Improvisation comparée ayant pour thème…

La démocratie n’existe pas lorsque les 2Capricieux sont en voiture.

Non, c’est toujours M. Capricieux qui conduit parce que Mme Capricieuse, qui porte très bien son titre, ne veut pas apprendre à conduire manuel…Dictature sans pitiée? Monarchie dont je serais le serviteur? J’arrête tout de suite les comparaisons politiques…ça ne me tente pas de coucher sur le divan pour une semaine!

Sérieusement, Madame est très curieuse et je pense que c’est plus pour avoir le plaisir de voir tout ce qui l’entoure et de faire de nouvelles découvertes qu’elle ne conduis pas. (ouf!! pas de divan pour moi!)

Tout ça pour dire que depuis un bon moment, je l’entend parler d’un restaurant sur St-Laurent, près de Beaubien que je n’ai jamais vu parce que je conduit et que je regarde devant moi. Ce n’est donc que tout récemment que nous avons essayé l’endroit mystère: le restaurant éponyme du chef Giovanni Apollo.

Bien que ce resto soit situé qu’à 15 minutes de marche de notre humble demeure (nous sommes revenus à pied..4 bouteilles de vin oblige), c’est un couple d’amis de Québec qui a eu l’idée de réserver un samedi soir pour faire l’essai de cette endroit au concept assez unique.

Nous avons tout d’abord été accueilli par un personnel professionnel, courtois et passionné par l’endroit. Le décor est épuré, du blanc principalement et une grande vitrine nous permettant de voir toute l’action dans la cuisine, et ça nous avons adoré. De plus, le chef vient faire son tour à chaque table pendant le repas et jase avec les convives (il signe même des autographes!) ce qui est hautement apprécié.

Chez M. Apollo, on fonctionne par thème. Si vous prenez les 3 services, vous approfondirez autant de thèmes.

Comment cela fonctionne? Vous choisissez un thème pour chaque service et on vous apporte 3 ou 4 déclinaisons de votre thème par service.

Ça semble compliqué mais c’est simple…une fois tout choisi. En entrée, par exemple, notre quatuor a choisi de partager 2 thèmes; riz et courgette. Le thème riz, notre préféré des deux entrées, incluait un risotto incroyablement succulent et riche (coup de coeur de ma Capricieuse), une délicieuse mousse avec une galette de riz soufflé en accompagnement, des boules de riz frites très savoureuses servies avec une trempette aux tomates. Et finalement, le meilleur riz aux légumes d’inspiration asiatique que j’ai eu l’honneur de goûter à date dans ma vie. Rien de moins.

Dans le thème courgette, il y avait un carpaccio de courgette époustouflant et une soupe présentée dans un mini bol qui ne sera pas oubliée de si tôt. Côté présentation c’est aussi beau qu’inhabituel, soit 4 ou 5 petits plats qui s’imbriquent un dans l’autres sur une planche de bois.

Alors c’est ça le concept, un thème, des déclinaisons. Lors de notre visite, les thèmes étaient les suivants:

Entrées: Riz, Courgette, Foie Gras
Plats principaux: Basse-cour, La mer, Crevettes et Langoustes, Laponie (des mets de cette région), Gibiers et finalement Agneau
Desserts: Pêche, inspiration de la pâtissière, Crèmes Brûlées, Glaces et Sorbets.

On a également l’option du prendre un plateau de fromage avant ou après le dessert (ce qu’on a bien sur fait pour finir nos bouteilles de vino)

Petite anecdote:

Lorsque nous sommes arrivés, le serveur était très enthousiaste. Il nous a expliqué patiemment le fonctionnement et la constitution de tous les plats. On remarque assez vite que sur toutes les tables les gens ont un exemplaire du livre de recette du chef Apollo.

À notre tour, notre serveur nous demande si on connaît l’existence du livre et nous offre de feuilleter le bouquin pendant qu’il place d’autres clients. À deux reprises il nous propose d’acheter le livre et nous parle du rabais par rapport au prix en librairie (sans oublié la chance inouïe de pouvoir faire signer notre livre par le chef!)

Il a semblé déçu qu’on n’achète pas…et cela nous a tous un peu agacé mais il ne fût pas assez insistant pour que ça nous dérange longtemps. Le gros présentoir des livres de son patron situé bien à la vue de tous les clients devrait être assez coté « propagande » après tout on vient pour manger la cuisine d’Apollo, pas la lire!

Pour les plats principaux, les hommes ont tous deux choisis l’assiette Laponie. Dans leurs assiettes, de l’Élan, du gravalax, du hareng mariné et de la volaille. L’Élan était bon et goûteux, le gravalax et sa sauce à l’aneth aussi. Le Hareng mariné? Sublime!! La meilleure pièce de mon assiette. Mon palais gaspésien n’en est pas encore revenu.

Petit choc lorsque nous en sommes à notre plat de volaille: le poulet manquait de cuisson! Ce qui est rarement (jamais) acceptable que ce soit au restaurant ou à la maison. Heureusement lorsque nous l’avons montré à notre serveur et il est reparti immédiatement avec nos petits plats respectifs en s’excusant. Ceci dit, notre volaille est revenue bien cuite et était très bonne. On se dit également qu’il doit être difficile de maintenir une qualité parfaite lorsque vous avez à faire 20 à25 plats différents pour une table de seulement 4 personnes!

Le pendant féminin de la table fût plus original en prenant des choix différents. Crevettes et langoustes pour notre amie et gibier pour la Capricieuse. Pour ce qui est des crevettes et langoustes, notre amie fût un peu déçue car elle trouvait qu’un de ses plats de crevettes manquait de cuisson et que son plat de langouste lui était trop cuit. Donc, une fausse note de ce coté. Pour ce qui est du thème gibier, on pouvait y trouver un tartare de cerf, un mini-burger au caribou et…du pigeon! La critique de la Capricieuse? Très bon, mais elle a eu de la misère à vraiment savourer le pigeon parce qu’elle n’arrivait pas à oublier que c’était…du pigeon!

Nous avons eu droit à des fromages uniquement québécois dans notre plateau de fromage et pain. Les fromages de notre belle province s’améliorent et se raffinent d’année en année et nous pouvons être comblés d’avoir autant de choix!

Pour dessert, nous avons opté pour l’inspiration de la pâtissière i.e. celle-ci décide au jour le jour ce qu’elle fera et les serveurs ne peuvent nous prédire (ya right!) ce qu’il y aura dans nos assiettes. Nous avons reçu une assiette avec pleins de petits délices sucrés: une mini crème brûlée à l’érable que la gent féminine (qui avait décidé de ne pas prendre de dessert en passant…grrrr!!) s’est appropriée. Le moelleux au chocolat était particulièrement bon aussi.

Bref pour le dessert un bon 10/10

Coût?

Comptez 65-75$ par personne avant taxes et pourboire et n’oubliez pas de passer à la SAQ avant!

En conclusion, plus de haut que de bas, une multitude de saveurs fines et recherchées et surtout une expérience unique en son genre. Nous vous recommandons d’y aller à quatre pour déguster le plus de plats possibles.

———————–
Apollo – Restaurant
6389 boul. St-Laurent
Montréal
H2S 3C3

514 274-0153

Publicités

9 réponses à “Improvisation comparée ayant pour thème…

  1. Ça donne le goût d’y aller!

    • J’ai lu avec intérêt votre texte sur le resto Appolo, et j’ose vous partager le mien sur mon experience au BISTRO Apollo. Petit frère de l’autre. Le Guide Restos Voir définis le Bistro Apollo comme étant du «plaisir, raffinement et découverte» et il est impossible de ne pas abonder dans le même sens.

      Pour diner, en plein de cœur de la semaine, j’étais accompagné de deux amis, les artistes Gaële et Jipé Dalpé. Au menu nous avons eu le plaisir de déguster, des yeux et du ventre, des assiettes fort agréables.

      En entrée, un trio de tartare de légumes, gaspacho melon et tapenade d’olives. Suivis par les plats principaux, soit un savoureux et poétique Tigre qui pleure. Il s’agit d’un assiette de bœuf mariné, finement coupé, accompagné d’un shooter de citron-cassonade pour arroser la viande. Ce tigre est un délice et un plat qui surprend par le gout inusité du bœuf. Mes copains de table eux ont opté pour le thon et sa savoureuse polenta pour Gaële et une autre variante de bœuf pour Jipé. Dans tout les cas, la table était animée d’exclamation de satisfaction qui a fait le bonheur des gens au service.

      Parlant du service, l’accueil est chaleureux, l’endroit est formidable, ayant une ambiance entre l’urbain et le campagnard. Le restaurant qualifie d’ailleurs son décor comme étant basé sur l’éco-responsabilité et les matières recyclées, ce qui confère à ce lieu un espace hors du commun à Montréal. Et, d’avis unanime nous leur donnons raison. Le service du vin est aussi particulier, où il ne semble pas exister de carte des vins, mais nous sommes invités à visiter l’immense cellier et à choisir la bouteille qui nous convient. Tout est bien indiqué, il y a même les pastilles de saveurs de la SAQ ! Jipé à particulièrement été intéressé par la qualité des vins disponibles.

      Un endroit à découvrir, un chef audacieux et fort reconnus à Montréal, des assiettes offrant des portions équilibrées, et recelant des surprises de saveurs avec une présentation hors pair.

      Nous avons joué le jeu de l’évaluation sur 5 étoiles;

      Gaële: « Et bien je mets un 4/5 car c’était vraiment très bon. La déco « mi-
      organique mi urbaine » …tout à fait mon style. Resto très original,
      savoureux, convivial. »

      Jipé Dalpé : « Pour le resto je donne facilement 4 étoiles! Décor vraiment class et
      original. Service courtois et pro, sans pour autant être prétentieux. Très originale cette idée d’inviter les clients à choisir eux-mêmes leur vin dans le cellier. D’ailleurs, super carte des vins. Bouffe très créative et inventive. Belle fusion des saveurs et épices. Mélange de classique et d’exotisme dans les plats. Portions pas trop lourde. Menu qui se distingue de plusieurs bistros français. »

      Pour ma part, j’y vais aussi d’un 4 étoiles, voir d’un 4½

      C’est l’endroit de choix pour une excellente bouffe découverte, avec des amis car même si le repas s’éternise (comme il arrive souvent lorsque des amis partagent une bonne table) les gens du service sont chaleureux en tout temps. Cette expérience ouvre la porte à la curiosité de faire l’essai de l’autre restaurant du même chef ! Bravo !

  2. Merci pour cette critique détaillée! C’est un resto que j’aimerais bien aller essayer depuis très longtemps, mais que je n’ai toujours pas eu la chance de goûter!

  3. Si je comprends bien, on choisit un thème par service et on a 4-5 miniplats sur ce thème par service?

    Ça fait pas un peu ‘échantillon’?
    Genre deux bouchées de ci, deux bouchées de ça.
    Tu goûtes à plein de choses, mais t’en as pas assez pour vraiment déguster?

    • Juste la bonne grosseur de plat pour pas que ça fasse trop échantillon, genre tapas un peu comme grosseur. En partageant une entrée à deux et en prenant un plat principal par personne tu n’as presque plus faim pour le dessert!

  4. Bon , voilà…le coup de grâce pour que j’y aille. Depuis le temps « que je branle dans le manche! »
    Je devrai y aller assurément.

  5. Pingback: Dans les petits sacs, les meilleurs concombres! « - J'ai faim, toi?

  6. Pingback: De ces soirées enivrantes! « - J'ai faim, toi?

  7. Nous y sommes allés il y a quelques semaines. Somme toute expérience agréable, mais vraiment pas un coup de coeur. Le service était vraiment décevant, les serveurs ne connaissant pas bien la composition des plats. La cuisson de plusieurs plats n’était pas non plus à la hauteur. Mais bon, quand même à essayer.

    Plats choisis (pour deux): – Toscane, Mer, Ravioles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s