ces desserts! Guimauves à l’érable, macarons, nougat et  biscuits à la pistache… la table débordait de sucreries!

14- Ici vous voyez de la barbe à papa (que la Capricieuse a quasiment mangé à elle seule!!)

15- …mais surtout, des mini-madeleines qui sortait du four… vraiment succulentes, trop succulentes même après tout ce qu’on avait mangé hahaha!

16- Crème brûlée, et autres desserts.. (ici ont était rendu assez pompette, pardonnez ma mémoire qui fait défaut!)

17- eeuuh assortiment de chocolats pour se sucrer le bec, (attend quoi c’était déjà fait le sucrage de bec? woups!)

18- Finalement de petits bonbons pour la route, dans le plat vide c’était des caramels mous à la fleur de sel, un hit!

____

Après avoir vu tous nos plats, vous trouvez que la Capricieuse fait pitié avec son entrée de salade et son boeuf? Eh bien détrompez-vous! Pour plus de la moitié des services mentionnés ci-haut… madame eue droit à son assiette également! Oui, tous les desserts, mises en bouches et même quelques mets salés et ce sans frais supplémentaires! (Quelqu’un a fait un bon deal sur notre bras!)

Comme vous le voyez, Europea a été toute une expérience de saveurs, goûts et de présentation. Nous avons eu un plaisir fou à déguster et à attendre pour voir ce qui s’en venait par la suite! La Capricieuse parle encore des mignardises, des chocolats, des bonbons, du dessert, du pré-dessert, du pré-pré dessert, du post-dessert, alouette!… mettons qu’elle a une dent assez sucrée déjà en partant, elle a été servie!

Clou du spectacle? Les dames ont reçu un gâteau quatre-quarts dans un sac Europea pour emporter! Les gars, eux, ont reçu… la facture! ;)

Finalement, Jérôme Ferrer et son équipe nous ont fait vivre toute une soirée et on se promet d’y retourner un jour, mais cette fois.. d’être plus sage sur la quantité!

yeah right!

Europea
1227, de la Montagne
Montréal
H3G 1Z2

514 398-9229

15 réponses à “Dans la cuisine de Jérôme Ferrer

  1. Et les vinos? Assortis avec chaque plats?

  2. Le prix pour tout cela???

  3. Ça y est, je bave!! Ça fait des mois qu’une amie et moi on veut tester ce fameux Europea et là j’ai encore plus hâte!! Merci pour ces magnifiques photos!

  4. euh… je meurs de faim présentement, on y va quand? ;)

  5. Mmmm… vous me faites saliver ici ! Je suis sûre que cette nuit je vais rêver que je croque dans le cromesquis de foie gras ! : P

  6. Mais quelles belles descriptions

    Je me promets d’aller y faire un tour!
    Merci :)

  7. Je n’ai que deux mots à dire: ORGIE CULINAIRE!!!
    Wow!

  8. J’ai eu la chance de goûter à quelques mises en bouche dont le capuccino de homard…délicieux!
    La sucette de parmesan etc. lors d’un cours en décembre…
    C’était magnifique!
    Et leur nouveau chef pâtissier très intéressant lors des cours, une belle formule.

  9. J’adore ce restaurant! Un plaisir pour tout les sens! Et surtout, j’adore leur côté ludique, et la touche d’humour dans la présentation de leur plat.
    Le midi aussi c’est super intéressant!

  10. Houlala! Je salivais rien qu’à regarder leur menu par écrit. Avec ces photos, j’ai envie de m’y précipiter. Vraiment un beau moment de gastronomie!

  11. J’étais allée au Europea il y a 3 ans pour un souper-étiquette organisé en parteneriat asso étudiante-privé pour une fraction du prix (20$ pour le menu dégustation à 5 services avec accord mets-vin si je me trompe pas) et c’est encore aujourd’hui dans le top de mes sorties au resto.

    Contente de savoir que le cappucino aux homards et à la truffe (tout simplement divin btw) est encore sur le menu et que le service toujours aussi courtois.

  12. Jerome Ferrer etait un superb chef il y a 14 ans quand on fesait nos etudes en France. Je suis sure qu’aujourd’hui ses plats son beaucoup plus refiner qu’autre fois. Vous avez eu la change de lui rencontrer et surtout de mange c q’il cuisine/ C’est vraiment le paradis sur terre!!! :)

  13. Pingback: Recette : Europea et Expo manger santé - cuisine | Blogue Bouffe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s