Du japon à la Thaïlande

Voici un parfait exemple de la cuisine des 2Capricieux qui aurait pu risquer de ne jamais être reproduit.

Il arrive très souvent qu’on mélange quelques restants avec des ingrédients frais du frigo pour ne les perdre. Plus souvent qu’autrement il en résulte de belles surprises!

On adore inventer et cuisiner avec ce qu’on a sous la main, nous voulons se servir du blog pour partager nos inventions et en même temps, les archiver afin de pouvoir les reproduire et qu’elles deviennent d’éventuelles classiques.

Un des plus beaux exemples récents est ce poulet asiatique, qui passe d’un teryaki japonais à un poulet Thaï au miel.

Nous servons habituellement du poulet teryaki en accompagnement lors de nos souper sushis. Comme nous avons l’habitude d’en faire plus que moins, nous sommes resté avec une bonne quantité de poulet. J’avais prévu les passer en lunch pour ma Capricieuse mais celle-ci réclamait un poulet plus sucré. C’est ainsi que j’eut l’idée de faire revenir le poulet dans le miel et le reste est venu naturellement.

Un succès à refaire!

————————-
Les ingrédients?

– Restant de haut de cuisse de poulet désossés et marinés et cuits dans une marinade teryaki commerciale (Souvenirs de Kobe, Choix du président pour être exact).
– 1 piment rouge en julienne
– 2 carottes en julienne
– 1 zuchinni en julienne
– 1 morceau de gingembre frais (moitié rapé – moitié en morceaux)
– 2 cuillères à soupe de miel
– 1 cuillère à soupe de graines de sésame
– 1 cuillère à soupe d’huile de sésame.
– Jus d’un demi citron

Au cas où vous aimeriez faire le poulet seul, voici la recette: Faire mariner le poulet 4 heures au frigo dans la marinade et faire cuire à 300 pendant 2 heures dans un plat allant au four, couvercle fermé.

Pour la préparation:

– Faire revenir les légumes avec l’huile de sésame à feu moyen-élevé jusqu’à encore croquants
– Ajouter le poulet Terriaki préalablement mariné et réduire le feu à moyen et ajouter le miel et les graines de sésame
– Servir seul ou avec du riz collant aussitôt le poulet chaud en ajoutant le jus de citron juste avant de servir.

Voilà! aussi simple que ça!

Bon appétit!

Publicités

3 réponses à “Du japon à la Thaïlande

  1. Miam miam. Le terriaki doit venir rehausser le miel et vice-versa. Ça doit être délicieux ce repas. Merci pour la recette.

  2. C’est vrai que cette semaine je n’avais pas le goût du tout de manger le poulet teriyaki que j’aime vraiment beaucoup d’habitude. (En passant ce n’est pas vraiment un poulet teriyaki mais un poulet sauce tamari, mais ça mon Capricieux ne semble pas le savoir ;) )

    Une fois mélanger avec le miel et surtout le gingembre, je regrettais ne pas en avoir plus.

    Bref j’ai déjà hâte d’en remanger, comme quoi une recette peut toujours évoluer!

  3. Beautiful colors in this one! Bookmarked for a perfect midsummer’s dish.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s